Tour de PEI

Joanie Caron se classe 10e d’une course mouvementée

Émilie Roy subit une commotion cérébrale

Montréal, 7 juin 2009 – La Québécoise Joanie Caron a été la dixième coureuse à franchir l’arrivée lors de la première étape du Tour de PEI. Caron termine dans le même temps que la gagnante, l’Italienne Giorgia Bronzini. À dix secondes, on retrouve entre autres les Québécoises Geneviève Gagnon (20e), Joëlle Numainville (44e) et Audrey Lemieux (51e).

L’étape de Summerside comportait dix boucles de neuf kilomètres et s’est terminée par un sprint massif. « Ç’a quand même été une course mouvementée », a commenté Caron, victime d’une crevaison à 500 m du départ. « Je suis revenue sans trop de problèmes, mais je sentais que la mécanique n’était pas parfaite. Tout au long de la course, il y a eu plusieurs chutes. C’était un peu fou. Ça roulait vite et il y avait beaucoup d’attaques. »

À 10 km de l’arrivée, Caron, de la formation Cascades-ABC Cycles, trouvait qu’elle n’était pas très bien placée en prévision d’un sprint final. « J’ai quand même pris chaque ouverture qui se dessinait devant moi et je suis remontée pas mal en avant. Je suis contente. Ça commence bien la semaine », a lancé, toute joyeuse, l’athlète de Québec.

Caron n’a pas été prise par une chute qui a affecté d’autres Québécoises, dont Émilie Roy qui effectuait un retour à la compétition. Roy souffrirait d’une commotion cérébrale et décidera seulement demain (lundi) si elle participera au reste du tour.

La deuxième étape commence au Nouveau-Brunswick et se termine sur l’Île-du-Prince-Édouard ! En effet, les cyclistes empruntent le Pont de la confédération pour un contre-la-montre de 15,54 km.

Rédaction : Caroline Larose


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive