Mon meilleur résultat à ce jour

Samedi 17 janvier 2009
Coupe du monde 30km duathlon, Whistler

Après la pluie… le beau temps !

Ce matin, j’avais hâte de commencer la course. 30 km, duathlon, départ de masse, trois choses qui me donnent le sourire !

J’ai eu un bon départ. Placé en 18e position sur la ligne, j’ai gagné quelques places et je me suis retrouvé dans le top 10 dans le premier kilomètre.

Je me sentais bien, et je suis resté avec le peleton pour la majorité de la section de classique. Dans la troisième boucle de quatre en classique, je me suis fait skier dessus par un skieur qui a changé de «track» en avant de moi et la spatule de mon ski gauche a cassé…

Je capotais un peu quand c’est arrivé, mais je me suis calmé et j’ai essayé d’oublier l’incident. J’étais capable de skier encore normalement mais dans les descentes, la spatule cassée grattait la neige et ça me ralentissait. En plus, je commençais à me faire distancer sur le top des montées et avec des skis rendus lents, je n’arrivais plus à refaire le contact dans les descentes.

Rendu à mi-course, durant l’échange entre le classique et le patin, je me trouvais autour de la 15e position.

Je préfère le patin et j’avais faim !

Je suis partis relax en patin. La transition entre le classique et le patin est toujours un peu difficile, le changement soudain de technique et le déséquilibre que le patin demande requiert toujours quelques minutes d’adaptation. Mes jambes dans le premier tour de patin étaient très raides, mais je me concentrais pour skier smooth et de façon efficace.

Dans le début de la deuxième boucle, j’ai augmenté le rythme et j’ai commencé à reprendre du temps sur quelques gars en avant de moi. J’ai fini très fort dans la 4e boucle et j’ai croisé la ligne d’arrivée en 12e position.

Mon meilleur résultat à ce jour en Coupe du monde et certainement une de mes meilleures courses !

Je suis très content de ma journée, mais il faut vite passer à autre chose. Demain, c’est un sprint par équipe en patin. Le «team sprint» se fait en équipes de deux. Chaque skieur fait une boucle du parcours de sprint en alternance. 6 tours au total, 3 tours par skieur.

J’ai très hâte, je pense qu’on peut faire un bon résultat !

source : alexharvey.ca



Page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive