Tour de l'Aude

Une journée sans pour Joëlle Numainville

Montréal, 21 mai 2009 - Défaillance jeudi pour Joëlle Numainville, qui a terminé 95e et dernière de la difficile sixième étape du Tour de l’Aude en France, épreuve où Audrey Lemieux, sa coéquipière de la formation française ESGL93-GSD Gestion, s’est classée 80e.

La course, longue de 92 kilomètres et présentée dans la région d’Osseja, a été remportée au sprint par l’Allemande Trixi Worrack, membre de l’équipe Nurnberger Versicherung. Elle a respectivement devancé sa compatriote Claudia Hausler et l’Américaine Kristin Armstrong, toutes deux de la formation Columbia.

Les trois premières ont réussi un chrono à 2 h 37 min 01 s, soit 27 minutes et 33 secondes de mieux que Lemieux, Numainville et 39 autres coureuses. Elles ont aussi fini avec plus de 6 minutes d’avance sur leurs plus proches poursuivantes.

« Je n’étais vraiment pas à 100 % mentalement. Je commence également à avoir très mal aux jambes », a mentionné Numainville en entrevue à Sportcom. « Dès le début, je savais que ça allait mal se passer. »

Jeudi, l’épreuve s’est décidée vers le 26e kilomètre, dans le col du Calvaire, hors catégorie, qui culmine à 1836 mètres d’altitude. Peu après la mi-course, le col de la Quillane, de première catégorie, a aussi fait quelques dommages.

Le parcours sélectif et la fatigue ont donc eu raison de Numainville. « C’est dommage parce que je n’étais vraiment pas là en début de course et que c’est là que tout s’est joué. »

Au classement général, Hausler a pris le relais de sa coéquipière néerlandaise Regina Bruins au sommet. Armstrong est deuxième à 1 minute et 11 secondes et Worrack troisième à 1 minute et 51 secondes.

Numainville, de Laval, a pour sa part reculé au 53e échelon, à 37 minutes et 56 secondes de la meneuse. Lemieux, originaire d’Alma, est de son côté 78e, 53 minutes et 50 secondes derrière Hausler.

Une autre éreintante journée attend les cyclistes vendredi. La septième étape sera de 102 kilomètres entre Saint-Hilaire et Montréal d’Aude. Un col de première catégorie et deux de deuxième catégorie seront à l’honneur.

« J’espère juste revenir dans l’état d’esprit où j’étais avant aujourd’hui (jeudi) », a souhaité Numainville, qui espère également que la fatigue ne l’affectera pas trop d’ici la fin du tour.

Rédaction : Eric Gaudette-Brodeur


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive