Tour du Missouri

« Ce tour est à ma portée » - Dominique Rollin

Montréal, 8 septembre 2008 – Dominique Rollin s’est emparé du maillot bleu de meilleur grimpeur lors de la première étape du Tour du Missouri remportée, lundi, au sprint, par le Britannique Mark Cavendish de l’équipe Columbia en 3 h 15 m 14 s lors d’une étape de 144 kilomètres entre les villes de St.Joseph et Kansas City.

« Il faisait froid et il pleuvait. J’adore ces conditions, a déclaré le cycliste de Boucherville qui porte les couleurs de l’équipe Toyota United. Mais la compétition des grimpeurs au Missouri n’est pas tellement relevée. Ils sont tous en Espagne. Ici, ce sont de bons vallons comparables à ceux du Grand Prix de Beauce. Juste assez pour faire mal aux jambes… »

En 2007, Dominique Rollin a terminé au 3e rang du classement général du Tour du Missouri.

« Cette compétition est à ma portée. On savait que la première étape finirait au sprint. Je n’ai pas perdu de temps aujourd’hui, a commenté Rollin qui était cependant déçu pour son coéquipier Ivan Dominguez, victime d’une chute à 250 mètres de l’arrivée.

« Ça va se jouer au contre-la-montre mercredi. C’est très montagneux, il n’y a pas un mètre de plat. Ça va faire un carnage dans le peloton », a ajouté l’un des trois Québécois inscrits à cette compétition.

Les deux autres cyclistes originaires du Québec sont David Veilleux et Keven Lacombe, membres de l’équipe Kelly Benefit Strategies.

« On s’attendait à ce que Columbia (Mark Cavendish) contrôle la course. Nous nous sommes contentés de rester dans le peloton, a précisé David Veilleux qui vise la victoire chez les moins de 23 ans.

« Je vais prendre ça un peu relaxe jusqu’au contre-la-montre individuel de mercredi. Je pourrai juger à partir des résultats de cette épreuve si je vais essayer de m’échapper », a indiqué l’athlète de 20 ans de Québec.

Son coéquipier Keven Lacombe a été ralenti par une crevaison lors de cette première étape et a terminé la course à 16 m 46 s du peloton.

« J’avais été désigné comme le sprinter de cette étape mais j’ai eu cette crevaison à 30 kilomètres de l’arrivée. Ça roulait vite, je n’ai pas été capable de revenir dans le peloton, a raconté le cycliste d’Amos. On vise une victoire d’étape ou de permettre à David de gagner chez les moins de 23 ans. »

Les cyclistes devront parcourir une distance de 201 kilomètres lors de la deuxième étape entre les villes de Clinton et Springfield.

Rédaction : Jean-François Poirier


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive