RONA et Jeanson font une belle récolte à Boise

Boise (Idaho), le 23 juin 2002 – L’Équipe cycliste RONA et sa leader Geneviève Jeanson ont fini le Challenge féminin Hewlett Packard avec une belle récolte. Jeanson a terminé l’épreuve au deuxième rang, à 1’ 19’’ de l’Allemande Judith Arndt (Saturn Timex) et 17 secondes devant l’Américaine Kimberly Bruckner, également de l’équipe Saturn Timex. Jeanson a également remporté le maillot rose de leader aux points, le maillot vert de meilleure grimpeuse et le maillot jaune de meilleure jeune (moins de 23 ans).

« Je suis très heureuse de ce résultat, a déclaré Jeanson après la course. Le Challenge Hewlett Packard est une épreuve où la stratégie et le travail d’équipe sont importants. La victoire finale va à la meilleure équipe. RONA est une équipe bien jeune et nous avons été battues par une équipe Saturn forte et expérimentée. Mais grâce à cette forte compétition, nous avons beaucoup appris au cours de ces neuf jours de course. Il n’y a pas d’autre façon de nous améliorer. »

Jeanson a ajouté : « Je pense que je représente l’opinion de tout le peloton en disant que le Challenge HP est remarquablement bien organisé et les gens superbement accueillants. Comme athlètes, nous sommes bien traitées. Et puis le peloton est relevé, la course est passionnante. Je suis fatiguée, mais j’ai déjà hâte de revenir en Idaho. J’ai bien l’intention de gagner cette course un jour. »

Lyne Bessette s’est classée cinquième au classement général et son Équipe nationale du Canada a remporté le classement par équipes.

L’étape d’aujourd’hui a été gagnée par la Lituanienne Diana Ziliute, devant l’héroïne de Boise, Kristin Armstrong, de l’équipe locale Goldy’s. Pour ajouter au plaisir de la foule, c’est également une Goldy’s, Heather Albert, qui a pris le troisième rang.

Le film de l’étape
L’étape d’aujourd’hui était une course de 91 km, sur un terrain souvent sinueux mais principalement plat. La seule difficulté était un col long d’environ 5 km, dont le sommet était situé environ au quarantième kilomètre de l’épreuve.

Avec un tel parcours, il était hors de question que Jeanson puisse combler un écart de plus de une minute sur Arndt. Aussi l’objectif de l’équipe aujourd’hui était de consolider le maillot rose de Jeanson. Pour ce faire, il fallait lui permettre de grappiller des points lors du sprint intermédiaire situé à 8 km du départ, puis de gagner le sprint de montagne au sommet du col situé peu avant la mi-parcours.

C’est pourquoi les filles RONA ont été très énergiques à l’avant du peloton pendant les 40 premiers kilomètres de l’étape. Pendant la portion de plaine, les Longenecker, Jarvis, Holt, Hannos étaient positionnées devant le peloton et chassaient systématiquement chacune des nombreuses tentatives d’échappées, peu importe qui s’y trouvait. L’objectif était de faire amasser le maximum de points par Jeanson. À l’approche du premier sprint, c’est Meshy Holt qui a aspiré Jeanson jusqu’à quelques dizaines de mètres de la ligne. « Le sprint est parti de loin, racontait Holt en riant, et il a fallu revenir sur un groupe de filles parties devant. Derrière moi, Geneviève ne cessait de dire, ‘Plus vite !, plus vite !’ » Jeanson se classa cinquième du sprint.

L’équipe se relaya ensuite devant le peloton pour les 32 kilomètres suivants, afin d’empêcher toute échappée et de ramener ay peloton toutes les tentatives. Au pied de l’ascension, Manon Jutras se porta devant. Elle emmena Jeanson et un groupe d’une quinzaine de résistantes jusqu’au sommet, de sorte que la leader de l’équipe remporta le sprint de montagne et empocha 10 points. Cela fait, le maillot rose lui était définitivement acquis et les objectifs de la journée étaient atteints. L’équipe RONA pouvait enfin lever le pied, tout en surveillant Kimberly Bruckner qui aurait pu tenter quelque chose pour passer de la troisième à la deuxième place.

Mais Saturn, sans doute satisfaite de sa récolte de la semaine, ne tenta rien aujourd’hui.

Dès après le sprint de montagne, Kristin Armstrong et Diana Ziliute s’échappèrent du groupe de tête. Elles prirent rapidement 50 secondes, puis une minute. L’avance se maintint à cette hauteur pendant près de 40 km. Les échappées augmentèrent quelque peu leur avance dans les derniers kilomètres de la course. Armstrong ayant travaillé beaucoup plus que Ziliute dans l’échappée, cette dernière put coiffer la cycliste locale au sprint et s’adjuger l’étape.

Armstrong n’était pas amère de la situation. « Diana n’avait pas d’ordinateur, dit-elle pour expliquer qu’elle avait pris des relais systématiquement plus longs que Ziliute. Dès qu’elle ralentissait de 3 km/h, je prenais le relais, et dès que je ralentissais de 3 km/h, je lui cédais. Si j’ai tiré plus longtemps qu’elle, c’est arrivé comme ça, c’est tout. »

Maillot Bleu (leader du classement général) : Judith Arndt (ALL, Saturn Timex)
Maillot rose (leader aux points) : Geneviève Jeanson (CAN, RONA)
Maillot vert (Reine de la montagne) : Geneviève Jeanson (CAN, RONA)
Maillot orange (leader des sprints) : Diana Ziliute (LTU, Équipe Lituanie)
Maillot jaune (meilleure jeune - moins de 23 ans) : Geneviève Jeanson (CAN, RONA)
Maillot pomme (meilleure senior – 36 ans ou plus) : Sandy Espeseth (CAN, Équipe Canada)

source : Daniel Larouche, pour l'Équipe RONA


une page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

nouvelles achat & entretien rouler au Quéec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

veloptimum.net