Tour de Californie

« Nous nous sommes fait prendre » - Dominique Rollin

Montréal, 18 février 2009 – L’équipe cycliste Cervélo Test Team, dont fait partie le Bouchervillois Dominique Rollin, est presque parvenue à remporter une deuxième étape de suite au Tour de Californie. Leur sprinter vedette, le Norvégien Thor Hushovd, a finalement pris le quatrième rang de la quatrième étape reliant Merced et Clovis, sur une distance de 187,7 km.

Rollin et ses coéquipiers ont tenté le même coup qu’à la troisième étape en monopolisant les devants en fin de course. Ils se sont à nouveau mis à trois pour protéger leur coéquipier et barrer le passage à ses concurrents. Malheureusement le Britannique Mark Cavendish (Team Columbia – Highroad) a déjoué leurs plans et s’est pointé le premier à la ligne d’arrivée. « Nous attendions le moment pour mettre la machine en route, a expliqué le seul Québécois au Tour de Californie. Nous avons eu de la difficulté à lire les panneaux qui nous indiquaient la distance à faire alors nous sommes partis un peu trop tôt et nous nous sommes fait prendre. Nous avons fait de l’excellent boulot encore une fois, mais Thor a fini quatrième. »

L’étape montagneuse qui comprenait quatre ascensions a semblé intense du début à la fin, au dire de Rollin. « Le départ s’est fait assez rapidement. Les deux premières heures ont été assez éreintantes puisqu’il y a eu plusieurs attaques. »

Le Belge Serge Pauwels, aussi membre de Cervélo Test Team a fait parti du groupe de tête de la plus longue échappée de la course qui s’imposée pendant une heure et demie avant de se faire rattraper par le peloton. « Les choses étaient bien parties et on espérait le meilleur pour lui pour qu’il se rende. »

Si les 84 premiers coureurs ont été crédités du même chrono que le vainqueur, 4 h 42 min 38 s, Rollin a pour sa part terminé 87e, à 33 secondes. À la mi-Tour, le Québécois croit que les choses sont en place au sein de son équipe pour voir grand. « Nous nous entendons vraiment bien. Il nous reste à peaufiner des petits détails dans notre communication en fin de course », a souligné l’athlète de 26 ans qui crois bien remplir son rôle. « Tous les gars dans l’équipe répondent aux demandes. Je pense que je fais le boulot comme on me l’a demandé et les choses vont bien. »

L’Américain Levi Leipheimer est toujours détenteur du maillot jaune tandis que Rollin est 39e du classement général.

Les cyclistes s’attaqueront jeudi à la plus longue étape du Tour de Californie alors qu’il partiront de Visalia pour 216,1 km, qui les mèneront à Paso Robles. « Ce sera une course assez sur le plat, a prévenu Rollin. Il s’agira à nouveau de bien faire au sprint pour permettre à Thor de prendre le premier rang du classement des sprinters. »

La Vuelta a Cuba : Keven Lacombe remporte la neuvième étape
Toujours mercredi, mais à Cuba, le Québécois Keven Lacombe, de la formation canadienne Planet Energy, a remporté les deux courses que formaient la neuvième étape du Tour.

Le cycliste d’Amos a d’abord remporté le circuit routier de 60 km disputé dans les rues de Cien Fuegos. Par la suite, Lacombe a pris le premier rang de la course de 65 km qui reliait Cien Fuegos à Santa Clara.

Martin Gilbert, également membre de la formation Planet Energy, a pour sa part respectivement fini cinquième et quatrième aux deux courses de la journée.

Au classement général, c’est un autre de leur coéquipier québécois qui se démarque puisque François Parisien, notamment vainqueur de l’étape 7A plus tôt cette semaine, occupe actuellement le deuxième rang en accusant un retard de 1 min 57 s sur le Cubain Arnold Alcolea.

Rédaction : Émilie Bouchard Labonté


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive