Redlands Classic

Une bonne dose d’expérience pour les cyclistes québécoises

Montréal, 29 mars 2009 – Portant les couleurs de l’équipe nationale, les Québécoises Karol-Ann Canuel, Joanie Caron et Véronique Labonté ont conclu, dimanche, la Redlands Classic, un tour cycliste présenté en Californie, respectivement aux 56e, 72e et 76e rangs du classement général.

À la troisième et dernière étape du tour, une course de 105,7 km qui comprenait plusieurs montées, Canuel, d’Amos, Caron, de Québec, et Labonté, de Montréal, ont pris les 48e, 72e et 76e échelons. L’Américaine Alison Powers (Team Type 1) a gagné l’étape tandis que l’Allemande Ina-Yoko Teutenberg (Columbia Highroad) a terminé en tête du classement général.

Aussi de la compétition, Joëlle Numainville, qui était parvenue à se classer dixième de la première étape puis sixième de la deuxième, était la mieux placée au classement général, mais n’a pu compléter la course de dimanche. Victime d’une crevaison qui lui a fait quitter le groupe de tête, la Lavalloise a abandonné l’épreuve au cinquième tour. « L’étape d’aujourd’hui (dimanche) était une course en montagnes. J’étais bien dans le groupe, c’était représentatif de ma force, mais je n’ai pas pu revenir sur lui après ma crevaison », a raconté la Québécoise qui était classée 28e au général avant dimanche.

« Je suis quand même contente car je me suis prouvé que jusqu’à un certain point, je suis capable de monter avec les meilleures. Je ne dis pas que j’aurais fait toute la course avec elles, ça reste à voir, mais je me sentais bien. Je suis satisfaite de voir où je me trouve dans ma progression », a mentionné la cycliste québécoise qui a également ajouté connaître le meilleur début de saison de sa carrière.

Seule ombre au tableau, sa 65e place au contre-la-montre du prologue de jeudi dernier. « Ce n’est pas ma force et c’est un résultat très ordinaire, a-t-elle mentionné. Mais je suis contente des deux premières étapes. J’ai pu tenir le coup parmi les meneuses malgré les grands vents à la première étape et je suis contente de ma sixième place d’hier (samedi). Je termine loin de la première, mais ça reste tout de même satisfaisant. »

Pour les trois autres Québécoises de l’équipe canadienne, elles venaient surtout chercher de l’expérience en Californie. « C’était bon pour nous de participer à une aussi grosse course, ça nous a mis dans le bain tout de suite », a raconté Joanie Caron, membre de l’équipe professionnelle Cascades-ABC.

Avec les parcours difficiles, les forts vents et le rythme élevé de chacune des courses, il faut dire que les cyclistes québécoises ont été choyées. « Nous avons appris à la dure, mais ç’a été bénéfique, a-t-elle ajouté. Il ne fallait pas se laisser impressionner. L’équipe canadienne termine au septième rang au classement par équipe et c’est très bien compte tenu que nous sommes une équipe de développement. »

Chez les hommes, Charles Dionne occupait le 105e rang du classement général au terme des trois premières courses. Après avoir terminé 89e du prologue et 113e de la première étape, le membre de l’équipe Fly V Australia / Succesful Living avait pris, samedi, le huitième rang de la deuxième étape. Les résultats de l'étape de dimanche ne sont pas disponibles au moment d’écrire ces lignes.

Rédaction : Emilie Bouchard Labonté


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive