28 juillet 2008

Avis aux Français

Pierre Hamel

Val-d'Or - Surprise aujourd'hui au Tour de l'Abitibi alors que le Québécois David Boily décroche la 2e place au contre-la-montre individuel de la Cité de l'or. « Je savais à quoi m'attendre puisque c'est ma deuxième participation au Tour de l'Abitibi. Et tout ce que je voulais, c'était de sortir le plus rapidement possible de la mine » a raconté après la course le sympathique jeune homme. Son temps intermédiaire, le meilleur de la journée, confirme que Boily a gagné son pari. « Comme ce n'est pas un parcours pour un rouleur en puissance, David a bien mouliné et relancé sa course aux bons endroits », a reconnu son Directeur sportif Éric Van Den Eynde.

Seul l'Américain Charlie Avis, membre de la puissante formation nationale (4 coureurs parmi les dix premiers au classement général) l'a devancé. Et de justesse (8 secondes). Grâce à ce super chrono, Avis a grimpé en deuxième position à quelques centièmes de secondes du nouveau leader, le Français Arnaud Jouffroy.

En trois jours, le maillot brun a donc été enfilé par trois coureurs différents de la même équipe. Une stratégie parfaite pour garder l'harmonie au sein de sa formation. Jouffroy a indiqué que l'équipe va continuer son merveilleux travail lors du critérium disputé en soirée dans les rue de Rouyn-Noranda. « On va surveiller les échappées, éviter les chutes et essayer de se faufiler encore jusqu'à la victoire finale. » Simple comme bonjour n'est-ce pas ?

Une chose est sûre. La bataille pour le maillot brun est bien entamée. D'un côté, la formation française qui, de toute évidence, lit très bien la course et de l'autre, l'équipe nationale américaine qu'on voit peu mais qui réussit toujours à placer un de leurs coureurs dans le bon coup. Et il y a l'équipe du Québec qui protégera sans doute le p'tit Boily.

Roue Libre
o Il y sans doute quelques résidents de Bourlamarque qui ont reçu leur courrier en retard ce matin. À chaque fois que la factrice devait traverser la rue pour distribuer son courrier, elle devait s'arrêter pour jeter un coup d'oeil et parfois attendre qu'un des 142 coureurs du Tour passe devant elle avant de continuer sa route. Une autre sorte de contre-la-montre !


nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d'autre ?

Page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

veloptimum.net