22 juillet 2003

Une autre victoire pour Sébastien Moquin


Lyne Bessette était l'invitée d'honneur. Elle a été chaudement applaudie lorsque présentée au public.


Lyne a ensuite présenté les maillots. On la voit ici
en compagnie de Sébastien Moquin, porteur du maillot jaune.


Lyne avait prudemment bien rangé le pistolet
de départ avant de donner le coup d'envoi...
photos : Guy Maguire

D'autres photos

23 juillet 2003

Moquin consolide son avance

Sébastien Moquln, du club Colnago Carrera, a remporté la septième étape des Mardis cyclistes de Lachine, hier, mettant fin à une série de deux victoires consécutives de Czeslaw Lukaszewicz, son principal rival.

Daniel Levesque

Moquin a peut-être gagné, consolidant du coup son avance au premier rang du classement général mais c'est Yannick Cojan, du club Sports Experts, qui a volé la vedette jusqu'à un demi-tour de l'arrivée.

Le vétéran de 34 ans a été le seul à marquer des points dans les six sprints du critérium, sa meilleure prestation de la saison. Il a amassé 42 points pour mettre le grappin sur le quatrième rang du classement, avec trois étapes à disputer cette saison.

« J'ai manqué de jus dans le sprint final. J'ai tout donné, mais ce ne fut pas suffissant», a dit celui qui rangera son vélo pour de bon à la fin de la saison.

La course fut assez calme. Aucune échappée significative n'a eu lieu. Le peloton a préféré rester groupé, permettant à chacun d'épier les moindres gestes de ses adversaires.

Moquin a été le meilleur pointeur de l'étape, avec une récolte de 64 points, grâce à sa victoire dans le dernier sprint de la course, de loin le plus payant (50 points). Son cumulatif est maintenant de 240 points.

«J'ai été bien entouré par mes coéquipiers pendant la course. Mon équipe a mis les choses en place pour faciliter mon travail. Mon objectif était le dernier sprint, car c'est celui de la victoire et c'est le plus payant », a commenté celui qui souhaitait obtenir une meilleure collaboration de sa formation il y a trois semaines.

Quant à Lukaszewicz, du club Opus Cycling, il a été tranquille jusqu'au sprint final, où il a pris le deuxième rang. Moquin a dit de lui que c'était «un vieux rusé».

« Il avait gagné les deux dernières étapes etje me suis dit que c'était mon tour», a dit Moquin, qui avait encore le mollet en sang, lui qui a été brûlé par le pneu d'un rival il y a une semaine.

Lukaszewicz s'est défendu : « C'est difficile, car je n'ai pas de coéquipiers pour m'aider. Je dois tout faire seul mais ça va aller. J'ai quand même remporté trois courses sur sept ».

Rooseboom revient en force
Martin Rooseboom, de Cycle Patrick, a pris le troisième rang. Rooseboom retrouve la forme, après avoir été victime d'une infection urinaire qui l'a mis K-0. en mai et en juin.

Son infection s'était manifestée à la suite d'une blessure : il s'était planté un tournevis dans la main.

Le départ de la course a été donné par Lyne Bessette, qui était l'invitée d'honneur de l'étape. Bessette, rayonnante, profitait d'un répit avant d'attaquer sa préparation en prévision des championnats du monde, en septembre.

Les Mardis cyclistes lui ont rappelé de bons et de moins bons souvenirs.

« C'est ici que j'ai tout appris sur le critérimn, mais ma dernière expérience a mal tourné. C'était il y a deux ans. J'avais chuté et entraîné Sébastien Moquin dans ma chute. Je m'en voulais. J'ai donc toutes les raisons d'être contente de sa victoire », a-t-elle raconté.

Coupe des jeunes
Chez les jeunes, Georges-Édouard Duquette, du club Sportif Bromont, a remporté l'étape, suivi de Lawrence Leroux, du club des Espoirs de LavaL et Alexander Doyle, du club LaPraicycle.

La lutte est on ne peut plus serrée pour la Coupe des jeunes. Vincent Blouin, du club Sainte-Foy, domine le classement général avec 170 points.

Blouin est suivi de Clovis Auger (168 points), du club Sainte-Foy, de Leroux (161 points), de Jean-Michel Lachance (157 points), du club Sainte-Foy, et de Joël Dion-Poitras (144 points), du club Sportif Bromont.

Classement général
1- Sébastien Moquin, Colnago-Carrera, 240 points
2- Czeslaw Lukaszewicz, Opus, 184
3- Alexandre Lavallée, Volkswagen-Trek, 147
4- Yannick Cojan, Sports Experts, 114
5- Carl Dessureault, Colnago-Carrera, 106


23 juillet 2003

Des rouleurs expérimentés
sur le podium des Mardis cyclistes

Robert Bousquet

Peut-être que la poussée diabolique de Lance Amstrong dans la 15e étape du Tour de France, lundi, a inspiré nos rouleurs québécois ?

Car l'expérience a primé, hier soir, dans le quadrilatère du parc Lasalle lors de la présentation de la septième étape des Mardis cyclistes de Lachine.

Le maillot jaune du classement cumulatif Sébastien Moquin a résisté et l'a emporté au fil d'arrivée pour consolider son avance.

Les coureurs chevronnés que sont les Martin Rooseboom, Czeslaw Lukasziewicz et Yannick Cojan se trouvaient dans sa roue pour la fin de l'épreuve.

À vive allure
Dans une course disputée à vive allure, malgré l'absence de plusieurs cyclistes à Vancouver, les vétérans ont usé de leur expérience pour avaler la jeunesse.

Moquin l'a emporté au sprint devant le maître Rooseboom, l'étonnant Luka, 39 ans et deuxième au cumulatif avec 184 points, et Cojan, six fois champion des Mardis et quatrième au classement avec 114 points.

Le trio de tête s'est détaché dans les trois derniers tours et a dû travailler très fort pour conserver une mince avance sur la poursuite.

Dans la Coupe des Jeunes, le classement n'a jamais été si serré après sept étapes. Les deux meneurs fidéens, Vincent Bouin (170 points) et Clovis Auger (163), ont été presque invisibles.

Ce qui a permis au Lavallois Laurence Leroux (161) de se rapprocher du maillot jaune avec sa deuxième position; il n'a été devancé que par Georges-Édouard Duquette qui signait un premier podium cette année.

Alexandre Doyle a terminé troisième devant Jean-Michel Lachance; celui-ci s'approchant du sommet avec 157 points.


Course difficile pour l’Équipe Volkswagen-Trek

(Lachine, le 22 juillet 2003) – Les quatre représentants de l’Équipe cycliste Volkswagen-Trek, Bruno Langlois, Jean-François Laroche, Martin St-Laurent et Pascal Choquette, ont connu une course difficile aujourd’hui aux Mardis Cyclistes de Lachine. N’ayant pas de spécialistes du sprint, les coureurs Volkswagen-Trek ont tenté de lancer des échappées, mais ils n’ont pu creuser un écart suffisant, si bien qu’au sprint final c’est le détenteur du maillot jaune Sébastien Moquin (Carrera-Colnago) qui a devancé Martin Roseboom (Cycle Patrick) et Czeslaw Lukaszewicz (Opus).

La stratégie était clair pour l’Équipe Volkswagen-Trek, il fallait essayer de gagner grâce à une échappée, car tous savaient que de très bons sprinters étaient présents. Plusieurs échappées ont marqué cette épreuve et Volkswagen-Trek avait toujours un coureur en son sein.

Laroche a d’ailleurs tenté de partir seul à la toute fin, mais il n’a su y arriver. Langlois a tout de suite pris la relève et il a été devant jusqu’à la dernière courbe, mais ayant déjà fourni un grand effort pour conserver cette position, il a été rejoint et dépassé par cinq coureurs.

« Nous avons tous attaqué à un moment ou à un autre de la course, nous ne voulions pas vraiment d’une fin de course comme celle de ce soir. Ce n’était pas à notre avantage. Il faut dire que l’équipe Colnago a bien couru et a bien positionné ses gars. Ce n’est que partie remise » commentait Langlois suite à l’épreuve.

source : Antoine Guillemette, pour l'Équipe cycliste Volkswagen-Trek

Mardis 10 juin 17 juin 24 juin 1 juil. 8 juil. 15 juil. 22 juil. 29 juil. 5 août 12 août



nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d'autre ?

Page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, svpsports@gmail.com
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

veloptimum.net