Tour du Limousin

Neuvième, Audrey Lemieux se surprend

Montréal, 24 juillet 2009 – Audrey Lemieux s’est surprise elle-même, vendredi, lors de la deuxième étape du Tour du Limousin (centre de la France), si bien qu’elle a décroché une neuvième place au terme du sprint final.

La porte-couleur de la formation française ESGL93-GSD Gestion a été dans le coup jusqu’à la toute fin des 115 kilomètres de l’étape, remportée par la Belge Sjoukje Dufoer, de l’équipe Topsport, en 3 h 8 min 34 s.

« Nous faisions quatre tours sur un circuit final et, à chaque fois que nous passions la ligne d’arrivée, ça roulait tellement vite. J’essayais juste de rester dans le groupe principal », a expliqué Lemieux.

À chaque passage, son directeur sportif lui prédisait cependant dans ses oreillettes que ce serait un sprint pour elle. « Je répondais que j’étais low battery, mais il m’a convaincue d’y aller, a avoué l’athlète d’Alma. Au dernier tour, j’étais bien placée et j’ai tout donné. Mais c’était quasiment un coup de dés. Il y a eu des chutes derrière moi. »

Les orages, le vent et le froid ont aussi compliqué la tâche des 101 participantes, qui se sont disputés trois grands prix de la montagne et de nombreux sprints intermédiaires.

Lemieux avait trimé dur jeudi, lors de la première étape de 105 kilomètres entre Guéret et Saint-Vaury, terminant 74e, à 9 minutes et 22 secondes de la gagnante du jour.

Véronique Labonté, Karol-Ann Canuel et Joanie Caron ont respectivement fini 52e (+6 min 12 s), 59e (+6 min 12 s) et 77e (+9 min 22 s) de la première étape chez les autres Québécoises.

Caron, 38e, a été la meilleure de l’équipe canadienne dans la deuxième étape, où Labonté a terminé 56e et Canuel 72e. Les trois ont conclu dans le même temps que la gagnante de la course.

Au classement général, Labonté est 49e et Canuel 53e, toutes les deux à 6 minutes et 31 secondes. Lemieux occupe de son côté le 61e rang, en retard de 9 minutes et 41 secondes, tout comme Caron, 69e.

Retour au boulot
Dominique Rollin effectue pour sa part un retour à la compétition au Tour de Brixia (nord de Italie). Rappelons qu’il a été forcé au repos pendant plusieurs semaines en raison d’une mononucléose.

Après la troisième étape, le Bouchervillois est 50e au général, en retard de 22 minutes et 9 secondes.

Le membre de la formation Cervelo avait bien entrepris la compétition en prenant le 12e échelon de l’étape 1a. Il a ensuite fini 49e de l’étape 1b, puis 100e jeudi et 42e vendredi.

Son coéquipier le mieux classé au général, l’Irlandais Philip Deignan, est 26e.

Rédaction : Éric Gaudette-Brodeur et Caroline Larose


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive