1er juillet 2003

2 juillet 2003

Un autre cycliste de Volkswagen-Trek gagne à Lachine

«J'ai peur de perdre le maillot jaune»
- Sébastien Moquin

La formation Volkswagen-Trek a prouvé une fois de plus, hier soir, aux Mardis cyclistes de Lachine, qu'elle était la plus puissante.

Malgré l'absence de ses deux gros canons, Martin Gilbert et Alexandre Cloutier, partis en Europe pour participer à des Six-Jours, le club de l'entraîneur Josée Robitaille a réussi à se distinguer alors qu'Alexandre Lavallée a enlevé les honneurs de la quatrième étape.

Lavallée, qui avait réussi à s'échapper avec trois autres coureurs, Carl Dessureault, de Colnago-Carrera, Maxime Vives, des Espoirs-Laval, et son coéquipier Martin Saint-Laurent, au 11e tour des 31 prévus, a gagné le sprint, en fin de course, en 1 h 3 min 43 s.

Lavallée, soulignons-le, avait terminé deuxième derrière son coéquipier Alexandre Cloutier lors de la troisième course, le 24 juin.

Hier, le cycliste de 26 ans a devancé Maxime Vives au sprint, suivi de Carl Dessureault et de Martin St-Laurent.

Pour sa part, le détenteur du maillot jaune, Sébastien Moquin, du club Colnago- Carrera, a gagné le sprint du peloton, s'adjugeant la cinquième place.

Moquin a réussi à conserver la première place au classement général avec 153 points, 38 de plus que son plus proche poursuivant, Alexandre Lavallée.

«J'ai peur de perdre le maillot jaune très bientôt si je ne suis pas appuyé davantage par mes coéquipiers, a déploré Sébastien Moquin après la course. Les gars ne semblent pas vouloir prendre leurs responsabilités.»

Un travail d'équipe
Seul dans l'échappée, son coéquipier Carl Dessureault a dû prendre les bouchées doubles dans l'échappée principale.

Par contre, c'est le contraire qui s'est produit chez Volkswagen-Trek, où tout le monde a travaillé en équipe.

Ainsi, dans l'échappée de quatre coureurs, deux faisaient partie de la formation de Josée Robitaille.

« Nous avons effectué notre travail dans les relais, a souligné le gagnant, Alexandre Lavallée. C'est sûr que la perte d'Alexandre Cloutier et de Martin Gilbert fait mal mais l'important, pour nous, c'est de gagner toutes les courses d'ici la fin des Mardis cyclistes, le 12 août. Après, on verra. »

Perras retourne en Europe
Couronné champion canadien lundi, à Hamilton, Dominique Perras a pour sa part participé à ses derniers Mardis cyclistes de Lachine, hier.

Membre de la formation Iteam Nova Flanders, en Belgique, Perras part vendredi pour l'Europe. Il participera, samedi, à une course en Italie.

Perras avait fini huitième au Grand Prix de Saint-Georges de Beauce.

En trois courses, l'athlète de Brossard aura réussi à récolter 38 points aux Mardis cyclistes de Lachine.

A cause de la pluie abondante qui tombait au début de l'épreuve, hier, 42 cyclistes seulement ont pris le départ et quelques-uns ont abandonné en chemin.

À la mi-course, la pluie a toutefois cessé et les spectateurs ont pu regarder les cyclistes parcourir les derniers kilomètres de la course.

Sainte-Foy domine toujours
Par ailleurs, la formation de Sainte-Foy a poursuivi sa domination lors de la course de la Coupe des jeunes All Sport, alors que trois de ses porte-couleurs ont terminé parmi les cinq premiers.

Ainsi, David Nadeau l'a emporté, en 34 min 35 s, devant son coéquipier Vincent Blouin, qui occupe maintenant la tête du classement général avec 140 points, 19 de plus que son coéquipier Clovis Auger.

Troisième hier, Lawrence Leroux, du club Espoirs-Laval, est également troisième au classement général, avec 104 points.

Jean-Michel Lachance est le troisième membre du club Sainte-Foy qui a fini parmi les cinq premiers, avec une quatrième place.

Classement de l'étape
1- Alexandre Lavallée, Volkswagen-Trek, 67 points
2- Maxime Vives, Espoirs-Laval, 53
3- Carl Dessureault, Colnago-Carrera, 53
4- Martin St-Laurent, Volkswagen-Trek, 36
5- Sébastien Moquin,Colnago-Carrera, 16

Classement général
1- Sébastien Moquin, Colnago-Carrera, 153 points
2- Alexandre Lavallée, Volkswagen-Trek, 115
3- Carl Dessureault, Colnago-Carrera, 105
4- Martin Gilbert, Volskwagen-Trek, 82
5- Alexandre Cloutier, Volskwagen-Trek, 70


2 juillet 2003

Cojan : «J'ai perdu le feu sacré»

Six fois champion des Mardis cyclistes de Lachine, Yannick Cojan a confié à des proches qu'il s'agissait de sa dernière saison aux Mardis cyclistes de Lachine.

« J'ai perdu le feu sacré, a-t-il déclaré récemment, après une épreuve des Mardis. Il s'agit probablement de ma dernière année de compétition. Je me garde du temps avant de l'annoncer, à la fin de la présente saison. »

Âgé de 33 ans, Yannick Cojan détient toujours le record du plus grand nombre de championnats décrochés aux Mardis cyclistes de Lachine.

Soulignons qu'il participe aux Mardis de Lachine depuis leurs débuts, en 1978, alors qu'il était âgé de huit ans seulement.

Durant plusieurs années, Yannick Coian a défendu les couleurs du club Espoirs- Laval avec son frère Didier.

Présentement, il occupe le huitième rang au classement général, avec 48 points.

Hier soir, Cojan a fini dans le peloton et a récolté deux points lors du premier sprint de la soirée.


Un beau travail d’équipe
donne la victoire
à Alexandre Lavallée

(Lachine, le 1er juillet 2003) – L’Équipe Volkswagen-Trek a décidément le vent dans les voiles. De retour d’un fructueux séjour aux Championnats nationaux sur route à Hamilton, c’était au tour des Mardis Cyclistes de Lachine de sourire à l’équipe, plus particulièrement à Alexandre Lavallée (Volkswagen-Trek). Il a croisé le fil d’arrivée au premier rang devant Maxime Vives (Espoirs de Laval) et Carl Dessureault (Carrera-Colnago). Martin St-Laurent (Volkswagen-Trek), qui a largement contribué à la victoire de Lavallée, a conclu l’épreuve au quatrième échelon.

Le quatuor de coureurs n’a pas perdu de temps pour lancer une échappée, alors qu’il restait encore une vingtaine de tours à faire. Les quatre coureurs tiendront le coup et c’est au sprint final que le tout s’est joué. Le travail a été bien réparti entre tous les coureurs et St- Laurent a su protéger Lavallée lors des dernières attaques pour ainsi lui assurer la victoire d’étape.

« Avec un temps pluvieux au départ, nous savions que cela serait propice aux échappées. Martin (St-Laurent) et moi avons rapidement pris les commandes de la course en compagnie de Dessureault et Vives. Martin contrait bien les attaques des deux autres gars et lorsque j’ai lancé le sprint final au début de la dernière ligne droite, il a empêché les autres de revenir sur moi. Je lui dois une fière chandelle. Une deuxième place la semaine passée et une victoire cette semaine, ça augure pas mal bien pour les Mardis à venir » a commenté Lavallée.

Grâce à ce résultat probant, Lavallée se hisse au second rang du classement général avec un cumulatif de 115 points. Seul Sébastien Moquin (Carrera-Colnago) le devance avec une récolte de 155 points.

La directrice technique de l’Équipe Volkswagen-Trek, Josée Robitaille, était d’ailleurs très satisfaite de la tenue des siens au terme de l’épreuve. « Nous ne sommes pas en possession du maillot jaune, mais nous sommes bien présents et au cœur de la lutte. Les deux dernières courses ont été très encourageantes et nous continuerons de travailler en équipe comme cela a été le cas aujourd’hui » a-t-elle tenu à dire.

source : Antoine Guillemette, pour l'Équipe cycliste Volkswagen-Trek

Mardis 10 juin 17 juin 24 juin 1 juil. 8 juil. 15 juil. 22 juil. 29 juil. 5 août 12 août



nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d'autre ?

Page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, svpsports@gmail.com
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

veloptimum.net