Pierre Harvey


Jeux olympiques de Calgary, 1988 Championnats du monde des maîtres, 2001
photo : J. Gibson, Canadian Press photo : Rob Jones The Canadian Cyclist

Des milliers et des milliers de page ont été écrites sur Pierre Harvey, né le 24 mars 1957 à Rimouski, qui, en 1984, réalisait l’incroyable exploit de participer aux Jeux olympiques d’été (vélo) et d’hiver (ski de fond) la même année.

En février 2000, le magazine Géo Plein Air le désignait Personnalité tournant du siècle.

« Si vous me demandez quels sont les deux plus grands athlètes du Québec contemporain,
je vous nommerai Myriam Bédard et Pierre Harvey. Pour des milliers de sportifs, dont je suis,
Pierre Harvey est l’ultime référence athlétique. On n’attend pas que ce soit écrit dans le journal.
On sait. Même si on ne s’entend pas toujours sur ce qu’est "le plus grand athlète",
on sait que ce n’est pas Guy Lafleur. Ni Jacques Villeneuve. »

Pierre Foglia 28 août 1997

Voici quelques documents témoignant de son parcours.

1971, ses premiers Jeux
1973, 3e lors de sa première course à vélo
1974, gagnant du critérium aux Jeux du Québec
1975, gagnant du Tour de l’Abitibi
1976, 24e aux Jeux olympiques de Montréal
1977, champion canadien senior au contre-la-montre
1978, les Jeux du Commonwealth à Edmonton
1979, gagnant au 100 km contre la montre par équipe aux Jeux panaméricains
1980, le boycott des Jeux olympiques de Moscou
1981, 5e en Coupe du monde de ski de fond
1982, 6e en Coupe du monde de ski de fond
1983, 6e en Coupe du monde de ski de fond
1984, les Jeux olympiques de Saravejo et ceux de Los Angeles la même année
1985, 8e aux Championnats du monde de ski de fond
1986, 4e en Coupe du monde de ski de fond
1987, première victoire en Coupe du monde
1988, 9e aux Jeux olympiques de Calgary
1989, des victoires chez les maîtres en ski de fond et intronisation au Temple de la renommée du cyclisme québécois
1990, de très bons résultats sur le circuit World Loppet
1991, gagnant à la Coupe du monde de maîtres de ski de fond
2000, Personnalité tournant du siècle
2001, suivre les progrès des enfants en ski de fond
2002, analyste aux Jeux olympiques de Salt Lake City et vainqueur de courses de vélo
2003, nommé au C.A. du Centre canadien de l’éthique ans le sport
2004, le vélo et le ski, mon oxygène pour survivre
2005, que devient Pierre Harvey ?
2006, intronisé au Temple de la renommée olympique du Canada
2007, « Tous avons rêvé d’être Pierre Harvey »
2008, 160 km skiés d’un seul trait !
2009, encore gagnant, en ski de fond et à vélo !
2010, « Ma plus grande fierté »
2011, participe encore à des courses de ski de fond
2012, participe encore à des courses de ski de fond et premier retour à Falun, lieu de sa première victoire en Coupe du monde
2013, 4e aux Championnats du monde des maîtres de ski de fond
2014, intronisé au Panthéon des sports du Canada
2015, quadruple champion du monde des Maîtres de ski de fond
2016, le développement de produits, un dada depuis un quart de siècle
2017, la retraite, Pierre Harvey s’en approche mais sans sprinter !


1988
photo : J. Gibson Canadian Press

D'autres informations.

Je vais vous faire un aveu au nom de milliers de sportifs du dimanche de ma génération et de celle d’après, et de celle d’après encore : nous n’avons jamais voulu être Guy Lafleur. On l’adorait, mais bon, au fond, on n’en avait rien à foutre de ses voitures de sport à la con. Par contre, tous avons rêvé d’être Pierre Harvey. Le MODÈLE c’est lui. Pour le coeur, le corps, l’esprit du sport surtout. Notre idée du sport c’est exactement ça : une fête et une gang.
Pierre Foglia, Les 30 plus grands athlètes québécois de la dernière génération, 31 mars 2007



nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d'autre ?

Page mise à jour le 19 fvrier 2017 par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

veloptimum.net