The Paths of King Nikola
Yougoslavie 14 avril 2002

Perras contraint à l’abandon en Yougoslavie

14 avril 2002 (Sportcom) – Le cycliste Dominique Perras a été victime des mauvaises conditions climatiques lors de la compétition par étapes The Paths of King Nikola, qui prenait fin dimanche, en Yougoslavie. L’Australien et coéquipier de Perras, Allan Iacuone, a remporté la dernière étape. Meneur au classement général après la première journée, l’Italien Ivan De Nobile a conservé son maillot de leader jusqu’à la fin.

Vendredi, Perras a été contraint à l’abandon alors qu’il ne restait qu’une vingtaine de kilomètres à parcourir dans cette troisième étape, longue de 197 kilomètres.

« Il faisait environ 3 degrés et il pleuvait », a expliqué le cycliste originaire de Brossard. « Après une descente de 50 km, j’ai fait une crevaison. J’ai voulu « déclipper » mon pied de la pédale, mais j’étais complètement gelé et je suis tombé sur le côté. » Sur le coup, l’athlète de 28 ans s’est foulé une cheville et n’a pas été en mesure de remonter en selle.

« Je suis un peu déçu car ça fait un mois et demi que ça piétine », a avancé le cycliste de la formation australienne IteamNova.com, qui se console du fait qu’il était malgré tout dans le premier groupe du peloton lors des étapes en montagne. « Je vais continuer d’être sérieux et à un moment donné, ça va finir par débloquer. »

L’autre Québécois présent à cette compétition, Dominique Rollin, a chuté lors de la première étape et a dû abandonner.

La prochaine course de Dominique Perras sera le ZLM Tour, qui aura lieu samedi prochain aux Pays-Bas.

Texte : Mathieu Laberge

____________________________________________________________

Note du webmestre : Voici comment Dominique raconte sa mésaventure dans le communiqué de presse émis par son équipe :

The 197km ride from Herceg Novi to Podgorica travelled through three countries, Yugoslavia, Croatia and Bosnia Herzegovina, began in pouring rain . “I started the stage with a long breakaway, punctured twice, and ended at the hospital,” said Perras.

“Aaron (Olson) attacked with about six others, and on the first hill after 5km, I bridged with another to form a lead group of eight,” explained Perras of the break which stayed clear for almost 100 kilometres. “At the base of the biggest climb of the day I punctured and the neutral service guy didn’t put my rear wheel in properly,” he said. “So I had to stop again and ended up back in the bunch.”

From that point on the field struggled in freezing temperatures. “The fun really began,” said Perras sarcastically. “It was below five degrees, raining and both Al (Iacuone) and I were shivering wrecks but we both wanted to make it to the finish line so we could still be up there for GC on the hard climbs of Stage 4.” Unable to change rear gears because his fingers were frozen and finding it difficult to stand up on the bike because of numb legs Perras suffered more misfortune when he punctured again, this time the front wheel, on a descent with 20km to go to the finish line.

“I couldn’t unclip my left foot, and eventually came to a dead stop and fell on my side,” he explained. “ I got back up but my left ankle was so twisted I could see my shoe cleat and lost my balance again.” Team Director , Sean Yates, ordered him off the bike and into a car which transferred him to the local hospital where after warming him up doctors diagnosed a twisted ankle.



nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive