Philadelphia International Championship

Il n’en manquait qu’un tout petit peu

Keven Lacombe termine sixième

Montréal, 7 juin 2009 – Le plan de match a été exécuté à la perfection et il s’en est fallu de peu pour qu’un coureur de l’équipe canadienne Planet Energy grimpe sur le podium du 25e Philadelphia International Championship. C’est plutôt l’Allemand Andre Greipel (Team Columbia – Highroad) qui a enlevé les honneurs de cette course cycliste de 250 km, disputée dans les rues de Philadelphie. Keven Lacombe, sprinteur désigné de son équipe, a terminé en sixième place, à seulement une seconde du vainqueur. Greg Henderson (Team Columbia – Highroad) et Kirk O’bee (Bissell Pro Cycling) ont terminé respectivement deuxième et troisième.

« C’est la plus grosse course d’une journée en Amérique du Nord et toute l’équipe était là », a d’abord souligné Lacombe en entrevue à Sportcom. « Ça super bien été et à la fin, nous étions cinq coureurs pour le sprint final. On a vraiment fait le train et tous les coureurs ont fait une belle job d’équipe. Mais je suis peut-être parti un petit peu trop tôt, analysait le coureur d'Amos. Je suis un peu déçu pour la fin, mais je pense que nous avons eu le meilleur travail d’équipe. »

Les coureurs ont mis 6 heures 24 minutes pour compléter les 10 tours de 23 km, affrontant ainsi à répétition la montée de la rue Manayunk, une pente aiguë de 800 m mieux connue sous le nom de The Wall ! La course se terminait par trois boucles de cinq kilomètres et ce sont près d’une cinquantaine de coureurs qui ont bataillé dans les derniers instants. Outre Lacombe, 6e, on retrouve Charles Dionne au 32e rang, à 7 secondes et Bruno Langlois, 35e, à 10 secondes.

L’Américain Floyd Landis, de retour à la compétition après une suspension de deux ans, a terminé au 26e rang.

Teutenberg remporte la classique
La 16e Liberty Classic, le pendant féminin de la course, a été remportée par l’Allemande Ina Teutenberg, elle aussi de la formation Team Columbia-Highroad. Teutenberg gagnait cette épreuve pour une troisième fois en carrière.

La Montréalaise Anne Samplonius (Team Lip Smacker) a fini au 19e rang, à 31 secondes de l’Allemande.

Les hommes ont maintenant rendez-vous au Québec pour le Tour de Beauce, lequel s’ébranlera de Lac-Etchemin, mardi prochain.

Rédaction : Caroline Larose


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive