6 novembre 2000


La Fédération des sports cyclistes du Québec a honoré hier ses lauréats de l'année 2000.
Plus de 43 plaques et trophés ont été remis. On aperçoit les athlètes par excellence
de leur catégorie. À l'avant, Patrick Dionne (vélocross) et Éric Tourville (vélo de montagne),
en compagnie des Marie-Hélène Prémont (vélo de montagne), Geneviève Jeanson (route et piste),
Jean Leclair, président de la Fédération des sports cyclistes et Mélanie Desrochers (vélocross)
photo : Raymond Bouchard


Raymond Pearson, de Rimouski, et Laurent Chabot (catégorie bâtisseur) ont été admis hier
au Panthéon des sports cyclistes du Québec lors du gala de la FQSC. Ils sont félicités par
Gaston Langlois, lui-même membre du Panthéon depuis 1992. Langlois, âgé de 69 ans, en a profité
pour présenter les deux livres qu'il vient de publier sur sa longue carrière de cycliste.
photo : Raymond Bouchard


8 novembre 2000


Eric Tourville, Genevieve Jeanson, Marie-Helene Premont, Melanie Desrochers
and Patrick Dionne were honoured by the Quebec Sports Cycling Federation
photo : Phil Carpenter, Gazette


5 novembre 2000

La Fédération québécoise des sports cyclistes
honore ses champions et intronise
deux membres au Temple de la Renommée

La Fédération québécoise des sports cyclistes a honoré ses champions et intronisé deux nouveaux membres au Temple de la renommée du cyclisme québécois dans le cadre du brunch annuel du Mérite cycliste québécois ce 5 novembre.

Mérite cycliste québécois
Les athlètes par excellence en 2000 sont Geneviève Jeanson (Lachine) et Alexandre Cloutier (Sainte-Foy) sur route et piste, Marie-Hélène Prémont (Château-Richer) et Eric Tourville (Sainte-Foy) en vélo de montagne, ainsi que Mélanie Desrochers (Crabtree) et Patrick Dionne (La Tuque) en vélo-cross.

Les athlètes de catégorie relève sont Mathieu Laurin (Verdun) et Julie Sanders (Beauport) en vélo de montagne, Martin Gilbert (Châteauguay) et Raphaëlle Lemieux (Notre-Dame-du-Portage) en route et piste ainsi que Francis Hogue (Sainte-Anne-des-Plaines) et Sabrina Montour-Gagnon (Saint-Constant) en vélo-cross. Les athlètes de catégorie espoir sont Raphaël Tremblay (Saint-Bruno) et Geneviève Leblanc (Cap Rouge) en route et piste, Jérémy Trudel (Montauban) et Sophie-Anne Blanchette (Gaspé) en vélo de montagne ainsi que Jonathan Béland (Cap-de-la-Madeleine) en vélo-cross.

Chez les maîtres, les récipiendaires sont Richard Tétreault (Drummondville) et Nancy Manning (Chelsey) en vélo de montagne, Nick Tosques (Montréal) et Alice Lester (Beaconsfield) en route et piste et Marc Tardif (Candiac) en vélo-cross.

Les entraîneurs de l'année sont Alain Levasseur (Contrecoeur) en route et piste, Jude Dufour (Alma) en vélo de montagne et Guillaume Pronovost (La Tuque) en vélo-cross. Les commissaires de l'année 2000 sont Chantal Lachance (Saint-Ferréol-les-Neiges) en vélo de montagne, Marcel Messier (Montréal-Nord) en route et piste et Sylvie Fraser (La Tuque) en vélo-cross. Les bénévoles honorés sont Gérard Penarroya (Pointe-Claire) en route et piste, Gaétan Bisson (Lac Beauport) en vélo de montagne et Sylvie Fraser (La Tuque) en vélo-cross.

Le titre du club de haute performance va à l'Equipe Oryx-Procycle (vélo de montagne), à l'Equipe Elita (route et piste) et au Club BMX La Tuque (vélo-cross). Le prix du club de développement est décerné au Club cycliste de Sherbrooke (route et piste), au Club de vélo de montagne Le Relais (Lac Beauport) et au Club BMX La Tuque.

L'événement national-international de l'année dans chaque secteur est le Grand prix féminin international du Québec (route) dans la région de Missisquoi, la Coupe du monde de vélo de montagne du Mont Sainte-Anne et le Championnat canadien de vélo-cross à Crabtree. L'événement de niveau provincial-interprovincial est l'étape de la Coupe du Québec de vélo de montagne à Saint-Félicien, le Championnat québécois espoir sur route à Mirabel et le Championnat de vélo-cross de l'est du Canada à Iberville.

Les Olympiens
La FQSC a également souligné la participation des athlètes et entraîneurs québécois aux Jeux olympiques et aux Jeux paralympiques à Sydney. Une plaque a été remise à Geneviève Jeanson (route et contre-la-montre) et à Eric Van Den Eynde (entraîneur) pour leur participation aux Jeux olympiques. Lyne Bessette (route) et Czeslaw Lukaszewicz (route), absents, recevront leur plaque ultérieurement. Une plaque a également été remise à Julie Cournoyer (tandem), Stéphane Côté et Mathieu Fagnan (tandem), Yvon Provencher et Fabien Bergeron (tandem), Jean Quevillon et Gary Longhi (route et piste) ainsi que Vincent Jourdain (entraîneur) pour leur participation aux Jeux paralympiques. Alexandre Cloutier, pilote de Julie Cournoyer, recevra sa plaque ultérieurement.

Temple de la renommée du cyclisme québécois
La FQSC a procédé à l'intronisation de deux nouveaux membres au Temple de la renommée du cyclisme québécois.

Laurent Chabot s'est distingué en tant que bâtisseur de 1962 à 1973, contribuant à l'organisation du Tour du Saint-Laurent et du Tour de la Nouvelle France, directeur sportif des As de Drummondville et de l'équipe La Patrie, instigateur de l'Organisation cycliste Club Optimiste, organisateur de courses sur route dans la région de Drummondville dont le Championnat québécois sur route.

Le père Chabot tel que l'a effectueusement présenté Jules Béland, son ancien coureur (lui-même intronisé au Temple de la renommée en 1997 à titre d'athlète) a déridé l'auditoire en racontant les débuts de son club de vélo et en rendant hommage à son épouse.

«Nous avons finalement trouvé un commanditaire qui nous a donné huit chandails de joueurs de quilles pour habiller nos 6 coureurs. Mon épouse a pris les deux chandails restants et les a découpés pour fabriquer des poches pour le ravitaillement afin de transformer ça en maillots cyclistes !».

Monsieur Chabot n'a pas manqué de remercier tous les gens qui l'ont aidé dans ses initiatives, les nombreux coureurs, les officiels qui ont été bien tolérants, à ses dires, et le Comité de sélection de la Fédération pour ne pas s'être rappelé que de ses mauvais coups !

Raymond Pearson s'est pour sa part distingué en tant que bâtisseur dans la région de l'est du Québec durant les années '60 et '70. Formé par Daniel Clément à l'Institut national des sports à Paris et au Bataillon de Joinville, il a été instructeur en cyclisme dans la région de l'Est du Québec et adjoint à l'équipe du Québec lors de projets. Il a organisé des compétitions dans sa région et ouvert la voie aux cyclistes qui ont émergé de la région, dont Gervais Rioux et Pierre Harvey, d'où lui vient le surnom de Monsieur cycliste du Bas Saint-Laurent.

Anecdocte savoureuse que celle racontée par M. Pearson qui a vécu les troubles étudiants de mai 68 en France alors qu'il était dans le bataillon de Joinville.

«À cause des événements, il n'y avait plus d'autobus, ni métro, ni taxi. On ne pouvait même pas téléphoner au Canada. J'ai mis mes culottes courtes, j'ai pris mon vélo et j'ai roulé jusqu'en Belgique. Une fois passé la frontière, j'ai voulu prendre le train jusqu'à Liège.

"On n'accepte plus l'argent français" qu'on me répond ! Là ça va mal !… Je marche jusqu'à la locomotive et je cogne à la porte du conducteur. Je me présente : je suis un canadien français et je fais le même travail que vous. J'aimerais ça visiter votre engin !

J'ai jamais débarqué de là ! On a mis le vélo dans le wagon à bagages et on a filé jusqu'à Liège.

Mais là je suis en culottes courtes avec mon vélo, avec seulement de l'argent français. J'aperçois une voiture de police et je leur explique mon cas, leur demandant de mettre mon vélo dans leur voiture pour me conduire à mon hôtel. "On peut pas faire ça" fut leur réponse, d'expliquer M. Pearson (prenant l'accent belge). Mais ils ont mis leur gyrophare en marche pour m'ouvrir le chemin jusqu'à mon hôtel !

Là j'ai pu téléphoner au Canada et on m'a télégraphié de l'argent pour rentrer au pays où je suis arrivé le 23 juin. Je me suis dit que le p'tit gars du bas du fleuve n'allait pas manquer l'occasion d'aller voir la grosse parade de la Saint-Jean Baptiste de Montréal. Et là, qu'est-ce je vois le 24 juin 68 ? Les bouteilles de Coke qui me sifflent chaque bord des oreilles !

J'ai pris le train pour rentrer chez-nous et j'ai été un bon bout de temps sans voyager !»

Une fête fort agréable
La présentation des plaques souvenirs a été menée rondement par M. Pierre Thibault, directeur général de la FQSC, entre les blagues de Gary Longhi, qui a fait une entrée remarquée au moment de recevoir sa plaque.

Les récipiendaires étaient venus souvent de loin et ceux qui venaient de plus près étaient parfois en gang ; le Grand Prix féminin international du Québec avait une délégation de trente personnes ! Cette fête a constitué une belle occasion de jaser avec plusieurs athlètes, organisateurs et passionnés de vélo.

Geneviève Jeanson est déjà à l'entraînement pour la prochaine saison. Cet hiver, elle s'adonnera au ski de fond. La nouvelle équipe que Rona est à lui bâtir sera constituée majoritairement de coureuses du Québec.

M. Denis Lévesque, président du Grand Prix cycliste de Beauce, nous a appris que l'événement s'apprête à prendre de l'expansion pour sa prochaine édition et M. Jean Lessard, président du Grand Prix féminin international du Québec (qui pourrait s'associer au Tour international féminin de Bretagne, tel que vous l'avez lu sur Véloptimum) nous a révélé que le Grand Prix aura fort probablement son site Internet pour l'édition d'août 2001. M. Guy Marcotte du Club cycliste de Sherbrooke (vainqueur du prix du club de développement) organise non seulement les activités de son club mais il trouve le moyen de rouler 10 000 km par année !

M. Vincenzo Meco, absent de cette réception, sera intronisé ultérieurement au Temple de la renommé à titre d'athlète. M. Meco s'est particulièrement distingué comme coureur sur route au cours des années '60 par ses succès professionnels en Europe (maillot rose au Tour d'Italie), puis au Québec aux cours des années suivantes: Classique Québec-Montréal, Tour de la Nouvelle France, Tour de l'Estrie, Omnium Corneli...

Texte : Véloptimum et L'Agence DIAPO


nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive