Four Bridges of Elgin
Illinois 7 juillet 2002

Volkswagen-Trek fait belle figure
au Four Bridges of Elgin

(Elgin - Illinois, le 7 juillet 2002) ­ L'Équipe Volkswagen-Trek a pris part aujourd'hui à la course Four Bridges of Elgin, à Elgin en Illinois. Bien que ce soit Viktor Repinski de Saturn qui ait remporté l'épreuve, l'équipe a accompli de belles performances, compte tenu du haut calibre présent sur le circuit cet après-midi. Jean-François Laroche, coureur invité par VW-Trek pour l'occasion, a terminé au 5e rang en plus de se mériter le maillot de meilleur sprinteur. Martin Gilbert a fini 11e et François Parisien 17e. Jean-Sébastien Maheu et Martin St-Laurent ont terminé à l'intérieur du peloton, autour de la 25e position. Il est toutefois impossible de confirmer leur position exacte au classement, les résultats finaux n'étant pas toujours pas disponibles.

La course s'est avérée très bonne pour Volkswagen-Trek qui s'est mérité la tête du classement par équipe de cette course de niveau UCI International pour les 23 ans et moins. Le parcours comptait 111 km, à raison de 8 km le tour. 130 coureurs ont pris le départ, représentant une vingtaine d'équipes dont l'équipe nationale canadienne. Même si certains de ses coureurs avaient été sélectionnés par l¹équipe nationale, Josée Robitaille, la directrice technique de la formation VW-Trek, a pris la décision de former sa propre équipe pour y participer, insatisfaite de la sélection nationale. Ce qui explique pourquoi on comptait Jean-François Laroche parmi les rangs de VW-Trek. " Je trouvais un peu aberrant que des coureurs comme lui (J-F Laroche) ne se retrouvent pas parmi l'équipe. Et comme j'avais aussi Maheu et St-Laurent qui pouvaient y participer sans avoir été sélectionnés non plus, j'ai décidé de faire ma propre équipe ", a expliqué Mme Robitaille.

L'équipe a réussi à atteindre tous ses objectifs en plus d'être très active en participant à toutes les échappées. Le peloton a été plutôt regroupé pendant la première moitié de la course. Martin St-Laurent a réussi une échappée à la mi-course en compagnie de deux autres coureurs. Ils ont fait quelques tours ensemble avant de se faire rattraper. Un peu plus tard, une autre échappée est partie, à laquelle a pris part Jean-François Laroche. Les efforts de St-Laurent pour sortir du peloton dans les derniers kilomètres ont été faits presqu'en vain puisqu'il n'a su s'en extirper à temps, franchissant donc la ligne d'arrivée toujours prisonnier du peloton, à l'instar de Jean-Sébastien Maheu.

St-Laurent a pu compter plusieurs points lors du Grand Prix de la montage et pendant quelques sprints. Un prix de 500 US$ était attribué au premier coureur à franchir la ligne d'arrivée à la mi-course, prix que St-Laurent a disputé à un autre coureur américain, passant à un cheveu de le remporter.

Le bilan est donc positif pour Volkswagen-Trek qui a su une fois de plus tirer son épingle du jeu à une course de niveau international. " On a été très actif en ayant au moins un gars dans toutes les échappées. On a atteint tous les objectifs qu'on voulait même si on n'a pas gagné " a expliqué Josée Robitaille.

source : Katia Blanchard, pour l'équipe cycliste Volkswagen - Trek


1- Viktor Repinski, Saturn, 2:29:11
2- Jonathan Erdely, C-bike:com, à 5 sec
3- Shawn Milne, Wheelworks/Mengoni, même temps
5- Jean-François Laroche, VW Trek, même temps
8. Dominique Rollin, équipe du Québec, même temps
11- Martin Gilbert, VW Trek, à 50 sec
17- François Parisien, VW Trek, à 52 sec
22- Jean-Francois Racine, équipe du Québec, même temps
29- Jean-Sébastien Maheu, VW Trek, même temps
33. Martin St-Laurent, VW Trek, même temps
43- Philippe Viau-Dupuis, équipe du Québec, même temps



nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive