Tour de l'Aude

La cohésion n’y était pas

Montréal, 17 mai 2009 - Joëlle Numainville et Audrey Lemieux n’avaient pas d’attentes très élevées pour le contre-la-montre par équipes de 27 km au programme de la deuxième étape du Tour de l’Aude, dimanche, à Port la Nouvelle, en France. Leur équipe, la Française ESGL93-GSD Gestion, s’est classée au 17e et avant-dernier rang.

« On a eu un sérieux manque de cohésion dans l’équipe », a reconnu Joëlle Numainville. « C’est normal, on n’a pas pratiqué ensemble alors que la plupart des autres équipes roulent ensemble régulièrement », a-t-elle fait valoir.

Même son de cloche du côté d’Audrey Lemieux. « Nous n’étions pas de niveau. On a vu rapidement une différence de force. Le but est de ne pas ralentir le rythme. Moi j’étais en arrière. Sur les six filles, ils prennent le temps des trois meilleures. Demain, pour la troisième étape, je m’attends à de meilleurs résultats ».

La troisième étape du Tour de l’Aude, lundi, sera longue de 116 kilomètres à Lezignan Corbières.

Rédaction : Jean-Pierre Boisvert


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive