22 août 2001

23 août 2001


Le champion de la saison 2001 des mardis cyclistes, Martin Gilbert, a eu droit au champagne
du vainqueur grâce à la générosité de Joseph Tino Rossi, promoteur de l'événement depuis maintenant 24 ans..
photo : Luc Bélisle

Martin Gilbert le champion des Mardis cyclistes

Martin Gilbert (Volkswagen) a, comme prévu, été couronné champion de la 24e édition des Mardis cyclistes Diet Pepsi de Lachine, hier soir. Gilbert, qui en est à sa première année chez les seniors, a complété la saison avec un total de 398 points.

Son coéquipier Alexandre Cloutier, qui était absent hier, a terminé deuxième au classement général avec 375 points. Czeslaw Lukaszewicz (Sevisco) a pris le troisième rang avec 310 points.

Le populaire Yannick Cojan (André Lalonde), qui a récolté 120 points hier seulement, suit en quatrième position du classement final avec 259 points.

Quarante-trois coureurs ont répondu à l'appel pour la présentation exceptionnelle de cette 11e étape.

Rappelons que la veille, la course qui devait clore la saison a été arrêtée après 24 tours. Le parcours était devenu non sécuritaire après que la voiture de tête ait répandu de l'huile sur la chaussée.

Les points accumulés lors des 24 premiers tours de mardi ont été homologués, alors qu'hier seuls les points des sept derniers ont été accordés, même si la course de 31 tours a été disputée dans sa totalité.

L'équipe Volkswagen a pris les choses en main dès le début en forçant la cadence pour empêcher toute tentative d'échappée. Le but était de bien positionner Gilbert au 24e tour.

Discret mais efficace
Gilbert a été plutôt discret tout au long de la course. Heureux d'avoir remporté la série, il a reconnu qu'il n'avait pas connu sa meilleure course de la saison.

«Dans le premier sprint comptant pour des points au 26e tour, je suis resté coincé à l'intérieur et j'ai terminé troisième, a-t-il expliqué. Dans le sprint final, j'ai fait une erreur de jugement et je suis resté pris dans la dernière courbe.»

Gilbert a pris le cinquième rang de la course, mais il avait accumulé assez de points au sprint du 26e tour pour s'assurer le championnat.

L'organisateur Tino Rossi a même pris le micro en pleine course pour annoncer aux spectateurs, presque aussi nombreux que la veille, que Gilbert était le nouveaux champion des Mardis cyclistes.

Outre l'incident de mardi et une 11e étape, la série 2001 a été marquée par la série de cinq victoires consécutives de Cloutier.

Le chrono de la deuxième étape a aussi égalé le record du critérium de 50 km en lh 01m 53s.


23 août 2001

Un Néo-Zélandais remporte la coupe du Maire

C'est Brandon Cameron (Sympatico.ca), un coureur de la Nouvelle-Zélande, qui est venu souffler l'étape finale des Mardis cyclistes Diet Pepsi de Lachine, devançant Yannick Cojan (André Lalonde) au fil d'arrivée, hier soir.

Le vainqueur a du même coup remporté la coupe du Maire et reçu la bourse de 1000$ qui l'accompagne.

Cameron est sorti de nulle part comme une fusée à moins de 40 mètres de l'arrivée pour facilement devancer Cojan, qui n'a pas semblé avoir vu venir le Néo-Zélandais.

«J'étais dans le groupe de tête du peloton et j'ai vu une ouverture, alors j'ai donné un coup et j'en ai profité», a-t-il dit tout bonnement, peu impressionné par son dernier coup de roue.

Cameron effectue un séjour de trois mois à Ottawa avec sa conjointe, elle-même cycliste.

Il retournera chez lui, à Hamilton, en Nouvelle-Zélande dans trois semaines.

«C'était ma première course aux Mardis cyclistes. Si j'avais su plus tôt que cette série existait, je serais venu plus souvent cet été parce que c'est très excitant de courir ici», a déclaré Cameron.

Le Néo-Zelandais n'est pas le dernier venu du cyclisme. Il a terminé sixième aux Jeux olympiques de Sydney dans l'épreuve de poursuite par équipes.

Il était absent mardi en raison de problèmes d'estomac.

Les événements qui ont forcé la remise de la course lui auront donc permis de marquer à sa manière la série des Mardis.


Martin Gilbert et Alexandre Cloutier sur les deux premières marches du podium final à Lachine

Lachine, Québec – 22 août 2001. La dixième et dernière étape de la série des Mardis cycliste de Lachine a été présentée mercredi (sic) soir. Suite à l’imbroglio de la veille, où la course avait été interrompue à cause d’une chaussé glissante, le peloton devait à nouveau compléter 30 tours du circuit du Parc LaSalle. La différence était que seuls les sept derniers offraient des points.

Même si la reprise de l’épreuve complète a plus ou moins fait l’unanimité chez les coureurs, les membres de la formation Volkswagen – Les Ailes avaient toujours l’intention de s’assurer qu’un de leur porte-couleurs monte sur la plus haute marche du podium du classement final de la saison.

Les 23 premières boucles ont été menées par Volkswagen – Les Ailes jusqu’à ce que la vraie course commence. Martin Gilbert, qui n’avait besoin que de six points pour s’assurer du titre de la saison, a pris le troisième rang du sprint intermédiaire du 25e tour. La bonification de cette troisième place confirmait donc sa victoire au classement final. Afin d’être bien certain de ne pas s’être trompé dans ses calculs, l’athlète de 18 ans a passé en premier la ligne d’arrivée du tour suivant afin de récolter deux autres points.

«Tout ce que j’avais à faire, c’était de partir avec ceux qui tentaient de s’échapper», a indiqué le vainqueur, qui en est à sa première saison chez les seniors. «J’avais fait de bons résultats l’an dernier, mais les écarts étaient assez grands. En ayant une équipe comme celle que j’ai cette année, ça aide beaucoup !»

Malgré son absence, Alexandre Cloutier prend la deuxième place du classement général, suivi de Czeslaw Lukaszewicz.

«Huit victoires sur dix (dont cinq consécutives d’Alexandre Cloutier) et deux maillots, la saison 2001 a été exceptionnelle pour nous», a expliqué Josée Robitaille, directrice technique de l’équipe Volkswagen – Les Ailes. Martin (Gilbert), qui n’a gagné que deux étapes, et qui remporte le classement général, ça démontre bien l’importance du travail de l’équipe ! C’est un peu dommage pour Alexandre car il a dominé la saison. Par contre, il connaît une saison exceptionnelle et il progresse à l’échelle internationale.»

Brandon Cameron (Sympatico.ca), Yannick Cojan (André Lalonde sports) et Czeslaw Lukaszewicz sont montés sur le podium de l’étape.

Texte : Mathieu Laberge


21 août 2001

Pas de gagnant lors de la finale du 21 août !

Le mardi 21 août avait lieu la finale de l'édition 2001 des Mardis Cycliste de Lachine.


M. Joseph Tino Rossi au micro, à gauche, annonçant le départ
photo : Guy Maguire ©

Martin Gilbert de l'équipe Volkswagen-Les Ailes était favori. Presque assuré du titre titrait Le Journal de Montréal de ce matin.

Mais la course a été interrompu à 7 tours de la fin en raison d'huile répandue sur la chaussée par une des voitures ouvrant la marche.

Cette fuite d'huile, en plusieurs endroits du parcours, a provoqué plusieurs chutes.


Josée Robitaille, directrice de l'équipe Volkswagen-Les Ailes discute avant le tour
d'inspection avec trois de ses coureurs dont Martin Gilbert, en maillot rouge
photo : Guy Maguire ©

Après une longue interruption, et des tentatives pour neutraliser les dégâts, les coureurs ont fait un tour d'inspection puis l'organisateur, Joseph Tino Rossi, a procédé à un vote parmi les coureurs. La majorité a refusé de poursuivre la course, jugeant le parcours trop dangeureux.


John Malois discutant des risques avec Martin Gilbert
photo : Guy Maguire ©

Après un assez long conciliabule des commissaires, M. Rossi a annoncé que la course sera reprise en entier demain mercredi 22 août à 6h50. Une première, après 240 courses !


M. Joseph Tino Rossi en conciliabule avec M. Louis Barbeau, directeur technique
de la Fédération québécoise des sports cyclistes et les commissaires de course
photo : Guy Maguire ©

La Coupe des Jeunes a été décernée à David Roy qui a remporté la série avec 455 points, soit 86 de plus que Xavier Nadeau et 141 de plus que François Sztuke.

22 août 2001

Confusion à Lachine ...

L'état de la chaussée force la reprise des Mardis cyclistes à ce soir...

La grande finale des Mardis cyclistes de Lachine, qui devait être disputée hier soir au parc Lasalle, a connu un dénouement rocambolesque et a pris fin dans la confusion après 24 des 31 tours du critérium de 50 kilomètres.

Daniel Levesque

La course a été interrompue en raison d'une chaussée rendue non sécuritaire à la suite d'un bris mécanique de la voiture de tête. La voiture a répandu de l'huile à plusieurs endroits sur le parcours, notamment sur les deuxième et troisième virages, rendant ainsi le parcours très dangereux.

Une chute impliquant 24 coureurs est d'ailleurs survenue au 22e tour après qu'un cycliste eut glissé sur une tache d'huile répandue sur une bouche d'égout.

Il s'agit du premier incident du genre à survenir aux Mardis cyclistes en 24 ans d'histoire.

Une 11e étape, une autre première, sera présentée ce soir pour déterminer le grand gagnant de la série 2001. Toutefois, les 24 premiers tours ne rapporteront aucun point.

Seuls les sept derniers tours, ceux qui ont été annulés hier, permettront aux coureurs d'accumuler des points. Au total, le nombre de points attribués sera donc réglementaire.

Les points accumulés au cours de la 10e étape, qui étaient distribués en double comme c'est toujours le cas à l'étape finale, ont été validés et ajoutés au cumulatif des coureurs.

Les points des Mercredis cyclistes de Lachine de ce soir vaudront également le double de valeur.

Plusieurs scénarios ont été envisagés pour poursuivre la course pendant que des employés de la Ville de Lachine répandaient un produit pour nettoyer la chaussée.

Au bout de 45 minutes, les organisateurs ont demandé aux cyclistes d'effectuer un tour pour vérifier l'état du parcours avant de décider de l'issue de la course. À leur retour, la majorité d'entre eux ont jugé que le parcours était encore dangereux et l'arrêt de la course a été confirmé.

L'organisateur Tino Rossi devra toutefois accuser des dépenses imprévues pour la tenue de cette lle étape.

Protestations
Il y a eu quelques protestations, dont la plus virulente a été adressée par Josée Robitaille, la directrice de l'équipe Volkswagen.


Josée Robitaille (Volkswagen) n'était pas heureuse de la remise de l'étape finale
des Mardis cyclistes. Louis Barbeau, de la FQSC, l'a écouté avec attention
sans changer d'opinion... Des cyclistes concernés ont écouté le débat.
photo : Pierre Vidricaire

Celle-ci a déclaré qu'il y avait peu de chances que son équipe se présente à Lachine ce soir.

Cela aurait une incidence sur la qualité du spectacle puisque les deux premières positions du classement sont détenues par des membres de l'équipe Volkswagen, soit Alexandre Cloutier (375 points) et Martin Gilbert(370 points).

Cloutier était absent hier et le sera ce soir également puisqu'il est à l'étranger. Quant à Gilbert, il pourrait profiter d'une 11e étape pour devancer son coéquipier, bien qu'il aurait été pratiquement assuré de remporter la série dans les dix étapes réglementaires avec sa performance d'hier.

«Tout allait bien pour moi, a dit Gilbert. C'est dommage. Mes vacances commencent demain (aujourd'hui) et, comme ça fait trois mois que je cours, je tiens à ces vacances, surtout que je commence mes cours lundi prochain.

«Je ne suis pas certain que je serai ici mercredi (ce soir).»

Gilbert a réduit l'écart qui le séparait de Cloutier de 33 à cinq points en 24 tours seulement, alors que le plus gros des points sont distribués à l'arrivée.

Trop dangereux
Pour sa part, Yannick Cojan, un vieux routier des Mardis, avait pris sa décision de ne pas poursuivre la course à peine quelques minutes après la neutralisation.

«C'était trop dangereux; c'est dommage parce que je connaissais une bonne soirée, mais je préfère être certain de rentrer au travail demain», a dit le professeur d'éducation physique au Collège Français.

Les commissaires, les officiels, les organisateurs et les cyclistes étaient relativement calmes dans les circonstances. Il était inutile d'ajouter de l'huile sur le feu...

Ce soir, place à l'enjeu de la Coupe du Maire et à ses 1000$ en bourse au vainqueur, dont le chèque attend toujours son encaisseur.


La Coupe des jeunes a été décernée hier à l'issue de la 10e étape des Mardis cyclistes de Lachine.
David Roy (au centre) a remporté la série avec 455 points, soit 86 de plus que Xavier Nadeau (à gauche)
et 141 de plus que François Sztuke. Les trois ont été honorés par Réjean Houle, président d'honneur.
photo : Pierre Vidricaire

Mardis 29 mai 11 juin 26 juin 3 juil. 10 juil. 17 juil. 24 juil. 31 juil. 7 août 22 août



nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d'autre ?

Page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, svpsports@gmail.com
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

veloptimum.net