Montréal le 18 octobre 2011. « Le CCES m’a suspendu de la compétition pour une durée de deux ans. La cause : la prise d’une substance interdite. Je ne nie pas le geste que j’ai posé et j’en assume l’entière responsabilité. Je reconnais avoir commis un geste inacceptable et je le regrette. Je m’excuse pour la déception que je cause à ceux qui m’ont fait confiance notamment mes proches, mon entraineur et les membres de mon équipe.

Je tiens à préciser que c’est depuis peu que le dopage avait pris place dans ma vie. Après de multiples déceptions, j’avais pratiquement tout abandonné. J’ai essayé de réorienter ma vie mais mon amour pour ce sport était plus grand. Après de multiples confrontations éthiques avec moi-même, j’ai faibli. Je devrai vivre avec cette réalité et les apprentissages qui en résultent pour le reste de ma vie.

Le cyclisme a fait évoluer non seulement l’athlète que je suis et que je serai toujours mais aussi la personne. C’est avec de fortes valeurs que ce sport m’a inculqué ainsi que l’expérience malheureuse que je viens de vivre que je quitte définitivement la compétition et commence un autre chapitre de ma vie avec le soutien de ma famille et de mes proches.

Je souhaite bon succès à tous mes anciens coéquipiers et compétiteurs. Le cyclisme exige un dépassement de soi où n’ont pas place les paradis artificiels. Je vous supplie de ne pas vous y laisser prendre.

Je ne ferai pas d’autres commentaires. »

Arnaud Papillon


nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d'autre ?

Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

veloptimum.net