Paracyclisme

Jean Quevillon annonce sa retraite de la compétition

Montréal, 4 novembre 2009 – À l’âge de 46 ans, le paracycliste Jean Quevillon annonce sa retraite sportive. L’athlète de Sainte-Adèle sentait que le moment était venu pour lui de passer à autre chose.

« J’ai fait partie de l’équipe nationale pendant 11 ans. J’ai connu une belle carrière sportive où année après année, je m’améliorais. Mais à un moment donné, il est certain que tout allait redescendre, alors j’ai décidé de me retirer avant que ça ne commence », explique celui qui concourrait dans la catégorie des CP3, ajoutant que l’accumulation du stress relié aux compétitions et la fatigue l’ont également conduit à prendre cette décision.

La carrière du paracycliste a été marquée de deux podiums aux Jeux paralympiques, soit l’argent au contre-la-montre individuel à Sydney en 2000 et le bronze à la poursuite individuelle à Pékin en 2008.

À l’aube de la vingtaine, Jean Quevillon a été frappé par une voiture en traversant une rue. Ce violent accident allait le laisser plusieurs semaines dans le coma. Tout au long de sa réadaptation, Quevillon a intégré le sport dans son mode de vie, à commencer par le ski alpin. Par la suite, il a commencé à pratiquer le cyclisme de compétition en étant notamment épaulé par l’ex-athlète Gary Longhi.

Quevillon avoue candidement qu’il aurait pu prendre sa retraite plus tôt. À l’aube des Jeux paralympiques de Pékin, ses performances commençaient à décliner. C’est à ce moment qu’Éric Van den Eynde est devenu son nouvel entraîneur, ce qui a donné un nouveau souffle à sa carrière selon lui.

« Je ne pensais pas être capable d’aller plus loin et Éric m’a remonté au sommet. Avant ça, je n’aurais pas pensé revenir de Pékin avec une médaille au cou. Le cyclisme m’a amené à faire plusieurs choses et aujourd’hui, je suis maintenant prêt à passer le flambeau », explique avec un brin de fierté le nouveau retraité qui n’aura pas à chercher bien loin pour transmettre son expérience à la relève.

En effet, car Quevillon suivra de près la carrière de sa conjointe, Marie-Claude Molnar, une recrue au sein de l’équipe nationale. Molnar a d’ailleurs remporté deux médailles de bronze aux récents championnats du monde sur route de Bogogno (Italie) dans la catégorie des CP4.

Forte délégation québécoise aux Championnats du monde sur piste
Molnar (Sainte-Adèle) sera d’ailleurs du nombre des cinq Québécois qui seront en action aux Championnats du monde sur piste disputés à Manchester (Grande-Bretagne), à compter de vendredi. Éric Bourgault (Canton d’Orford, LC2), Matthieu Parent (Granby, LC3) et le tandem formé de Daniel Chalifour (Lac-aux-Écorces) et du pilote Alexandre Cloutier (Saint-Antoine-de-Tilly) seront en action au vélodrome qui a accueilli les épreuves des Jeux du Commonwealth de 2002.

Rédaction : Mathieu Laberge

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive