Tour de Californie

Dominique Rollin fatigué, mais heureux

Montréal, 22 février 2009 – « Fatigué, grosse journée, mais c’est fini ! » a lancé un Dominique Rollin (Cervélo Test Team), presqu’à bout de souffle, mais visiblement satisfait après la huitième et dernière étape du Tour cycliste de Californie, dimanche. L’étape de 156 kilomètres, qui reliait les villes de Rancho Bernardo et Escondido, a été enlevée par le Luxembougeois Frank Schleck (Saxo Bank) devant l’Italien Vincenzo Nibali (Liquigas).

Les deux coureurs sont partis en échappée dans la descente du mont Palomar aux environs du 85e kilomètre. Nibali a assuré le gros du travail dans les derniers kilomètres afin de se remonter au classement général, laissant la victoire d’étape à Schleck. La manœuvre a été payante, car l’Italien est passé de la dixième à la sixième place.

Dominique Rollin, termine au 34e rang de l’étape à 8min 41s du gagnant. Au classement général, Levi Leipheimer (Astana) signe la victoire, remportant ainsi l’épreuve pour la troisième année de suite. Son compatriote David Zabriskie (Garmin, à 36 secondes) suit au deuxième rang, alors que l’Australien Michael Rogers (Columbia-High Road, à 45 secondes) complète le podium. Quant à Rollin (à 19 min 12s), il finit au 33e rang.

« L’étape a été difficile et j’ai dû aller puiser loin dans mes ressources. Je m’attendais à quelque chose de différent comme ascension », a-t-il indiqué, en faisant référence au mont Palomar, une montée d’une quinzaine de kilomètres « Je me suis fait sortir dans l’ascension et je me suis accroché à un petit groupe. Nous avons travaillé pour terminer dans les délais. »

La glace étant maintenant brisée, Rollin mettra le cap sur l’Europe où sa première épreuve sera le Circuit Het Nieuwsblad (anciennement Het Volk), samedi, en Belgique.

« Le Tour est une bonne préparation, sauf que ce fut une dure semaine pour un mois de février. Le repos des prochains jours sera le bienvenu, a poursuivi l’athlète de Boucherville. L’an dernier, j’étais vraiment prêt pour le Tour, tandis que cette année, j’étais plus ici pour me préparer en vue des Classiques du printemps. Je n’avais donc pas le même niveau de forme qu’en 2008. Malgré cela, je trouve que je m’en sors très bien. »

Les Québécois brûlent les étapes à la Vuelta a Cuba
Sous le chaud soleil cubain de la 13e et dernière étape de la Vuelta a Cuba, Keven Lacombe (Planet Energy) a terminé au deuxième rang au sprint de peloton. Plus tôt, l’athlète originaire d’Amos avait déjà signé des victoires à la première étape, ainsi qu’aux étapes 9a, 9b et 10.

Martin Gilbert (Planet Energy), de Châteauguay, s’était imposé à la quatrième étape, tandis que François Parisien (Planet Energy) avait fait de même au contre-la-montre de l’étape 7a. Au classement général final, le Repentignois prend le deuxième rang, accusant un retard de 1min 57s sur Arnold Alcolea, membre de l’équipe nationale cubaine.

Les résultats complets n’étaient pas disponibles au moment d’écrire ces lignes.

Rédaction : Mathieu Laberge


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive