Tour de Beauce

Dominique Rollin deuxième de la première étape

Dominique Perras est lui aussi dans la bonne échappée

Montréal, 12 juin 2007 – Cinquième au prestigieux Philadelphia International Championship présenté dimanche, en Pennsylvanie, Dominique Rollin (Kodak Gallery/Sierra Nevada) frappe à nouveau en terminant deuxième à la première étape du Tour de Beauce tenue mardi, à Lac-Etchemin. À l’arrivée de cette étape de 180 kilomètres, le Bouchervillois et champion canadien en titre a été devancé de 26 secondes par son coéquipier, le Canadien Mark Walters. Du même coup, Rollin met la main sur le maillot blanc de meilleur sprinter.

Dominique Perras (Équipe du Québec) a lui aussi fait partie de l’échappée gagnante qui a pris naissance au 68e kilomètre pour terminer en neuvième place, dans le même groupe que Rollin.

Parmi les autres résultats québécois, notons la 15e place de Charles Dionne (Équipe du Québec, à 14min 02s), la 26e de François Parisien (Slipstream Sports/Chipotle), la 27e de Joël Dion-Poitras (EVA-Devinci) et la 33e de Mathieu Roy (EVA-Devinci), tous les trois à 14min 07s de Walters.

« Prendre près de 15 minutes au classement général, ça soulage, a soutenu Rollin. Notre stratégie d’équipe dans l’échappée était d’attaquer chacun notre tour. Quand Mark a pris son avance, j’ai contrôlé derrière. Je savais que j’étais le meilleur sprinter de l’échappée, alors nous avons visé le doublé. Nous aurons la tâche un peu plus facile mercredi. S’il y a une échappée, nous n’aurons qu’à contrôler l’écart à 5 ou 10 minutes. »

« Avec 30 kilomètres à faire, il y a eu beaucoup d’attaques et à 15 kilomètres de l’arrivée, Walters a attaqué en solo », a expliqué Perras, champion canadien en 2003. « Tout le monde s’est observé pour voir qui allait organiser la chasse et ce fut suffisant pour qu’il se creuse une avance allant jusqu’à une minute. En ce qui me concerne, finir dans cette échappée est le scénario idéal pour bien faire au classement général. Je ne pensais pas que nous finirions avec une telle avance sur le peloton. »

Le dernier fait d’armes de Perras à une compétition par étapes avait été une deuxième au Sun Tour, une course présentée en Australie en octobre 2005.

« Demain (mercredi) je vais devoir être très vigilant. Mon rendez-vous sera à l’étape du Mont Mégantic et j’espère ensuite avoir un très bon contre-la-montre », explique Perras, qui n’est pas mécontent de voir que l’épreuve de l’effort en solitaire ne sera que de 20 kilomètres, ce qui lui permettra de sauver les meubles dans cette épreuve qui n’est pas sa spécialité. »

La deuxième étape (170 km) sera présentée mercredi à Vallée-Jonction.

Rédaction : Mathieu Laberge


une page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive