Grand Prix Sport Expert
2 juin 2002


François Parisien, Dominique Perras et Bruno Langlois
photo : Pascal Choquette

Hommes, seniors
1- Dominique Perras, IteamNOva.com, 3h 42m 15
2- François Parisien, Volkswagen, 3h 42m 16
3- Bruno Langlois, Volkswagen, 3h 42m 40
7- Jean-François Maheu, Volkswagen, 3h 48m 13
8- Jean-François Racine, Ste-Foy Québec Métro, 3h 48m 59

Femmes, seniors
1- Anne-Marie Koszegi, 2h 52m 32
2- Stéphanie Bourbeau, MédicoSportif-Cyc.GervaisRioux, même temps
3- Marie-Claire Bélanger, Ste-Foy Québec Métro, 2h 52m 57
6- Suzie Bélanger, indépendante, 3h 21m 35

Tous les résultats

Femmes, juniors
1- Audrey Lemieux, Proco, 2h 07m 52

Hommes, juniors
1- Maxime Vivès, Espoirs Laval, 2h 32m 53

Volkswagen-Trek aux 2e et 3e rangs du Grand Prix Sport Experts

(St-Joseph-du-lac, le 2 juin 2002) – Dominique Perras (Nova) a remporté aujourd’hui le Grand Prix Sports Experts de St-Joseph-du-lac. François Parisien et Bruno Langlois de l’Équipe Volkswagen-Trek ont terminé respectivement deuxième et troisième. La course de 133.8 km, à raison de 22.3 km le tour, ne s’est pas déroulée sans embûches pour la soixantaine de coureurs qui n’ont cessé de connaître des ennuis. Les crevaisons ont été nombreuses à cause du parcours endommagé alors que le vent a soufflé sans répit tout au long de l’épreuve.

L’Équipe Volkwagen-Trek n’a pas fait exception à la règle. Dès le premier tour, François Parisien connaît une crevaison. Après avoir accompli un tour seul, il réussit à rattraper le reste du peloton. Il part peu après en échappée avec Dominic Perras et ses coéquipiers Martin Nuckle et Jean-Sébastien Maheu. Ils ont travaillé efficacement contre le vent pendant de nombreux tours, ce qui leur valu un écart du peloton de plusieurs minutes. Perras et Parisien ont semé Maheu et Nuckle, ce dernier ayant connu un bris mécanique, pour se retrouver seuls à se livrer une chaude lutte. Perras a finalement pris les devants dans les derniers tours avec une avance d’environ 50 m. Parisien n’a pu le rattraper se méritant ainsi le deuxième rang. " Je suis assez satisfait de ma performance. C’est ma première course depuis mon retour d’Europe et d’avoir déjà une deuxième place, ça me met en confiance " a-t-il commenté.

Bruno Langlois a lui aussi connu un pépin, devant échanger ses chaussures pour celles d’un coéquipier. La fixation de l’une des chaussures lui a fait défaut à la mi-course. Qu’importe, Langlois a réussi à rattraper le peloton et à s’y tailler une place de choix qui lui a permis de prendre part à toutes les échappées. Il a fait une attaque dans l’une des plus grosses difficultés de la course, partant en échappée avec deux autres coureurs à qui il a disputé le sprint final. " Je suis satisfait de ma troisième place parce que j’ai fait ce que j’avais à faire puisque les autres (Perras et Parisien) étaient rendus beaucoup trop loin. J’ai dû lutter contre le reste du peloton pour me détacher et avoir ma troisième place et je suis content d’avoir réussi ", a dit Langlois.

Les autres coureurs de Volkwagen-Trek ont terminé dans le peloton sauf Martin Gilbert qui n’a pu finir la course souffrant de douleurs aux genoux.

source : Katia Blanchard, pour l'équipe cycliste Volkswagen - Trek



nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive