Tour du Danemark

Dominique Rollin, coureur le plus combatif

Montréal, 31 juillet 2009 - Après avoir été en tête du classement du meilleur grimpeur le temps d’une étape, le cycliste Dominique Rollin domine maintenant le classement du coureur le plus combatif, vendredi, au terme de la troisième journée du Tour du Danemark.

Cette troisième étape, reliant Århus et Vejle sur 185 km, a été remportée par le Danois Jakob Fuglsang (Saxo Bank). Le Bouchervillois a franchi l’arrivée en 33e place, accusant un retard de 2 min 9 s.

Après avoir rattrapé une échappée créée en début de course, le porte-couleurs de la formation Cervélo a pris la tête de la course en compagnie de quatre autres coureurs alors qu’il restait 80 km à faire. « Il y a eu un peu de confusion parmi notre groupe alors nous sommes sortis à deux pour les 55 derniers kilomètres. »

Aux côtés du Danois Troels Rønning Vinther (Capinordic), Rollin s’est rendu jusqu’au circuit final, une boucle de près de six kilomètres qui comprenait deux ascensions et était à emprunter trois fois. « Je savais qu’il fallait que j’arrive assez frais pour faire quelque chose sur l’arrivée alors j’ai laissé mon compagnon d’échappée à la première bosse et je suis parti en solo. » Le cycliste québécois s’est cependant fait rattraper par le groupe de tête après le premier tour. « J’ai suivi quelques attaques et ai donné un coup de main à un de mes coéquipiers pour qu’il puisse se replacer. Après avoir passé 80 km devant, mon boulot était fait. »

Fuglsang, maillot jaune qui détient désormais une avance de 7 secondes sur son compatriote et coéquipier Nicki Sørensen. Rollin pointe au 21e rang, à 3 min 2 s de la tête.

Dans le coup pour le Tour d’Espagne
Si Saxo Bank tente de se démarquer au Tour du Danemark, cette course à étapes est plutôt une préparation en vue des prochaines grandes épreuves cyclistes pour les coureurs de Cervélo. Rollin, qui en est à son deuxième départ depuis son retour à la compétition après un repos forcé en raison d’une mononucléose, pourrait être appelé par ses patrons à prendre le départ du Tour d’Espagne. « De jour en jour, je prouve que j’ai ma place alors je m’attends à avoir un départ officialisé la semaine prochaine », a confirmé le Québécois à Sportcom.

« Ça fait un bon boost sur la motivation entendre des choses comme ça », a-t-il poursuivi. Des décennies séparent Rollin du dernier Québécois à avoir participé à un Grand Tour.

D’ici là, le Québécois continuera son travail d’équipier au Tour du Danemark. Samedi, la quatrième étape mènera les cyclistes de Korsør à Køge sur 115 km.

Rédaction : Émilie Bouchard Labonté et Mathieu Laberge


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive