du 13 au 18 juin 2000

18 juin
classement général final
1- Tomas Konecny, Wüstenrot-ZVVZ, à 20h 57m 28
2- Rene Andrle, Wüstenrot-ZVVZ, à 20 sec
3- Scott Moninger, Mercury, à 28 sec
21- Charles Dionne, Volkswagen, à 12m 43
29- Cszelaw Lukascewicz, Wüstenrot-ZVVZ, à 20m 03
32- Sylvain Beauchamp , équipe nationale du Canada, à 22m 33
33- Alexandre Lavallée, Equipe du Québec, à 22m 48
40- Marc-André Salois, Volkswagen, à 30m 13
41- Martin St-Laurent, Volkswagen, à 32m 11
46- Fabien Bergeron, Volkswagen, à 47m 03
49- Bruno Langlois, Equipe du Québec, à 1.04m 28
50- Jean-Sébastien Béland, Volkswagen, à 1h 06m 19
51- Jean-François Racine, Equipe du Québec, à 1h 11m 49
Tous les résultats

Les résultats :
- du prologue du 13 juin
- de l'étape 1 du 14 juin
- de l'étape 2 du 15 juin
- de l'étape 3 du 16 juin
- de l'étape 4a du 17 juin
- de l'étape 4b du 17 juin
- de l'étape 5 du 18 juin


19 juin 2000

Konecny règne au Grand Prix de Beauce

Robert Bousquet

Le Tchèque Tomas Konecny a entrepris la cinquième et dernière étape du Grand Frix cycliste de Beauce avec un retard de huit secondes sur Scott Moniger. En complétant l'étape de 169,8 kilomètres hier après- midi, il avait relégué le coureur américain à une cinquantaine de secondes et il a été sacré champion du Grand Prix 2000.

Konecny a complété les cinq étapes avec une priorité de 20 secondes sur son coéquipier René Andrele, deuxième de la cinquième étape devant lui. Le troisième rang est revenu à Moninger qui accuse un retard de 48 secondes sur le champion. Peter Wedge a été le meilleur Québécois avec un 14e position au classement cumulatif tandis que Charles Dionne, victime de deux crevaisons dans la cinquième étape, se retrouvait au 21e échelon.

Le titre de meilleur jeune coureur est revenu à l'Américain Will Fritchkorn.

Cinquième de la dernière étape avec un retard de 46 secondes sur le vainqueur Harn Jansen, Sylvain Beauchamp analyse la performance des coureurs tchèques dans la dernière course.

«Ils se trouvaient dans une position favorable pour attaquer Moninger puisqu'ils comptaient quatre cyclistes parmi les six premiers. Rendons-leur hommage car lis ont réussi une très belle course.

«Si certains ont trouvé l'étape difficile, poursuit Beauchamp, je trouve que c'était la plus facile ou la moins pire des cinq. Les 20 derniers kilomètres ont cependant été éprouvants. C'était toutefois une belle fin de course puisque toutes les équipes ont été agressives. Je suis satisfait de ma tenue. J'ai terminé deuxième du prologue avant de perdre 20 minutes dans la deuxième étape à cause d'un bris de chaîne. Mon rôle dans l'équipe a alors été modifié.»

Beauchamp a également louangé les organisateurs de la course. «L'épreuve de la Beauce est l'une des plus difficiles et aussi l'une des mieux organisées. Je suis pas mal fier que ce soit une compétition disputée dans ma province.»


18 juin 2000

Moninger devient le leader en Beauce

Simon Drouin

Troisième après les trois premières étapes, Scott Moninger, de l'équipe américaine Mercury, s'est emparé du maillot de leader du Grand Prix cycliste de Beauce à l'issue d'un contre-la-montre individuel disputé hier à Saint-Georges-de-Beauce.

Moninger a franchi les 15,4 kilomètres à la vitesse moyenne de 48,35 km/h, devançant de 17 secondes le Danois Jorgen Petersen (Ville Charleroi-New Systems) et de 29 secondes le Tchèque Tomas Konecny (ZVVZ). Ce dernier est toujours deuxième au classement général, à seulement huit secondes du nouveau leader.

Meneur jusqu'à hier, l'Italien Stefano Della Santa (Alexia Alluminio) a concédé 1 minute 53 secondes à Moninger lors du contre-la-montre, terminant 22e.

Charles Dionne, de l'équipe Volkswagen, a été le meilleur Québécois avec une 12e place, à 1 minute 25 secondes du gagnant. «Compte tenu du calibre ici, je crois que j'ai fait une belle performance», a dit Dionne lorsque joint au téléphone en soirée.

Un nouveau vélo, prêté pour l'occasion par le champion canadien du contre-la-montre, Eric Wohlberg, n'a pas suffi. «La position est assez particulière, il faut être vraiment penché, ce à quoi je n'étais pas vraiment habitué», a commenté Dionne, qui est passé de la 12e à la 15e place au classement général, à 3 minutes 01 seconde du meneur. Il occupe toutefois le deuxième rang au classement par points (sprints), derrière Konecny.

En soirée, les coureurs ont disputé un critérium de 50 kilomètres dans les rues de Saint-Georges-de-Beauce. L'épreuve n'a cependant pas eu d'incidence dans les premiers rangs du classement général. Le Russe Vasilly Davidenko (Navigators) en a profité pour empocher sa troisième victoire d'étape. Il s'est imposé parmi un petit groupe de quatre coureurs. Le peloton a suivi à 1 minute 04 secondes, avec Konecny et Dionne respectivement premier et troisième au sprint.

Le Grand Prix prend fin aujourd'hui par la présentation d'une étape longue de 170 kilomètres qui se conclura à Saint-Georges-de-Beauce.



nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d'autre ?

page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive