22 juillet 2002

Du bronze pour Lavoie et ...

Un podium 100 % CANADIEN !

VAL-D'OR - Sheila Copps aurait aimé être à Val-d'Or hier. La feuille d'érable y était en évidence, alors que trois Canadiens sont montés sur le podium à la conclusion du 34e Tour de l'Abitibi.

Cameron Evans, de la Colombie-Britannique, a enlevé les honneurs du critérium en devançant au sprint l'Albertain Andrew Davidson après une heure 46 minutes 35 secondes.

Jean-Sébastien Lavoie, de l'équipe du Québec, a terminé à quatre secondes du duo de tête, ce qui lui a valu une belle troisième place.

Lavoie gardera un meilleur souvenir du Tour de l'Abitibi cette année, lui qui s'était fracturé l'omoplate gauche au cours de l'édition de l'an dernier.

Le peloton a fait son entrée 12 secondes après le Québécois.

Au sprint, on se serait cru dans un vélodrome. Davidson, qui occupait la tête, regardait à gauche et à droite pour connaître les intentions d'Evans. Ce dernier a attendu à la toute fin pour effectuer son attaque victorieuse.

« Andrew est très fort et j'ai dû effectuer l'un de mes meilleurs sprints pour l'emporter», a déclaré Evans, qui avait enlevé le titre de la poursuite individuelle aux championnats canadiens devant le même Davidson il y a deux semaines à Bromont.

Quant à Lavoie, il a levé le poing bien haut en franchissant la ligne d'arrivée. Il concluait une excellente semaine pour toute la formation du Québec.

« C'est la plus belle course de ma vie, a lancé d'emblée Lavoie. Quand j'ai vu Evans et Davidson partir au 20e tour, je me suis accroché à eux. »

Pluie abondante
Les trois cyclistes qui ont composé l'échappée ont détenu jusqu'à 40 secondes d'avance sur le peloton. Comme aucun de ces lièvres n'était dans la course pour le maillot brun, le peloton s'est tenu tranquille.

Il faut dire que les 32 tours du critérium de 70,4 kilomètres ont été ponctués de violentes averses.

« À certains moments, je ne voyais pratiquement rien devant moi... », a d'ailleurs fait remarquer Lavoie.

Les jeunes cyclistes ont été très prudents. Aucune chute n'est survenue malgré les conditions. Certains avaient cependant les jambes en compote, et on a dénoté 36 abandons parmi les 115 cyclistes qui ont pris le départ.


nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d'autre ?

Page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive