Le Tour Trans-Canada
8 septembre 1999

9 septembre 1999

REMERCIEMENTS

Pierre Foglia

Le tour cycliste Trans-Canada est un bien curieux événement dans notre paysage sportif. Dix étapes, un peloton d'une centaine de coureurs pros-amateurs qui tient des moyennes de 44 km/h (ça roule plus vite qu'au Tour d'Espagne), une organisation me dit-on impeccable, une heure à la télé tous les soirs, où donc Serge Arsenault est-il allé chercher tout ce fric? Qu'a-t-il bien pu raconter à madame Copps pour qu'elle voie soudainement, dans la pédale, un instrument de l'unité canadienne ?

En tout cas, ce tour est une bénédiction pour le cyclisme canadien qui végète faute de promoteurs, de courses, surtout de dirigeants qui se bougeraient un peu le cul, mais certainement pas faute de coureurs de qualité, on le voit bien ici, Gordon Fraser vainqueur de trois étapes, Michael Barry et Dominique Perras dans les dix premiers au classement général...

Je ne suis pas un grand fan de Arsenault, et ça va sûrement m'arracher un peu la gueule, mais je vais le dire pareil : merci.


9 septembre 1999

Fraser a lancé son sprint... à 170 kilomètres !

85 coureurs en chasse bloqués à un passage à niveau

Paul Roy

Kingston

Un peloton de 85 coureurs en chasse a dû s'immobiliser deux minutes à un passage à niveau aux abords de Kingston, mercredi, pour laisser passer un train !

Pendant ce temps, Gordon Fraser, en échappée avec trois autres coureurs du bon côté de la voie ferrée, filait vers sa troisième victoire d'étape du Tour Trans-Canada.

Fraser aurait gagné quand même, puisqu'il a devancé le peloton de 3 minutes 46 secondes. Mais Jean-Cyril Robin, de l'équipe La Française des Jeux, qui craignait pour son maillot rouge de leader au classement général, a eu chaud.

"Ce train m'a paru interminable", a-t-il dit en riant, après l'étape de 205 kilomètres.

- Aviez-vous déjà vécu une situation semblable?
"Oui, oui, ça arrive aussi en Europe. Mais là-bas, les trains passent plus vite", a blagué Fraser. "Ici on n'a pas de TGV". Le sprinter ontarien, leader de l'équipe américaine Mercury, a couru l'étape Hull-Kingston en 4h:40,36, à la vitesse moyenne de 43,83 km/h.

Échappée de 170 km
Fraser a encore gagné au sprint mercredi. Mais cette fois, c'était au terme d'une échappée de 170 kilomètres !

- Pourquoi être parti si tôt?
"Au début, on était 17 à l'avant. Puis rapidement, on s'est retrouvés à quatre. On roulait fort, mais on n'attaquait pas... Et puis, il faut bien que je me botte le derrière une fois de temps en temps!"

Jacques Landry, directeur sportif de l'équipe du Canada, était impressionné: Il (Fraser) a gagné en monsieur aujourd'hui, il a montré sa classe.

La course s'est déroulée en bonne partie sour la pluie, par moments sous un déluge. C'est Michael Rich, de l'équipe allemande Gerolsteiner, qui a lancé l'échappée victorieuse au 18e kilomètre. Rapidement, 16 coureurs se sont joints à lui, dont Fraser.

Au 55e kilomètre, l'échappée a éclaté. Rich et Fraser se sont retrouvés seuls en avant avec chacun un de leurs coéquipiers: Sven Teutenberg, de la Gerolsteiner, et Derek Bouchard-Hall, de la Mercury.

Le quatuor a travaillé en parfaite harmonie jusqu'à Kingston, même si Bouchard-Hall, vidé, a dû sauter plusieurs relais dans les 30 ou 40 derniers kilomètres. Il a tout de même fini troisième, après Teutenberg mais devant Rich.

Jean-Cyril Robin mène toujours au classement général, suivi de Guido Trentin, de la Vini Caldirola, qui pointe à 28 secondes, et de Vincent Cali, de l'équipe belge Home Market - Ville de Charleroi, à une minute.

Les deux Allements, Rich et Teutenberg, se sont toutefois rapprochés de la tête, le premier pointant maintenant 11e, à 5:24, et le second 17e, à 8:17.

Après sa victoire de Montréal, lundi, Robin avait prévenu que la course était loin d'être finie, que la route pouvait receler des surprises avant le contre-la-montre de dimanche prochain à Fort Érié.

- Avez-vous été surpris aujourd'hui ?
"Oui, le train, c'était toute une surprise..."

Vainqueur de deux sprints intermédiaires hier, Fraser conserve son maillot vert de meilleur sprinter. Scott Guyton, de l'équipe britannique Linda McCartney, conserve celui de meilleur grimpeur, et Christopher Horner, de La Française des Jeux, celui de meilleur Nord-Américain. Il se pointe quatrième à 1:44.

Michael Rich, qui a lancé l'échappée victorieuse, hier, s'est vu décerner le titre de coureur le plus combatif.

Ce matin, le peloton se rend à Port-Hope. Distance: 184 kilomètres.

En bref
Après avoir chassé longtemps seul, mercredi, le Canadien Brian Walton, de l'équipe américaine Saturn, s'est relevé pour attendre le peloton. À un membre de la caravane qui lui demandait s'il avait besoin de quelque chose, il a répondu: "Oui, d'une nouvelle paire de jambes. Mais merci quand même."

---

Feu Linda McCartney, épouse de l'ex-Beatle Paul McCartney, était végétarienne. Son entreprise d'aliments biologiques commandite depuis quelques années une équipe de coureurs cyclistes qui se doivent d'être végétariens. "Ça ne nous dérange pas du tout, nous a confié Chris Lillywhite, un des coureurs de la Linda McCartney Cycling Team inscrits au Tour Trans-Canada. Nous sommes tous très heureux."

---

L'organisation du Tour Trans-Canada distribuera 130 290 $ en prix aux vainqueurs. Le leader au classement général, entre autres, partira avec 9100 $, et les vainqueurs d'étapes, avec 1810 $ par étape remportée.

---

L'Américain Christopher Horner, de la Française des Jeux, quatrième au classement général, ira rejoindre le Canadien Gordon Fraser au sein de l'équipe Mercury la saison prochaine. Jean-Cyril Robin, lui, qui porte toujours le maillot rouge de leader au classement général, a indiqué qu'il restera avec la Française des Jeux. A-t-il signé un contrat ? "Non, mais ça va se faire à mon retour du Canada."

---

Le Tour Trans-Canada possède une adresse Internet fort consultée : 309 013 internautes l'avaient visité avant le début de la course vendredi dernier.



nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d'autre ?

page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive