Jeanson conserve sa deuxième place

Buhl (Idaho), le 21 juin 2002 – Après six étapes d’une rare intensité, qui ont vu le maillot de leader changer d’épaules chaque jour, le Challenge féminin a eu droit à sa première étape « tranquille », dans la mesure où elle n’a eu aucun impact sur le classement général.

L’étape a été remportée par la Norvégienne Anita Valen (Sponsor Service), devant la Suissesse Preska Doppman et la Lituanienne Modesta Vzisnauskaite.

Ces trois cyclistes faisaient partie d’une échappée que les RONA et les Saturn ont laissé aller, car aucune prétendante aux places d’honneur ne s’y trouvait. La Montréalaise Geneviève Jeanson de l’équipe RONA a remporté le sprint du peloton et fini quatorzième de l’étape, dans le même temps que les autres meneuses au classement général : l’Allemande Judith Arndt et l’Américaine Kimberly Bruckner de l’équipe Saturn Timex, la Russe Valentina Polkhanova d’Itera et Lyne Bessette de l’équipe canadienne. Jeanson demeure donc deuxième au classement général, 1’ 20’’ derrrière Arndt et 14 secondes devant Bruckner.

Jeanson conserve toujours les maillots de meneuse aux points, de meilleure grimpeuse et de meilleure jeune (moins de 23 ans). La Néo-Zélandaise Sarah Ulmer a perdu le maillot de meilleure sprinteuse aux mains de la Lituanienne Diana Ziliute. La Canadienne Sandy Espeseth celui de meilleure senior (36 ans ou plus).

Le film de la course
L’étape d’aujourd’hui était longue de 132 km et offrait peu de difficultés. Le passage de rivières et de larges canyons offraient des successions de descentes et de montées, mais le profil ne permettait pas de faire de différence. Les coureuses sont fatiguées par six jours de course très intense, et le peloton n’était pas d’humeur à livrer bataille. Au 37ème kilomètre, un groupe de 13 coureuses se détacha du peloton. On y trouvait notamment Anne Samplonius et Cybil Diguistini, de l’équipe nationale du Canada, et les Canadiennes Nicole Demars et Gina Grain de Boise. Compte tenu du rang des participantes, cette échappée ne présentait aucun enjeu stratégique. Le peloton ne réagit pas. L’échappée prit cinq minutes d’avance avant que RONA se mette devant pour gérer l’écart.

L’anecdote de la journée concerne la plus jeune participante à ce Challenge, la jeune Lituanienne Modesta Vzesaniauskaite, âgée de 18 ans. Elle franchit la ligne en levant les bras, convaincue d’avoir gagné l’étape, mais elle dut repartir tout de suite lorsque les officiels lui firent comprendre tant bien que mal qu’elle venait de gagner le dernier sprint de côte de la journée, et qu’il restait 6,5 km à parcourir avant la fin de l’étape. Elle se classa finalement troisième.

Maillot Bleu (leader du classement général) : Judith Arndt (ALL, Saturn Timex)
Maillot rose (leader aux points) : Geneviève Jeanson (CAN, RONA)
Maillot vert (Reine de la montagne) : Geneviève Jeanson (CAN, RONA)
Maillot orange (leader des sprints) : Diana Ziliute (LTU, Équipe Lituanie)
Maillot jaune (meilleure jeune- moins de 23 ans) : Geneviève Jeanson (CAN, RONA)
Maillot pomme (meilleure senior – 36 ans ou plus) : Sandy Espeseth (CAN, Équipe Canada)

L’étape de demain est un critérium de 60 km dans les rues de Boise. Une course aux bonifications de sprints.

source : Daniel Larouche, pour l'Équipe RONA


une page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

nouvelles achat & entretien rouler au Quéec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

veloptimum.net