25 août 2004

Mission accomplie

Pierre Hamel

Le festival des médailles d’or australiennes est terminé. Les dernières épreuves sur la piste ont été présentées au Vélodrome Olympique.

Athènes – Martin Barras, l’entraîneur de l’équipe australienne, avait déclaré avant le début des épreuves sur piste qu’il se foutait un peu des médailles. Son objectif à Athènes était assez simple. « Je veux que mon équipe soit reconnue comme la meilleure au monde. » On a trouvé qu’il avait mis beaucoup de pression sur ses coureurs en faisant une telle déclaration. Mais force est de constater que le Québécois n’a pas parlé en l’air.

Aujourd’hui, l’Australie a récolté deux autres médailles d’or et une de bronze. Dans la course madison, la paire australienne de Graeme Brown et Stuart O’Grady a répété l’exploit de McGrory et Aitken à Sydney. Dans une course âprement disputée, O’Grady a été particulièrement impressionnant. Il a souvent déclenché la petite poussée qui leur a permis de récolter des points au sprint.

Jusqu’à la toute fin, les Anglais et les Suisses ont essayé de déloger les Australiens de leur position de tête. « Quand on s’est aperçu à la mi-course qu’il serait très difficile de gagner un tour sur les Australiens, j’ai dit à Bruno (Risi) qu’on devrait se concentrer sur les points des sprints. On a gagné les trois derniers », a expliqué le Suisse Franco Marvulli. Résultat, les Suisses ont glané la médaille d’argent. « Et j’ai réalisé mon rêve », a conclu le p’tit cabotin. Quant aux Anglais, soutenus par leur partisans fort enthousiastes, ils ont soutiré le bronze.

Au keirin, une course (un roller-derby disent certaines méchantes langues) qui ne fait pas dans la dentelle, on a eu droit à quelques manches très spectaculaires. Des chutes, des disqualifications et beaucoup de vitesse. Après les premières rondes, où on s’est débarrassé d’anciennes gloires comme le Français Laurent Gané et l’Américain Marthy Nothstein, on est entré dans la phase finale du tournoi.

Les Australiens Ryan Bayley et Shane Kelly, l’Espagnol Jose Escuredo, l’Allemand Rene Wolff, le Français Mickael Bourgain et le Malaysien Josiah Ng ont accédé à la finale. Dans le cas du Malaysien, c’était vraiment un baume sur sa semaine de vitesse. Son coach n’a pas arrêté de l’engueuler comme du bois pourri à chaque fois qu’il faisait une erreur ou qu’il perdait une manche de vitesse. Il gesticulait, lui profanait des insultes, hochait de la tête en montrant qu’il n’en revenait pas de sa façon de faire. Un drôle de moineau si vous voulez notre avis.

La finale a été très musclée et elle s’est terminée par une chute spectaculaire du Français Mickaël Bourgain dans le dernier droit. L’Australien Ryan Bayley, vainqueur de la vitesse hier, a devancé l’Espagnol Jose Escuredo et son compatriote Shane Kelly qui a profité de la disqualification de l’Allemand Rene Wolff. Kelly était particulièrement fier de cette médaille. « C’est ma 4e olympiade et c’est la meilleure de ma vie. Après les Jeux de Sydney, on a changé beaucoup de choses. On a une bien meilleure équipe et les résultats sont extraordinaires. »

Sans surprise, la course aux points chez les femmes a couronné la Russe Olga Slyusareva. Partie tranquillement, la Championne du monde en titre a remporté trois des cinq derniers sprints. Elle a devancé la Mexicaine Belem Guerrero Mendez et la Colombienne Maria Calle Williams qui a chuté dans le dernier droit de la course.

Les citations du jour
« C’est la première fois qu’une médaille de bronze me fait autant plaisir. À Sydney, j’avais chuté et on avait finalement terminé 4e. Alors quand j’ai chuté encore ce soir, je me suis dit que je passerais pour un beau cave si le public anglais me voyait encore à terre dans les mêmes circonstances qu’à Sydney. Je me suis relevé. »
Rob Hayles, à propos de sa chute ce soir et à Sydney

« C’est vraiment une semaine de rêve. J’ai remporté deux médailles d’or (poursuite par équipe et madison) et on a brisé un record du monde. »
L’Australien Graeme Brown

« L’argent et le bronze pour des Latinos-Américains en cyclisme, c’est absolument fabuleux. »
La Mexicaine Belem Guerrero Mendez

Roue Libre
Au pays de Maria Callas

• Votre chroniqueur préféré a fait un bilan de ses prédictions pour toutes les épreuves de piste. Sur un total de 36 médailles, il en avait prédit 20. Une moyenne de 55 %. Pas si mal si vous voulez notre avis puisque ces prédictions ont été préparées il y plusieurs mois.


nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d'autre ?

Page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

veloptimum.net