Coupe du monde

Marie-Hélène Prémont coincée derrière

Montréal, 13 septembre 2009 – Marie-Hélène Prémont a connu un lent départ, dimanche, à la Coupe du monde de vélo de montagne de Champéry, en Suisse, et a finalement terminé au 11e rang de l’épreuve de cross country.

L’Autrichienne Elisabeth Osl l’a emporté après avoir ramené un temps de 1 h 39 min 39 s, devançant de 54 secondes sa plus proche poursuivante, la Polonaise Anna Szafraniec. La Norvégienne Lene Byberg, vice-championne mondiale, a conclu à 1 minute et 23 secondes de la gagnante et s’est classée troisième.

La médaillée d’or des récents Championnats du monde de Canberra, la Russe Irina Kalentieva, n’a pas fini la course, abdiquant au troisième des cinq boucles de l’épreuve.

Rebecca Beaumont, d’Alma, a pour sa part terminé 61e, deux tours derrière Osl.

Prémont a accumulé 5 minutes et 5 secondes de retard sur la gagnante.

« J’ai connu vraiment un mauvais départ, c’est le cas de le dire, a-t-elle avoué. Nous avons roulé presque deux kilomètres sur une route d’asphalte. Le rythme a été super rapide. Des filles sont passées à l’avant, mais n’avaient pas leur place là. Elles se sont retrouvées parmi les premières avant la descente technique de la fin de la boucle de départ. Plusieurs sont tombées et ont bloqué le chemin aux autres. »

« J’ai fait une bonne partie de cette descente à pied parce que je ne pouvais même plus rouler, a expliqué la Québécoise. Pendant ce temps, les meilleures ont réussi à creuser un écart. »

L’athlète de Château-Richer, 25e après le premier tour, est remontée au 16e échelon au terme de la deuxième boucle. Elle s’est installée en 11e place au troisième passage.

« J’ai chassé pour remonter le plus possible au classement. Mais quand tu n’es plus dans le coup, la partie est différente. Je me suis retrouvée longtemps à rouler toute seule, sans personne à l’avant ou à l’arrière. C’est un peu plus difficile de se motiver dans ce temps là. »

« J’ai besoin de me remettre dedans »
Prémont a indiqué avoir été un peu ennuyée par son asthme lors du départ, couru à un rythme endiablé, mais que tout est rentré dans l’ordre par la suite.

« Dans la descente, j’ai pu bien récupérer et je n’ai pas eu de problème respiratoire après ça. Je sens que mes jambes sont là, mais j’ai besoin de me remettre dedans pour avoir de meilleurs départs et ainsi jouer à l’avant au lieu d’être prise tout le temps à l’arrière. »

Les Britannos-Colombiennes Catharine Pendrel, Sandra Walter et Jean Ann McKirdy ont fini, dans l’ordre, 10e, 35e et 43e, tandis que les Ontariennes Emily Batty et Amanda Sin ont respectivement pris les 20e et 21e rangs de l’épreuve.

Chez les hommes, Leni Trudel, de Notre-Dame-de-Montauban, s’est classé 112e, concédant deux tours au vainqueur, le Sud-Africain Burry Stander (1 h 41 min 06 s).

Geoff Kabush, 21e (+5 min 06 s), a été le meilleur Canadien dimanche. Derek Zandstra a conclu 34e, Andrew Watson 44e, Peter Glassford 85e, Eric Batty 89e et Cameron Jette 123e.

La dernière Coupe du monde de vélo de montagne de la saison sera présentée à Schladming, en Autriche, la fin de semaine prochaine.

Rédaction : Éric Gaudette-Brodeur


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive