Tour du Missouri

Lacombe sur le podium et Veilleux anime le spectacle

Montréal, 12 septembre 2008 – Cette fois-ci, Keven Lacombe et David Veilleux n’ont pas couru à leur perte. Les deux cyclistes québécois, frappés par la malchance cette semaine, ont fait des étincelles, vendredi, lors de la 5e étape du Tour du Missouri.

Keven Lacombe a terminé au 3e rang de cette course tandis que son coéquipier David Veilleux a été coiffé du titre du cycliste le plus agressif en raison de ses efforts soutenus lors d’une échappée.

« C’est très gratifiant pour David et moi. Il s’agit de résultats à valeur égale. Le vent a enfin tourné de bord », a résumé Lacombe en faisant allusion au mauvais sort qui semblait s’être jeté sur les cyclistes de la formation Kelly Benefit Strategies, ralentis par des chutes à répétition depuis le début de la compétition.

« J’ai été capable de me faufiler dans une bonne échappée à douze. Je visais une victoire d’étape. Quand j’ai constaté que le peloton ne nous laisserait pas filer, j’ai forcé la note. Je me suis dit qu’il fallait que je vise le maillot du cycliste le plus agressif », a commenté Veilleux.

Boy Van Poppel (Rabobank) a remporté cette 5e étape de 175 km en un temps de 3 h 48 min 42 s. Un autre Québécois, Dominique Rollin (Toyota United), a terminé la course au 5e rang.

« J’ai commis une erreur de timing au sprint. Il y avait une légère descente à l’arrivée suivi d’une ascension de 300 mètres. J’ai mal utilisé l’élan de ma descente », a déclaré Rollin, qui est toujours détenteur du maillot de meilleur grimpeur.

Les trois cyclistes québécois reconnaissent que ce type de résultats lors d’une même épreuve est encourageant pour la relève.

« C’est la preuve que nous avons un bon système au Québec. Nous sommes choyés d’avoir un circuit comme le nôtre » a soutenu David Veilleux.

« C’est vraiment bon. Il s’agit de l’une des trois plus grosses courses en Amérique. Ça prouve que nous sommes compétitifs », a renchéri Keven Lacombe.

Christian Vande Velde (Garmin/Chipotle) est toujours le meneur au classement général. Il devance respectivement Michael Rogers (Columbia) et le Canadien Svein Tuft (Symmetrics ) par 18 et 48 secondes.

Rédaction : Jean-François Poirier


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive