Cincinnati/Atlanta/Minneapolis
et Chicago
mai 2007

Bonjour à tous !

J'ai récemment reçu des plaintes de mes fidèles lecteurs comme quoi je ne donnais pas assez de nouvelles. Alors, me voici de retour. Il y a eu plusieurs changements depuis mon dernier email et je suis désormais si occuppée ! Je ne vois plus le temps passer.

Depuis mes aventures au Grand Canyon, LE gros changement dans ma vie est que je suis maintenant une actuaire qualifiée, ce qui veut dire que je n'ai plus à étudier !!! Après six années à me lever à l'heure des poules et à consacrer toutes mes fins de semaines à ces examens, je me suis finalement rendue jusqu'au bout et j'ai maintenant terminé ! Ce qui veut dire que je travaille désormais beaucoup moins avec ma tête qu'avant. La grosse différence est que j'ai maintenant mes fins de semaines à moi pour faire ce qui me plaît ! Vous allez surement rire de moi, mais après toutes ces années, il y a quand même un ajustement à faire. Après quatre mois, je me lève toujours è 4h30 du matin. Il n'y a rien è faire, mon corps est tout simplement trop habitué à la discipline ! Je suis la première arrivée au bureau, avant tous les sociétaires. Ca paraît toujours bien !

Depuis le debut de l'année, j'ai visité trois villes américaines pour le travail. La première était Cincinnati, en Ohio. Ce n'est pas une très grande ville et c'est situé à la frontière de l'état du Kentucky. J'ai toujours dit à tout le monde au bureau que l'année où j'allais devenir une actuaire qualifiée, j'allais courrir le marathon. Alors, voilà, c'est fait ! C'est cette année ! Je suis inscrite et bien déterminée à le courrir. Ainsi, peut importe où je me trouve aux Etats-Unis, j'apporte toujours mes souliers de course. Il est important de m'informer auprès de l'hôtel pour connaître les endroits dangereux. À Cincinnati, je me suis faite dire : "Si tu es une femme blanche et que tu cours en Ohio, tu vas assurement te faire tuer". Dans ces circonstances, j'ai tendence a immédiatement faire confiance à l'hôtel et à ne pas tester s'ils disent vrai ou non. Ainsi, je commencais ma course le matin en Ohio, je traversais un long pont, ensuite je courais dans l'état du Kentucky, et je retraversais la rivière pour revenir en Ohio. Pour quelqu'un qui a grandi à Montreal, je trouve ça toujours plaisant de me déplacer d'un état à l'autre à la course. Mon séjour à Cincinnati était plutôt court et je n'ai pas eu le temps de visiter. Mais, c'est tellement petit que je suis convaincue qu'il n'y a rien à visiter ! J'ai quand même bien aimé l'escapade uniquement parce que je travaillais avec mon consultant préféré. Ça fait maintenant un an que nous travaillons ensemble et on s'adore ! On rit sans arrêt et le travail est toujours bien fait dans les délais. Ne partez pas de fausses rumeurs... il est marié, a deux filles et j'ai rencontré sa femme et elle est un amour ! On est vraiment une bonne équipe. J'ai entendu entre les branches que la direction veut nous séparer... Ils nous ont dit : vous êtes deux bons employés et il faut que les autres en profitent... Donc, comme vous voyez, côté travail, je crois que ça va très bien pour moi. Je suis appréciée et j'apprends à tous les jours.

Ma deuxième escapade était à Atlanta. J'y suis allée pour ma graduation et l'hôtel était en banlieue. Je me suis rendue là-bas en pensant que j'allais connaître 3 ou 4 personnes, au maximum. Une fois rendue, wow ! J'ai rencontré du monde que je n'avais pas vu depuis des années ! Des personnes avec qui je suis allée à l'université, du monde de ma première job à Montréal, des personnes qui ont démissionné d'EY et des clients. Ça a été un gros party ! J'ai tellement eu de fun ! Disons que le coeur était à la fête. Toutes ces personnes célébraient la fin d'interminables années d'étude. Il y a beaucoup de Québécois dans la communauté actuarielle. Durant la conférence, tout le monde portait un badge avec son nom. Il était donc facile pour moi de reconnaître les gens du Québec. J'en rencontre un que je ne connaissais absolument pas et je me présente, bonjour, moi c'est Elise. Il me répond : "Ah oui, je te connais. Tu allais à l'UQAM, j'étais un an plus vieux que toi, j'ai remarqué que tu as laissé tomber ton nom de famille francophone depuis que tu es aux Etats-Unis et que tu es désormais Elise Maguire. Nous avons aussi des amis communs du secondaire." Et je ne le connaissais même pas ! J'en ai rencontré un autre qui habite juste à côté de chez mes parents et nous avons découvert que nous avions suivi des cours de sauvetage ensemble. Nous avons parlé en long et en large des nouveaux dévelopements du quartier où j'ai grandi. J'ai aussi rencontré un ancien collègue de Montréal qui, oh le courageux, s'entraîne pour le Ironman, un des triathlons les plus difficiles. Je n'ai aucun mérite avec mon simple marathon à côté de lui ! Nous avons parlé d'entraînement pendant 2 jours et j'ai rencontré sa copine qui est très gentille. J'ai ainsi parlé francais pendant deux jours en entier et rencontré plein de Québécois. Ça a été toute une surprise. Ça s'est passé au début du mois de mars et il faisait pas mal chaud là-bas. Généralement, je vais apprécier un séjour si j'aime courrir dans les environs. Puisque c'était en banlieu, j'ai pu courrir dans un quartier de riches avec de belles grosses maisons. Il y avait aussi pas mal de collines sur le parcours (ce qui est très différent de Chicago, qui est est complètement plat), ce qui faisait que l'entraînement était pas mal bon. Il y avait aussi un très beau parc collé sur l'hôtel. Parfait pour le jogging.

Je viens tout juste de compléter ma troisième escapade à Minneapolis. J'ai passé trois semaines là-bas pour un projet. En me rendant là-bas, je n'avais vraiment aucune attente. Finalement, j'ai bien aimé ! Minneapolis est dans l'état du Minnesota. J'ignore si vous êtes au courant ou non, mais chaque état a un surnom. Le surnom est écrit sur les plaques d'immatriculation. Comme par exemple, le New Jersey est Garden State, New York est The Empire State, Michigan est The Great Lakes, etc. Le surnom du Minnesota est The 10,000 Lakes. Et il porte très bien son nom ! Je ne me suis pas promenée beaucoup dans l'état, mais juste dans la ville, il y a un parc proche avec quatre grands lacs. Il y a une piste de course sur chacun d'eux. L'hôtel m'a directement dirigée à cet endroit pour ma course en m'avertissant de faire très attention : une femme coureuse s'était faite attaquer un mois plus tôt. J'avais un peu peur, mais je me suis quand même rendue à tous les matins. De mon hôtel, juste courrir autour du premier lac était une distance de 11.5km. Donc, c'était une bonne longue course avant ma journée de travail. Aussi, tous les lacs étaient situés dans le quartier riche, donc les maisons étaient superbes. Il y avait quelques désagrements quand meme... lorsque je sortais de mon hôtel qui était situé au coeur de la ville, je rencontrais plusieurs prostituées. Il y avait aussi plusieurs sans-abris qui me passaient des commentaires qui n'étaient pas toujours sympathiques. Dans ces cas-là, j'accélerais et j'essayais de les oublier.

Minneapolis est aussi extrêmement connu pour le magasinage ! Au Minnesota, il n'y a aucune taxe sur les textiles. On peut aussi y trouver un énorme centre d'achat. On m'a dit que c'était le plus grand au monde. J'ignore si c'est vrai ou non. Lors de ma dernière journée, mon équipe et moi avons été capables de nous libérer un peu avant notre vol. Un des membres de mon équipe m'a demandé : Elise, es-tu déjà allée au centre d'achat ? J'ai répondu non. Il me répond : tu dois voir ça absolument avant de partir. Je ne suis pas une grande magasineuse... mais vraiment, c'est quelque chose à voir ! Il y a un parc d'attractions dans le centre d'achat ! Je m'attendais à un manège banal... Mais non ! Il y en avait vraiment plusieurs ! Des montagnes russes, une grande roue, la pitoune, des balancoires, des mongolfières ! C'était quelque chose à voir ! J'aurais voulu faire les montagnes russes, mais je n'ai pas osé... Mes collegues se seraient tellement moqués de moi ! Mon projet à Minneapolis était pas mal exigeant, mais j'ai quand même bien aimé. Je suis à peine revenue à Chicago (mercredi soir...) et je repars sur la route pour un autre projet lundi. Je retourne à Baltimore, le même client que l'été dernier. J'y ai déjà passé deux mois, donc ce n'est qu'un retour. Je crois que je vais travailler là-bas jusqu'à la fin juin.

Comme mentionne plus tôt, j'ai maintenant toutes mes fins de semaines libres. Ça fait maintenant plus d'un an et demie que j'habite à Chicago et j'étais tellement occupée avec l'étude et le travail que je n'ai pas eu le temps de visiter et de profiter de cette ville. Et bien maintenant, c'est le temps ! Aussi, lorsque je suis revenue du Grand Canyon hyper malade fin décembre, ça m'a comme donné un coup. J'étais vraiment malade et pour la première fois je ne me suis pas présentée au travail. J'ai manqué 4 jours ! J'étais complètement à terre. Je ne me sentais pas assez confortable d'appeler mes collègues pour venir m'aider. Alors que j'étais couchée par terre à côté de la salle de bains, j'ai réalisé que je n'avais personne autour de moi à Chicago pour m'aider en cas de besoin. En apprenant que j'avais terminé mes études, je me suis dit ça doit abolument changer !

Donc maintenant, je sors, je sors, je sors et je sors ! Ça n'arrête plus ! Et les gens à Chicago sont tellement sympathiques. Dans le temps de le dire, je rencontrais plein de monde, une personne t'invite à une soirée, tu rencontres d'autre monde qui t'invite à d'autres, etc. Toutes mes fins de semaines sont toutes occupées. J'ai mon calendrier et je dois vraiment inscrire toutes mes sorties ! Par contre, je n'aime pas vraiment dire ça, mais j'ai vraiment l'impression de faire du magasinage... Oui, je rencontre un paquet de monde. Mais, il y a une différence entre avoir des connaissances et de vrais amis. Ça prend du temps pour bâtir de bonnes relations. Donc, je sors, j'essaie, des fois j'aime, des fois je n'aime pas.

Des fois, de sortir autant me joue des tours. Je rencontre vraiment beaucoup de monde. Comme par exemple, dans une soirée, je vais rencontrer 5 John et 6 Mike. Deux jours plus tard, un John et un Mike m'écrivent un email pour m'inviter pour un drink. Moi et ma mémoire d'oiseau.... comment faire pour me rappeler lequel est lequel parmi tous ceux que j'ai rencontrés ? Une fois, j'ai dit oui et ouf... j'ai regretté ! J'ai coupé ça court et suis partie pas mal vite !

Chicago est une ville géniale. Il y a vraiment plein de choses à faire. Il y a deux semaines, j'ai fait une activité appelée "High Ropes" : ce sont des activites situées haut dans les arbres (environ 5/6 mètres de haut) faites en cordes qui relient les arbres. Comme par exemple, un filet, ou 10 balançoires entre 2 arbres. J'étais toujours protégée avec des câbles si je tombais. C'était comique, il y avait deux gros hommes avec moi, dont un qui est un commandant d'armée, et avec ma flexibilité de plongeuse, je leur ai volé la vedette ! C'était tellement drôle. Il y a une semaine, j'ai passé une journée entière à faire du canot. Ce n'était pas une escapade dans les Alpes, mais tout de même vraiment plaisant et relaxant. En fin de semaine, je me suis rendue dans un bar pensant y rester que 30 minutes pour dire bonjour au monde. Le coût d'entrée était 5 dollars. Finalement, il y avait un groupe de musique qui imitait U2 qui donnait un concert. Ils s'habillaient comme eux et le chanteur ressemblait vraiment à Bono! J'étais collée sur la scène et j'y suis restée pour toute la durée du concert. Ils ne jouaient que des chansons de U2, c'était génial ! Je sais, je sais, ce n'était pas les vrais U2... mais pour 5 dollars, c'était très divertissant ! Maintenant, lorsque je me promène dans la ville, je commence à rencontrer du monde que je connais. Depuis que je suis partie de Montréal, ça ne m'était jamais arrivé.

Il y a des quartiers hypers sympathiques à Chicago. Je viens d'en découvrir un qui me fait tellement penser à Montreal. Style très européen. Il y a des cafés partout avec des boutiques de vins et fromage. D'autres quartiers sont reconnus pour leur architecture. J'essaie d'effectuer le plus de mes déplacements à pied, juste pour regarder l'architecture. Je viens de recontrer un groupe d'amis qui habitent dans le quartier européen. Ils m'ont tous dit : dans le temps de le dire, tu vas demenager ici ! Mais... je ne crois pas que ça va arriver. Je ne vois pas comment je pourrais vivre loin du lac Michigan. Je suis rendue complètement dépendente de ce lac. J'y vais à tous les jours. Je ne me tane pas. Dans quelques semaines, il fera plus chaud et la plage sera bondée. Il y aura de la musique partout, des spectacles gratuits, ce sera un vrai gros party !

Alors, comme vous pouvez voir, tout va bien pour moi. J'ai un calendrier bien rempli pour l'été. Je pars pour l'Italie faire du hiking dans deux semaines et demie. Un beau long séjour de 16 jours. À mon retour, je travaille pendant trois semaines et hop ! je vais passer une semaine dans les Rocheuses au Colorado. Et oui, encore de la marche en montagnes. Ensuite, je reçois de la belle visite de Montréal; ma chère tante va venir me tenir compagnie pendant 10 jours ici. Je vais lui faire découvrir ma ville ! Ensuite, je travaille quelques semaines et je repars en Europe faire du hiking dans les Pyrénées. Un autre voyage de 16 jours. Je reviens, et je cours le marathon ! Ah.... plein de belles aventures qui s'en viennent.

À bientôt !

Elise xxx

Elise Maguire, FSA