18 mai 2004

Alison Sydor, qui d'autre ?

Pierre Hamel

Elle a 37 ans. L'an dernier, aux Championnats mondiaux de cross-country, elle a remporté la médaille d'argent. Une belle surprise qui lui a valu automatiquement un ticket pour Athènes. Depuis l'inauguration de cette épreuve de vélo de montagne aux Jeux olympiques, elle a toujours été de la partie. À Atlanta, en 1996, elle était l'une des favorites. C'est l'Italienne Paola Pezzo qui avait créé la commotion (un peu beaucoup à cause du zipper de son maillot) en décrochant la médaille d'or.

N'empêche, la médaille d'argent d'Alison Sydor a complètement changé sa vie. «C'est l'une des rares occasions où le monde entier met le spotlight sur nous. L'impact d'une médaille aux Jeux est immense. Quand on me présente à la foule, explique la sympathique athlète de la Colombie-Britannique, on ne dit pas voici la triple championne du monde mais bien voici la médaillée d'argent d'Atlanta.»

L'aînée de l'équipe canadienne de vélo de montagne en sera donc à sa troisième participation aux Jeux. À Sydney, des problèmes mécaniques et une chute sévère l'ont empêchée de participer à la course aux médailles. En fait, après cette cinquième place, on n'aurait jamais cru qu'elle rebondirait de la sorte en 2004. Les deux dernières années ont été difficiles, mais, depuis sa prestation aux Championnats du monde de 2003, on a retrouvé une Alison Sydor plus motivée que jamais.

«Je sais bien que c'est ma dernière chance aux Jeux olympiques. Mais je suis sûre que je peux encore me battre pour la course aux médailles. Tout ce dont j'ai besoin, c'est un peu de liberté, un peu de souplesse et un bon équipement», explique l'athlète. C'est un peu à cause de cela qu'elle a changé d'équipe au cours de la saison morte. Elle est revenue à ses anciennes amours (Rocky Mountain) et a délaissé Trek-Volkswagen, l'une des grosses équipes américaines.

Elle a aussi changé son programme de courses. Beaucoup moins de compétitions en sol américain et un camp de base en Suisse. Les résultats ne se sont pas fait attendre. Première au classement général de la première manche NORBA (Waco au Texas), elle a ensuite remporté, coup sur coup, les deux premières épreuves de cross-country de la Coupe de Suisse.

Et la revoilà repartie pour la médaille...


nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d'autre ?

Page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

veloptimum.net