Le Tour des Flandres Jr
Belgique, 1er mai 2008


vérification du vélo avant le départ
photo : équipe Hot Tubes

Résultats, 129 km
1- Sean De Bie, Koninlijke Balen
2- Guillaume Vankeirsbulck, à 16 sec
3- Roy Jans, Ct Crabbe Performance
8- Simon Lambert Lemay, Hot Tubes
9- Gavin Mannion, Hot Tubes
170 coureurs ont pris le départ
Les 84 premiers sur Vélo Wallon.


Simon termine 8e
photo : équipe Hot Tubes

Simon nous raconte :

« Aujourd’hui c'était le Tour des Flandres junior, et, comme hier, et avant-hier, il mouillait… encore une fois !

La préparation était cependant à point, avec un bon week-end la semaine dernière et une bonne semaine d’entraînement. Mon équipe est arrivée mardi dernier. C’était bien de pouvoir rouler et courir avec eux, cela faisait longtemps !

Mon numéro aujourd’hui était 169… ouais, 180 coureurs au départ ! Le peloton était très nerveux au début de la course, il y a eu une grosse chute (environ 40 coureurs étalés sur l’asphalte), tout le monde voulait être devant, donc contournant les autos et les piétons sur les trottoirs afin d’être devant lors des premières bosses, c’est fou comme ça en Belgique !

Dans la troisième bosse de la journée (sur une vingtaine), je suis sorti avec un Français, pour finalement nous retrouver une douzaine avant la descente, dont mon coéquipier Gavin Mannion. Ce fut une très longue journée pour nous deux, l’échappée ne travaillait pas très bien. Notre tour revenait assez vite, en essayant de garder notre écart d’environ 1min 30 sec.

Quelle sensation de monter le Mur de Gramont et le Bosberg, avec tous ces belges qui vous encouragent avec leur bière et leur frites ! Arrivés dans le circuit final (5x10km, avec deux bosses d’un km), notre avance était d'environ 40 secondes. Nous avons été rejoints par quelques coureurs dont le champion belge en titre du chrono et un gars qui a fait 6e ou 7e au championnat du monde de cyclo-cross. Ces deux gars ont en fait terminés respectivement 2e et 1er de la course, après nous avoir déposés comme des minimes dans la bosse.

Au dernier tour, ce fut attaque après attaque, pour finalement arriver au pied de la dernière bosse ensemble. Tout le monde était tellement à bout, ce furent les derniers 300m les plus durs. Je ne crois avoir été aussi loin dans mes réserves ! Je fais finalement huitième (mon coéquipier 9e, juste derrière moi), épuisé mais très content de ma course : environ 100 km d’échappée dans la pluie, le vent et les bosses… la Belgique quoi !

Prochaine course pour l’équipe Hot Tubes : dimanche, dans la province de Liège, pour une interclub de 120 km, sur un parcours supposément assez montagneux. Can’t wait ! »


Gavin Mannion et Simon Lambert Lemay
photo : équipe Hot Tubes



nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d'autre ?

Page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, svpsports@gmail.com
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

veloptimum.net