Tour de l'Aude

Sprint, vent et écorchures au menu de la première étape

Montréal, 16 mai 2009 - Malgré une chute et un genou éraflé, la cycliste québécoise Joëlle Numainville est parvenue à terminer dans le peloton de tête, samedi, à la première étape du Tour de l’Aude, en France. La course de 116 km, dont les points de départ et d’arrivée étaient à Rieux-Minervois, a été gagnée au sprint par l’Allemande Ina-Yoko Teutenberg (Columbia), qui remportait la 16e victoire de sa carrière en Aude.

Numainville, membre de l’équipe française ESGL93-GSD Gestion, a été la 35e à franchir la ligne d’arrivée, dans le même temps que Teutenberg et 85 autres coureuses. Sa compatriote et coéquipière, Audrey Lemieux, a pour sa part pris le 90e rang, accusant 10 secondes de retard.

Au classement général, Teutenberg détient le maillot de meneuse grâce aux secondes de bonifications amassées à la suite de sa victoire d’étape. Du même coup, l’Allemande détrône sa coéquipière Linda Villumsen, première après le prologue de la veille, tandis que Numainville est 53e (à 37 secondes) et Lemieux 73e (à 45 secondes).

Comme elle l’a indiqué en entrevue, Numainville a dû chasser fort pour terminer dans le groupe de tête. « Une fille a fait une crevaison environ un kilomètre avant le Grand prix de la montagne et cela entraîné une dizaine de filles dans sa chute », a commenté celle qui s’est légèrement blessée à un genou dans cet incident.

Retardée par cet accident, Numainville a dû passer en vitesse supérieure pour dépasser les voitures suiveuses et revenir sur la tête de la course. Comme si ce n’était pas assez, sa coéquipière Audrey Lemieux a eu des problèmes avec sa chaîne qui a déraillé au même moment.

« C’était la panique générale, sauf qu’étant donné que certaines des meilleures ont été prises dans la chute, le rythme de la course a été ralenti et la course a pu se terminer au sprint de peloton. J’ai toutefois dû faire la montée à bloc », a-t-elle poursuivi.

Une fois cet incident clos, Lemieux a préparé le sprint de Numainville dans les derniers kilomètres, mais celle-ci était incommodée par une douleur à un pied. « Dans les circonstances, j’ai fait du mieux que je pouvais, même si c’est un peu décevant », a conclu Numainville, ajoutant qu’elle croyait avoir obtenu un meilleur classement qu’une 35e place.

Un contre-la-montre par équipe de 27 km sera au programme de la deuxième étape du Tour de l’Aude qui sera présenté à Port-la-Nouvelle.

Rédaction : Émilie Bouchard Labonté et Mathieu Laberge


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive