Tour du Missouri

David Veilleux est le Québécois le plus rapide

Montréal, 11 septembre 2009 – David Veilleux (Kelly Benefit Strategies) a été le Québécois le plus rapide de la cinquième étape du Tour cycliste du Missouri, un contre-la-montre de 30,5 kilomètres, présenté vendredi dans les rues de Sedalia. L’athlète de Cap-Rouge a parcouru à distance en un temps de 38 min 48 s, terminant à 2 min 18 s du vainqueur et champion américain au contre-la-montre, David Zabriskie (Garmin-Slipstream, 36 min 30 s), qui enfile du même coup le maillot jaune.

Le Suédois et vice-champion olympique de la spécialité, Gustav Larsson (Saxo Bank, à 30 s), a terminé deuxième, tandis que l’Américain Tom Zirbel (Bissell, à 44 s) a pris le troisième rang. Au général, l’ordre et les écarts qui séparent les trois premiers sont identiques à ceux de l’étape de vendredi.

Du côté des autres Québécois, qui sont tous membres de la formation Planet Energy, les résultats ont été les suivants : Martin Gilbert 82e (à 4 min 27 s), Bruno Langlois 88e (à 4 min 55 s), Guillaume Boivin 95e (à 5 min 18 s), François Parisien 98e (à 5 min 30 s), Charly Vives 103 (5 min 45 s) et Keven Lacombe 107e (à 6 min 02 s).

C’est en entrevue avec Sportcom que Veilleux a appris qu’il avait accusé un retard de 2 min 18 sur Zabriskie. « Ce n’est pas si mal ! Zabriskie est un des meilleurs au monde et c’est une bonne référence », a soutenu le champion canadien espoir (moins de 23 ans) au contre-la-montre.

« Je sens que la fatigue des derniers jours commence à s’accumuler et j’aurais pu faire mieux si j’avais été plus reposé. Par contre, c’est un peu la même chose pour tout le monde. Mon effort était constant, j’ai bien géré et je suis satisfait de ma performance aujourd’hui (vendredi). »

Veilleux trouvait la course très contrôlée depuis le début du tour, mais maintenant que Zabriskie est en jaune, les choses devraient changer selon lui.

« Les Columbia ont plusieurs gars qui peuvent gagner, alors ils vont s’essayer et ça sera à notre avantage. J’aimerais aussi aller chercher le maillot de meilleur jeune », a conclu celui qui est présentement cinquième à ce classement, à 8 secondes de l’Italien Dario Cataldo (Quick Step).

Du côté de Martin Gilbert, celui-ci a avoué ne pas avoir poussé la note étant donné qu’il n’a aucun objectif personnel au classement général. L’Olympien s’est dit satisfait de la prestation de son équipe jusqu’à maintenant. Il a personnellement terminé deux fois cinquième, Keven Lacombe a obtenu une septième place et François Parisien a fait une échappée au long cours qui lui a valu le maillot du coureur le plus agressif.

« C’est bien, mais on veut tout le temps faire mieux. Dans les quatre dernières étapes, nous nous sommes bien débrouillés en sprintant contre des équipes du Pro Tour et nous sommes tout le temps près. Nous n’avons pas encore réussi à les battre, mais nous peaufinons nos sprints et nos tactiques et nous ne sommes pas loin derrière. Ça démontre que nous avons notre place ici », a commenté l’athlète de Châteauguay.

« Nous n’avons pas souvent la chance d’affronter de telles équipes, alors c’est motivant. Lorsque nous avons su que nous participions au Tour du Missouri, nous nous sommes préparés en conséquence. »

Samedi, l’avant-dernière étape sera présentée entre Chillicothe et St.Joseph, sur une distance de 177 kilomètres.

Rédaction : Mathieu Laberge


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive