18 juillet 2006

La seconde change de camp !

Pierre Hamel

La victoire canadienne permet à Eric Smith d’enfiler de nouveau le maillot brun. Le Québécois David Nadeau échoue à une seconde de l’Albertain.

Val-d’Or – On attendait une victoire de la formation canadienne à ce contre-la-montre par équipe (8.2 km) et c’est exactement ce qui s’est produit. Le grand Eric Smith était plutôt nerveux au départ de cet exercice particulier. Tout juste avant l’appel de l’équipe, on l’a vu s’effacer pour soulager une vessie un peu trop gonflée...

Nous avons suivi les maillots à la feuille d’érable bien calé dans la voiture de Vincent Jourdain, le Directeur sportif de l’équipe canadienne. Lui aussi était nerveux. « Les gars ne roulent pas souvent ensemble et ils manquent de cohésion. J’espère juste qu’il n’y aura pas de pépins mécaniques ou de chutes. » À 800 m du départ Charlie Bryer a lâché prise. Le parcours n’était pas facile. Il y avait deux virages très serrés et chacun des coureurs devaient relancer la machine.

Au 5e kilomètre, Alexander Korten et William Goodfellow ont craqué. Ne restait plus que trois coureurs : le Québécois Guillaume Boivin, l’Albertain Eric Smith et Mark Hinnen, le champion canadien en titre. Il n’y avait plus aucune marge de manoeuvre puisque le temps de l’équipe est calculé sur le troisième coureur. Ç’a pris du temps avant que Smith ne réalise qu’il n’avait plus que deux coéquipiers. Boivin s’est accroché, Hinnen a suivi la locomotive et ils ont réussi à terminer le parcours en force.

L’équipe du Québec partait dernière puisque David Nadeau était le porteur du maillot brun. Elle a réalisé une excellente performance en terminant troisième à 20 secondes des Canadiens. Ce sont les coureurs de France-Pôles Espoirs qui se sont intercalés entre les Canadiens et les membres de l’équipe du Québec. Du même coup, Nadeau a perdu le maillot brun par la plus mince marge (une seconde).

Mais ce n’est peut-être que partie remise puisque la prochaine étape entre Val-d’Or et Senneterre (88 km) a l’habitude de causer bien des dégâts. Le classement cumulatif est très serré et le Tour encore bien jeune. Une belle semaine en perspective.

Les citations du jour
« Tabarnak de câlice »
Les mêmes coureurs responsables du p’tit mensonge du jour

« Des fois, j’aimerais mieux que nos coureurs fassent ce genre d’exercice avec des vélos traditionnels. Non seulement, ils ne roulent pas souvent ensemble mais en plus ils découvrent du nouveau matériel à la dernière minute. »
Vincent Jourdain, Directeur sportif de l’équipe canadienne

Roue Libre
• Le contre-la-montre par équipe est une épreuve pour spécialistes. Mais si vous aimez le sport pour la beauté du geste, c’est sans aucun doute l’une des plus belles. L’idée de la présenter sur un circuit urbain était excellente et ç’a permis aux nombreux spectateurs de Val-d’Or de voir autre chose qu’un critérium. À notre humble avis, ce fut un succès sur toute la ligne... d’arrivée surtout !

• Le p’tit mensonge du jour
« Ça fait plusieurs contre-la-montre que je fais avec ce vélo et ma position a toujours été correcte. »
Plusieurs coureurs quand ils se font dire par l’officiel qui vérifie leur position sur le vélo qu’ils ne sont pas réglementaires.


nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d'autre ?

Page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

veloptimum.net