Championnats canadiens

David Veilleux, toujours le plus rapide chez les espoirs

Montréal, 26 juin 2009 – David Veilleux a défendu avec succès son maillot de champion national du contre-la-montre chez espoirs (moins de 23 ans), vendredi, aux Championnats canadiens de cyclisme sur route disputés à Saint-Georges-de-Beauce. L’athlète originaire de Cap-Rouge a parcouru les 40 kilomètres en un temps de 54 min 18 s, devançant ainsi Ryan Anderson (à 1 min 14 s) et Cody Campbell (1 min 39 s). Quatrième, David Boily a raté le podium de 11 secondes.

Chez les femmes élites, la Montréalaise Anne Samplonius est montée sur la deuxième marche du podium, accusant un retard de 45 secondes sur la gagnante, l’Albertaine Tara Whitten. Véronique Labonté (à 1 min 46 s) a été la deuxième meilleure Québécoise en prenant le septième rang.

Toujours chez les femmes, mais chez les espoirs cette fois, la Lavalloise Joëlle Numainville (à 1 min 03 s) a mérité la médaille de bronze. Julie Beveridge a remporté l’épreuve devant Denise Ramsden (à 51 s). Notons également la quatrième place de Karol-Ann Canuel (à 1 min 07 s).

« Je savais que j’avais de bonnes jambes et depuis le Tour de Beauce je m’étais préparé pour le contre-la-montre. J’ai une certaine facilité dans ce type d’épreuve et je ne veux pas tout miser dans cette course. Toutefois, c’est certainement un atout pour moi dans les courses par étapes », a indiqué Veilleux, qui a vu son coéquipier chez Kelly Benefit, Scott Zwizanski, remporter le récent Tour de Beauce notamment après s’être illustré au contre-la-montre.

À l’épreuve masculine senior, le Britanno-Colombien et grand favori, Svein Tuft, a lui aussi défendu son titre remporté l’an dernier. Tuft, vice-champion du monde de l’effort en solitaire, a enregistré un temps de 52 min 08 s devançant Christian Meier (à 59 s) et Zach Bell (à 1 min 33 s). Charles Dionne (à 4 min 03 s) a été le meilleur Québécois en terminant dixième.

Étant donné qu’il faisait le même parcours que les seniors, Veilleux a bien voulu se prêter au jeu des comparaisons.

« L’an dernier j’avais terminé quatrième (ndlr : seniors et espoirs confondus) et cette année je visais le podium, sauf que j’ai fini cinquième. En 2008, Tuft m’avais battu d’environ 3 minutes », a précisé celui qui a ramené cet écart à 2 min 10 s cette année.

Les épreuves féminines de courses en ligne seront présentées samedi.

Rédaction : Mathieu Laberge


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive