Sea Otter Classic
Californie, 16 au 18 mars 2000

Courses sur route
18 mars
Classement général final
Femmes
1- Petra Rossner, Saturn, 5h 06m 13
2- Mari Holden, Timex, à 11 sec
3- Elizabeth Emery, Charles Schwab, à 25 sec
5- Lyne Bessette, Saturn, à 31 sec
13- Annie Gariépy, Elita, à 44 sec
Tous les résultats

Hommes
1- Jamie Drew,Mercury, 6h 55m 51
2- Scott Moninger, Mercury, à 10 sec
3- Harm Jansen, Saturn, à 40 sec
10- Czeslaw Lukasewicz, Wustenrot, à 2m 05
20- Sylvain Beauchamp, Shaklee, à 5m 09
Tous les résultats

résultats de l'étape 4 du 14 mars
résultats de l'étape 3 du 17 mars
résultats de l'étape 2 du 16 mars
résultats de l'étape 2 du 15 mars


Bessette termine cinquième à la Classique Sea Otter

Monterey, Californie - Lyne Bessette a pris le cinquième rang du classement général de la Classique Sea Otter, compétition par étapes disputée samedi en Californie. Au cours de la quatrième et dernière étape de la Classique, la cycliste de 25 ans et l'équipe Saturn ont conjugué leur efforts pour aider leur coéquipière Petra Rossner a remporter la première place du classement général. Le critérium de 40 km a été présenté sur le circuit automobile de Laguna Seca.

"On (l'équipe Saturn) a tout mis en oeuvre pour permettre à Petra (Rossner) d'amasser des points bonis, assurant ainsi sa première place, a expliqué Bessette. Nous sommes très heureuses d'avoir réussi!"

Au classement général, Bessette a pris le 5e rang, accusant 31 secondes de retard derrière sa coéquipière Rossner, gagnante de la classique. Annie Gariépy, de Bromont, termine quant à elle à la 13e place, soit à 44 secondes du premier rangé

Chez les hommes, le Canadien Gordon Fraser a remporté l'étape alors que Charles Dionne a fini sixième. Au cumulatif, le Lachinois Sylvain Beauchamp a mérité le 20e rang

Texte : Mathieu Laberge


Saturn toujours en tête à la Classique Sea Otter

Monterey, Californie - L'équipe cycliste Saturn, avec en tête l'Allemande Petra Rossner, a connu quelques difficultés au cours de la troisième étape de 91 km présentée vendredi, mais a pu reprendre le dessus dans les derniers tours de roues pour que Rossner puisse conserver son maillot jaune de leader.

"Les attaques ont commencé dès le premier tour et notre équipe s'est vue divisée par celles-ci" a dit la cycliste Lyne Bessette, elle aussi de Saturn. "Petra s'est même fait larguer vers la queue du peloton, avant de revenir grâce aux efforts du reste de l'équipe."

Rossner a terminé l'épreuve en deuxième place, dans un peloton qui suivait la gagnante, Karen Dunne de l'équipe Elita, qui a terminé l'épreuve en 2h48:15. Bessette faisait aussi partie de ce peloton.

Bessette, Rossner et toute la bande de Saturn reprend l'action samedi, alors que sera présentée la dernière étape de la Classique. Les cyclistes effectueront alors 11 tours du circuit automobile de Laguna Seca, qui est d'une longueur de 2,5 milles et qui comporte une montée abrupte d'une centaine de mètres.

Texte : Frédéric Daigle


Bessette et les Saturn partent du bon pied à la Classique Sea Otter

Monterey, Californie 16 mars 2000 - L'équipe cycliste Saturn a bien entrepris la Classique cycliste Sea Otter. Au prologue, un tour de 2,5 milles sur le circuit de course automobile Laguna Seca, Petra Rossner a mérité le 2e rang ; Lyne Bessette le 4e, Susy Pryde le 6e et Clara Hughues le 7e. Quelques heures plus tard, Rossner a profité du travail de Bessette et compagnie pour remporter la première étape des trois étapes, un critérium de 25 milles. « Nous avons bien respecté notre stratégie, a expliqué Lyne Bessette. Le but était de faire gagner Petra et elle l'a fait au sprint. Demain (vendredi), les choses pourraient cependant changer. Nous parcourrons 93 milles sur route dans un secteur montagneux. Je crois que les décisions d'équipe vont se prendre en cours de chemin.»

De fort bonne humeur au bout du fil, Bessette a avoué ne pas avoir été à son meilleur jeudi. «Disons que je me sentais comme une fille qui roulait avec une crevaison et les freins collés », a-t-elle dit en riant. « Je suis 5e au général et j'espère que les choses vont changer demain.»

Avec le retour d'Australie des membres de l'équipe Timex, la Classique Sea Otter 2000 regroupe les meilleures cyclistes d'Amérique du Nord.

Texte : Daniel Aucoin


vélo de montagne

étape #2, critérium
1- Laurence Leboucher 21 min 50.19
4- Chrissy Redden à 0:52.33
5- Alison Sydor à 0:52.55
10- Mélanie Dorion à 1min 27.15

Au classement général :
1- Laurence Leboucher, 41 min 24.00
2- Alison Sydor à 1:45.65
5- Chrissy Redden à 2 min 35.37
12- Mélanie Dorion à 3 min 31.36

Début fort impressionnant pour Dorion

Monterey, Californie 18 mars 2000 - Mélanie Dorion en a surpris plus d'un au critérium de vélo de montagne de la Classique Sea Otter. Ralentie par la malchance au départ, Dorion a terminé au 9e rang d'une compétition nord-américaine à saveur internationale. Comme la saison de la Coupe du monde de vélo de montagne prendra son envol la semaine prochaine à Napa (Californie), plusieurs des meilleures Européennes étaient présentes à Monterey. C'est d'ailleurs la Française Laurence Leboucher, championne du monde en '98 et classée 12e au monde, qui a gagné la course.

«Nous étions 68 à prendre le départ et deux chutes sont survenues dans les premiers 500 mètres, a expliqué Dorion. Comme je me suis fait prendre derrière les chutes et que la course ne durait que 35 minutes, je n'ai jamais pu rejoindre le groupe de tête.» Dorion a toutefois eu l'honneur de dépasser Chantal Daucourt, 14e au monde, et de terminer à quelques secondes d'Alla Epifanova, 10e au monde. «J'ai roulé deux tours avec Daucourt et quand j'ai décidé d'attaquer, elle n'a pas été en mesure de me suivre», a expliqué une Dorion très fière d'elle. «En toute fin de course, je m'approchais d'Epifanova et j'espérais qu'elle ne m'entende pas arriver. Malheureusement, elle s'est retournée, m'a vue, et a fini sa course en force.»

Avec les investissements de son équipe, Ford-Devinci, Dorion profitera d'un meilleur encadrement cette année. «Nous avons maintenant deux beaux véhicules et une superbe remorque fermée à l'intérieure de laquelle on retrouve toutes nos pièces de rechange. C'est très professionnel.»

La semaine prochaine, Dorion participera à la Coupe du monde de Napa.

La semaine suivante, elle sera à Mazatlan, au Mexique.

Texte : Daniel Aucoin



nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d'autre ?

page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive