28 septembre 2003

Les Allemandes ont eu la frousse

Pierre Hamel

Malgré une journée difficile, l’Allemande Judith Arndt a conservé la première place au classement général.

Jonquière. La dernière étape de ce Grand Prix a été disputée sous une pluie froide parfois violente. L’équipe canadienne a tenté à plusieurs reprises de faire éclater le peloton dans la Côte de la Sainte-Famille. Erine Willock est partie en éclaireur et Manon Jutras, fidèle à son habitude, a passé beaucoup de temps en tentative d’échappée.

À la mi-course, Lyne Bessette a tenté un coup fumant avec la Russe Svetlana Boubnenkova. Après le 2e Grand Prix de la montagne remportée par la Russe et Bessette, les deux ont prolongé leur effort dans l’espoir de semer le peloton. Mais, celui-ci, mené par l’équipe allemande, a vite réagi. Cinq kilomètres plus loin, nos deux petites fûtées ont été rejointes. Pendant ce temps-là, la leader au classement général, l’Allemande Judith Arndt souffrait en silence. " Dès la première montée, je ne me suis pas bien sentie. Je n’avais pas de jambes aujourd’hui. Et je n’aime pas beaucoup la pluie. Heureusement, mon équipe m’a accompagnée jusqu’à la fin. "

Après un long effort solitaire de la Lithuanienne Rasa Polikeviciute, l’échappée victorieuse s’est formée. En moins de dix kilomètres, leur avance est passée de 30 secondes à tout près de trois minutes. Manon Jutras, l’Allemande Karen Bockel, la Russe Olga Zabelinskaia et l’Ukrainienne Nataliya Kachalka ont filé avec Rasa jusqu’à la ligne. L’Ukrainienne Kachalka était la mieux placée au classement général à 3m55s de Arndt et à 2m20s de la 2e place de Lyne Bessette. C’est l’entraîneur de la formation allemande qui a sonné la fin de la récréation en ordonnant à ses filles de réduire cet écart. " On a eu un peu peur ", a confirmé Arndt.

Lyne Bessette n’était pas au courant du danger potentiel que représentait Nataliya Kachalka. " De toutes façons, je ne courais pas nécessairement pour protéger ma deuxième place. Les conditions de course étaient difficiles (pluie et froid) et j’ai été prudente. Je ne voulais prendre aucun risque. Mais, c’était vraiment un très bon test pour Hamilton. "

Dans la dernière montée, à moins d’un kilomètre de la fin, Kachalka et la Russe Zabelinskaia ont placé un léger démarrage. Les trois autres ont été décollées. À la ligne d’arrivée, l’avance du duo sur le peloton principal où l’on retrouvait Lyne Bessette, l’Autrichienne Soeder et la Russe Boubnenkova était de 2m11s. Grâce à sa victoire, Kachalka a fait un bond assez impressionnant au classement général. Elle est passée de la 9e place à la deuxième, une seconde devant Lyne Bessette. À n’en point douter, l’histoire du jour.

Les bleuets du jour
• Certaines odeurs m’ont rappelé mon enfance à Trois-Rivières. Ah, les usines de pâtes et papier !

• " Pour monter sur le podium aux Championnats mondiaux, il faut être en très grande forme, un peu chanceuse et faire partie d’une très bonne équipe. " Judith Arndt

• Il y avait une belle foule massée dans la Côte Sainte-Famille. Et, malgré la pluie persistante, elle a continué à encourager les coureuses.

• Avant le départ, la jeune Belge Corine Hierckens, après avoir jeté un coup d’œil sur la Côte de la Sainte-Famille, nous a confié un peu inquiète : " La monter onze fois, c’est peut-être un peu trop. "

Les bleuets du jour
• Certaines odeurs m’ont rappelé mon enfance à Trois-Rivières. Ah, les usines de pâtes et papier !

• " Pour monter sur le podium aux Championnats mondiaux, il faut être en très grande forme, un peu chanceuse et faire partie d’une très bonne équipe. " Judith Arndt

• Il y avait une belle foule massée dans la Côte Sainte-Famille. Et, malgré la pluie persistante, elle a continué à encourager les coureuses.

• Avant le départ, la jeune Belge Corine Hierckens, après avoir jeté un coup d’œil sur la Côte de la Sainte-Famille, nous a confié un peu inquiète : " La monter onze fois, c’est peut-être un peu trop. "


nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d'autre ?

Page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

veloptimum.net