La Flèche Wallonne
Belgique, 21 avril 2004

La Flèche Wallonne en était cette année à sa 68e édition.

Nous nous intéressions toutefois plus particulièrement à la Flèche Wallonne femmes, créée en 1998, maintenant une étape de la Coupe du Monde. Lyne Bessette, Geneviève Jeanson, Manon Jutras et Katy St-Laurent y sont inscrites.

Résultats :
1- Sonia Huguet, Équipe de France, 2h 44m 04
2- Hanka Kupfernagel, Vlaanderen-T-Interim Univega Ladies Team, à 9 sec
3- Edita Pucinskaite, S.C. Michela Fanini Record Rox, à 18 sec
4- Susan Palmer-Komar, Équipe Canada, à 20 sec
5- Judith Arndt, Equipe Nürnberger Versicherung, même temps
6- Oenone Wood, Équipe d'Australie, même temps
7- Trixi Worrack, Equipe Nürnberger Versicherung, même temps
8- Nicole Brandli, Michela Fanini, même temps
9- Olivia Gollan, Équipe d'Australie, même temps
10- Barbara Heeb, Leitzsport Cycling, même temps
19- Lyne Bessette, Équipe Canada, à 37 sec
30- Geneviève Jeanson, RONA, à 44 sec
98- Manon Jutras, SATS, à 8 m 22
132 concurrentes ont terminé l'épreuve.

Lyne Bessette à l'arrivée
Geneviève Jeanson, juste après la ligne
photo : Eric Maux, www.ericmeaux.com
photo : Eric Maux, www.ericmeaux.com

Manon Jutras, un départ en Coupe du Monde à côté d'une Championne du Monde, bref du beau Monde...
Katy Saint-Laurent a fini la course en pouce... après avoir brisé son dérailleur en appuyant trop sur les pédales...
photo : Eric Maux, www.ericmeaux.com
photo : Eric Maux, www.ericmeaux.com

Lisez :
- Victoire française à la Flèche Wallonne, Bessette 19e, Jeanson 30e, Mathieu Laberge, Sportcom
- Sonia Huguet remporte la 7ème Flèche Wallonne, sur Vélo 101
- Huge win for Huguet on Huy, Jeff Jones, Cyclingnews

Les habitués de VÉLOPTIMUM connaissent maintenant Daniel Fertin, qui nous fait régulièrement parvenir des nouvelles de la scène européenne.
Daniel était à la Flèche Wallonne aujourd'hui et c'est lui qui s'est organisé avec son ami Eric Meaux pour nos obtenir les photos exclusives. On lui doit les légendes. Et voici ce qu'il ajoute.

(...) Pour mon baptême donc, j'ai eu droit à une très belle course. À 40 kilomètres de l'arrivée, trois filles étaient en tête, Fabiana Lupperini, Geneviève Jeanson et Lyne Bessette. Elles ont possédé un maximum de 30 secondes sur les poursuivantes. Toutes reprises au km 85, Lupperini réattaque et devinez par qui elle est prise en chasse ? Lyne Bessette, encore elle !

Moi qui était venu pour rencontrer des Québécoises à la fin de la course, les voilà devant ! Super ! Le présentateur officiel (Daniel Mangeas, la voix du Tour de France) les annonce comme Canadiennes, je n'en peux plus, je vais le trouver et lui dit qu'elles sont en réalité Québécoises et là mes amis, je peux vous dire que je suis assez content de moi car pour les 10 derniers kilomètres elles ont été présentées comme les représentantes de la Belle Province !

Bien joué, à Huy, où l'on parle un français parfait, à Huy où se trouve une importante association Wallonie-Québec, les plus hautes instances du cyclisme entendent parler du "Pays".

Revenons à la course. Deux filles en tête, je crois rêver, quelle photo je vais pouvoir envoyer à mon ami Guy ce soir ! Il a bien fait de me faire découvrir les "coureuses" comme il dit. Malheureusement, le regroupement se fait dans les derniers kilomètres et le mur de Huy, comme chez les hommes, fera la différence. Belle consolation, c'est un maillot bleu blanc rouge qui l'emporte. Sonia Huguet la Championne de France, elle aussi a rêvé, mais pour elle c'était la réalité.

Après le podium, je me suis rendu parmi les coureuses pour en savoir un peu plus sur ce sport, trop peu féminisé chez nous et là j'ai rencontré des filles très simples, des athlètes qui ne se prennent pas pour des héroïnes malgré l'effort qu'elles viennent de faire, qui m'ont toutes expliqué que la grande différence avec vos courses et les nôtres en Europe était la rapidité.

Ici en Europe, elles doivent constamment garder leur position sur des routes beaucoup moins larges que sur le continent américain. De ce fait, les courses américaines sont "un peu plus tranquilles" qu'ici en Europe où la bagarre commence dès le premier kilomètre et se termine sur la ligne.

J'ai rencontré des sportives qui pratiquent leur discipline avec le même esprit que nos pros il y quelques dizaines d'années, pour la gloire du Sport, pour le maillot et je pense qu'au moment où le cyclisme tout entier traverse une grave crise, beaucoup d'hommes devraient avoir un regard vers ces demoiselles qui, en plus de leur grâce, redonnent un belle image au vélo.

C'est promis Guy, je retournerai voir les filles.

D'autres photos.

Le site officiel.

Note du webmestre : Katy nous indique : « Hé! C'était une blague. Je n'ai pas brisé mon dérailleur parce que j'ai poussé trop fort sur les pédales. C'est un bris mécanique que personne a pu réparer. Je suis descendu 7 fois dans les caravannes de course pour demander de l'aide. Et il n'y avait apparemment rien à faire. On pense que ce serait dans le transport, avant la course... mais on ne sait pas trop....
Je ne suis pas si forte que ca !!! »



nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive