17 juin 2005

Svein Tuft nouveau maillot jaune

Pierre Hamel

L’Australien Nathan O’Neill fait honneur à sa réputation alors que le Canadien Svein Tuft enfile le maillot jaune.

Saint-Jean De La Lande – L’Australien Nathan O’Neill (Navigators) était le grand favori pour remporter ce long (27 km) contre-la-montre individuel et il l’a démontré clairement en repoussant le Champion canadien, Svein Tuft (Symmetrics), à 51 secondes. Son coéquipier, l’Américain Jeff Louder, a aussi tiré un bon contre-la-montre en terminant troisième à 1m21s de O’Neill. Juste pour vous donner une idée de la performance de l’Australien, soulignons que l’Américain John Lieswyn (Health Net) a laissé filer 2m04s dans l’opération alors que l’Ontarien Eric Wohlberg, pas un deux de pique dans ce genre d’exercice, termine à 2m20s du turbo australien.

« J’ai été reconnaître le parcours hier soir et je savais très bien comment doser mon effort, a expliqué O’Neill. J’aime ce genre de long contre-la-montre. En fait, plus c’est long, plus j’aime ça. » Svein Tuft n’était pas aussi entiché du parcours. « Il y avait trop de bosses pour moi. » Quant au Québécois Dominique Rollin, porteur du maillot jaune au début de l’épreuve, il n’a pas connu une très bonne journée. « Je le savais dès que je me suis levé ce matin. J’étais fatigué. Le début de semaine a été éprouvant et c’est la première fois de ma carrière que je dois défendre un maillot de leader. Dès la première bosse du parcours, j’ai su que je n’avais pas de jambes. » Le jeune homme de Boucherville a peiné jusqu’à la fin. Il a terminé en 22e position à 4m20s de l’Australien.

Suite à ce long contre-la-montre individuel, le classement général a été chamboulé. Svein Tuft devance maintenant O’Neill par 6 secondes. Son coéquipier Louder suit à 26 secondes alors que l’Américain John Leiswyn est à 1m13s de Tuft. Dominique Rollin a glissé en 11e position à 3m09s du Canadien de Symmetrics.

Évidemment, rien n’est joué au classement général. Le critérium de ce soir ne devrait pas changer grand chose. Par contre, les deux dernières étapes, deux circuits routiers pas piqués des vers dans le centre-ville de Québec et de Saint-Georges, risquent d’être très animées. « La situation est parfaite pour nous, souligne O’Neill. On n’a pas à défendre le maillot de leader et mon équipe est vraiment l’une des meilleures aux États-Unis. On se connaît mieux et on travaille bien ensemble depuis quelques semaines. » Tuft reconnaît que ce ne sera pas facile d’ici la fin de ce Tour mais il est bien prêt à se battre. « Avec Eric (Wohlberg) et Andrew (Pinfold), deux gars d’expérience, on devrait bien gérer cette situation. »

Mais, à notre avis, l’équipe Navigators est une coche au-dessus de toutes celles qui bataillent pour la suprématie de ce Tour de Beauce. On voit mal comment elle pourrait échapper la victoire finale. En fait, on ne serait pas surpris qu’elle récolte les deux premières places au classement général en plus du maillot du classement aux points.

Les citations du jour
« Je suis tout ratatiné. On dirait que je suis dans la piscine depuis quatre jours. »
Nathan O’Neill, gagnant du contre-la-montre et 2e au classement général l’an dernier

« C’est une peu ridicule de la part de la Fédération québécoise d’avoir placé une course de sélection importante une journée avant le début de ce Tour de Beauce. »
Dominique Rollin en parlant de son état de fatigue générale après avoir participé au Grand Prix de Charlevoix le week-end dernier.

Roue Libre
Si vous lisez régulièrement les reportages de votre chroniqueur préféré, vous n’avez sûrement pas été surpris des résultats de ce contre-la-montre individuel. On avait tout prévu ou presque.


nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d'autre ?

Page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

veloptimum.net