24 septembre 2003

Lyne Bessette démarre en trombe

Pierre Hamel

Les résultats de ce court prologue (un hors d’œuvre pour présenter les coureuses) n’auront sans doute aucun effet sur le classement général final de ce Grand Prix. N’empêche, Lyne Bessette a retrouvé de belles sensations.

Alma. La chef de file de l’équipe canadienne n’avait pas couru depuis plus d’un mois suite à sa spectaculaire chute au Grand Prix de Plouay. "J’ai pris ma décision finale lundi, a expliqué la grande brune. C’est sûr que j’ai encore un peu mal lorsque je m’appuie sur le bas de mon guidon mais ça ne m’empêche pas de grimper ou de sprinter." Et elle l’a prouvé en remportant le prologue de 1,2 km disputé au centre-ville d’Alma.

Ses principales rivales au cours des prochains jours n’ont pas forcé la note mais on peut s’attendre à beaucoup de mouvement dès la première étape, un circuit routier autour de Roberval. Elles sont beaucoup moins nombreuses que prévu (un peloton de 64 coureuses) mais certaines d’entre elles ont un palmarès plutôt étoffé. On pense, entre autres, à l’Allemande Judith Arndt qui a remporté le Tour de l’Aude devant Lyne Bessette, à la Russe Svetlana Boubnenkova maillot rose au Tour d’Italie l’an dernier et aux jumelles lithuaniennes Rasa (championne du monde en 2001) et Jolanta Polokeviciute.

Quelques absences ont fait jaser la galerie. Évidemment, celle de Geneviève Jeanson n’est pas passée inaperçue. Ni celle de Sue Palmer-Komar, toutes les deux membres de la formation canadienne aux prochains Championnats mondiaux. Elles jugent qu’une préparation individuelle leur convient mieux. Les organisateurs déplorent aussi le fait que certaines coureuses européennes (la Lithuanienne Diana Ziliute, la Suédoise Suzanne Lungskog pour ne nommer que celles-là) ont décliné l’invitation à la dernière minute.

Mais, comme l’explique Lyne Bessette, "le peloton n’est pas gros mais on a des coureuses parmi les meilleures au monde".

Les bleuets du jour
• La Championne canadienne junior, la coqueluche d’Alma, Audrey Lemieux, a réussi un excellent chrono. Peu de temps après sa course, l’entraîneure de la formation ACC Hamilton 2003, l’a félicitée tout en lui recommandant de retourner à son hôtel. "Repose-toi et ne regarde pas de vidéo… C’est une course importante et tu dois garder ta concentration".

• Vue avec une casquette bien vissée sur la tête en train de bavarder avec les filles de l’équipe nationale allemande : Petra Rossner. Elle ne court pas et bichonne les vélos de ses coéquipières.

• À propos de la sélection de l’équipe féminine aux prochains Championnats mondiaux. "Moi, je trouve qu’elle est parfaite mais j’aurais aimé qu’on la fasse avant. On aurait pu courir un peu plus souvent ensemble." Manon Jutras.


nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d'autre ?

Page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

veloptimum.net