La FQSC honore ses athlètes
et artisans du cyclisme québécois

La Fédération québécoise des sports cyclistes a honoré hier à Drummondville ses meilleurs athlètes, entraîneurs, officiels, bénévoles, clubs et événements de la saison de 2007.


André Michaud, président de la FQSC et Martin Gilbert
photo : Antoine Bécotte

Les athlètes par excellence de l'année sont Anne Samplonius et Martin Gilbert (route-piste), Marie-Hélène Prémont et Raphaël Gagné (vélo de montagne) ainsi le tandem composé de Daniel Chalifour et Alexandre Cloutier dans la catégorie paracyclisme.


André Michaud, Raphaël Gagné et Raymond Dutil
photo : Antoine Bécotte

Les meilleurs athlètes de la catégorie relève sont Andréanne Pichette et Hans Lambert (vélo de montagne), Laurie-Anne Dupont-Renaud et Stéphane Cossette (route-piste), ainsi que Sarah Biron et Michaël Beaudoin (BMX).


Elena Sanchez, Laurie-Anne Dupont-Renaud et Martin Demers
photo : Antoine Bécotte


René Kosko, Stéphane Cossette et Hélène Soulard
photo : Antoine Bécotte

Dans la catégorie des athlètes espoir, les gagnants sont Audrey Bernard et Joakim Albert (route et piste), Kristina Laforge et Patrick Chartrand (vélo de montagne), ainsi que Sara Dussault et Pol-Emil Doucet (BMX) La FQSC a aussi honoré les athlètes de 30 ans et plus (maîtres) avec Josée Tremblay et Christian Fournier (vélo de montagne), Allison McKay et Eric Provost (route et piste) et Jean-Luc Bellemare (BMX).


Daniel Manibal, Audrey Bernard et Hélène Soulard
photo : Antoine Bécotte


Guy Marcotte, Joakim Albert et Armand Champagne
photo : Antoine Bécotte

Les entraîneurs de l'année sont Dominique Lemaire (route-piste), Jude Dufour (vélo de montagne) et Charles Mathys (BMX). Les officiels honorés sont Paul Harvey (vélo de montagne), Geneviève Marcotte (route-piste) et Nathalie Paré (BMX). Les bénévoles de l'année sont Sylvie St-Arneault (BMX), Denis Lévesque (route-piste) et Manon D’Auteuil (vélo de montagne).

Les meilleurs clubs de développement sont le Club de vélo de montagne de Val David, le Club Ste-Foy Québec Métro en route et piste, et le Club St-Charles-de-Drummond en BMX. Du côté de la haute performance, les récipiendaires sont l’Équipe EVA Devinci en route et piste et l’équipe Rocky Mountain Haywood en vélo de montagne.


Alexandre Lavallée a reçu de Martin Demers et Federico Corneli la plaque que s'est méritée l’Équipe EVA Devinci
photo : Antoine Bécotte

Les meilleures organisations provinciales sont le Championnat québécois de BMX à St-Augustin de Desmaures, le Tour de l’Avenir Saguenay en cyclisme sur route et piste et la Finale des Jeux du Québec de Sept-Îles en vélo de montagne. Sur les scènes nationale et internationale, les événements gagnants sont les Épreuves de la Coupe du Monde féminine sur route à Montréal, la Coupe du monde de vélo de montagne à St-Félicien et les Championnats canadiens de BMX Tim Hortons, à Bromont.

Temple de la renommée
La FQSC a intronisé trois nouveaux membres au Temple de la renommée du cyclisme québécois. Deux athlètes, Bernard Vermette et Patrice Bonneau, et un bâtiseur, Oswald Van den Abeele, ce dernier à titre posthume.

Bernard Vermette a été le premier cycliste québécois à s’illustrer sur la scène internationale en vélo de montagne. Au terme d’une carrière de huit ans en vélo de montagne, il a pris part à deux Championnats du monde, où il a terminé respectivement 27e à Lucca (Italie) en 1991 et 33e à Durango (Etats-Unis) en 1990. De 1991 à 1993, il a pris part à plusieurs épreuves internationales, dont des courses en Coupe du Monde, lors desquelles il s’est également distingué, se classant à plusieurs reprises parmi les 30 premiers. Son meilleur résultat international sera une 15e place en Coupe du Monde au Mont Se-Anne en 1991.

Amputé sous le genou droit et portant une prothèse pour faire du vélo, Patrice Bonneau prend part à sa première compétition en paracyclisme en 1991 et remporte le Championnat américain Open sur route. À sa première présence aux Jeux paralympiques de Barcelone, il remporte la médaille d’or sur route. En 1994, il remporte la course sur route lors des Championnats du monde paracyclisme en Belgique et établit un record du monde au 1000m sur piste dans sa catégorie (LC2). À sa deuxième participation aux Jeux paralympiques d’Atlanta, en 1996, il termine 3e de la course sur route et 8e à l’omnium sur piste. Il met un terme à sa carrière en 1997.

Après 21 années d’absence, les courses de Six-Jours ont fait un retour à Montréal, notamment grâce à Oswald Van den Abeele, un des principaux artisans dans l’organisation de courses de Six-Jours au Québec de 1963 à 1970, que ce soit au Centre Paul-Sauvé ou au Colisée de Québec. Durant cette période, grâce aux efforts de Van den Abeele, des équipes de partout en Europe traversaient l’Atlantique deux fois par année pour venir au Québec. Des cyclistes tels que Émile Severyns, Fritz Pfenninger, André Retrain, Robert Lelangue, Paul Likke, Rick Van Steenbergen, Hugo Scrayen, Leonardo Faggin et le Québécois Guy Morin ont donné au Centre Paul-Sauvé certains de ses plus beaux moments.

____________________________

Pour en savoir plus sur la carrière des intronisés au Temple de la renommée.


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, SVPsports@sympatico.ca
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

veloptimum.net