29 juin 2003

Dominique Perras, nouveau champion canadien

Pierre Hamel

Dominique Perras réalise le rêve de sa vie et Geneviève Jeanson bat Lyne Bessette au sprint. Semaine faste pour les Québécois aux Championnats canadiens à Hamilton.

Hamilton. « J’en reviens pas, j’en reviens pas », ne cessait de répéter Dominique Perras après la course. « J’ai tout donné ce que j’avais mais je ne voulais surtout pas exploser à la fin. Je m’étais dit avant la course que je ne bougerais pas avant les trois derniers tours (NDLR la course en comptait 15) mais quand j’ai eu ma chance à 4 tours de la fin, j’ai foncé. »

À ce moment-là, le jeune homme de Brossard était dans un petit groupe de favoris à 1 minute de Corey Lange et l’Américain Will Frischkorn. « Je ne voulais absolument pas amener Charles Dionne avec moi parce qu’au sprint, c’est l’un des meilleurs. Je suis parti dans l’une des montées en pensant que Mark Walters m’accompagnerait. Quand j’ai vu qu’il n’était pas là, j’ai pensé que les autres favoris allaient se regarder. » Et c’est exactement ce qui s’est passé. En moins de 5 km, il a bouché le trou qui le séparait de Lange et Frischkorn.

Avec Frischkorn (Saturn) dans sa roue, Perras a roulé les 40 derniers kilomètres jusqu’à la ligne d’arrivée. Il a finalement terminé troisième derrière l’Australien Nathan O’Neill (Saturn) qui avait pris la poudre d’escampette dès le départ et l’Américain Will Frischkorn. Mais comme ces Championnats canadiens étaient ouverts aux étrangers, il a été sacré champion parce qu’il a été le premier Canadien à traverser la ligne.

En matinée, Geneviève Jeanson a remporté son premier Championnat canadien sur route en battant au sprint Lyne Bessette. « C’était mon arme secrète », a souligné le sourire en coin la blondinette. Les deux Québécoises avaient passé la majeure partie de la course en tête prenant le relais l’une après l’autre jusqu’à un tour de la fin. Mais, dans le dernier tour, Jeanson n’a plus mené. « Je m’en doutais un peu qu’elle allait faire cela, a expliqué Bessette. Je n’avais pas bien le choix. J’ai roulé en tête et j’ai tenté ma chance au sprint. »

Dans le dernier virage, à 400 mètres, de la fin Bessette est sortie première. « Mais, il y avait un vent de face et j’ai fléchi un peu avant la ligne. » Jeanson l’a remontée tranquillement et elle a finalement gagné par une demi-roue.


nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d'autre ?

Page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

veloptimum.net