Coupe du monde

Pour Marie-Hélène Prémont, 6e, « la glace est cassée »

Montréal, 22 avril 2007 – « Pour ma première compétition de la saison, c’est satisfaisant, compte tenu que plusieurs autres cyclistes, contrairement à moi, ont déjà participé à quatre ou cinq courses préparatoires », a commenté Marie-Hélène Prémont après avoir terminé au sixième rang de la Coupe du monde de vélo de montagne, disputée dimanche à Houffalize, en Belgique.

L’athlète de Château-Richer avait bien raison de pressentir la nouvelle puissance chinoise puisque c’est Ren Chengyuan, du pays hôte des prochains Jeux olympiques, qui a remporté l’épreuve en deux heures et 23 secondes, à moins d’un tour de roue de la Norvégienne Gunn-Rita Dahle Flesjaa. L’Espagnole Margarita Fullana, à 15 secondes de la gagnante, a complété le podium.

Après l’Allemande Sabine Spitz, quatrième, et une autre Chinoise, Jingjing Wang, cinquième, Marie-Hélène Prémont a suivi avec un chrono de 2 :03,51.

« Ce fut une course difficile mais une belle première course. Je termine sixième mais trop loin derrière. Le parcours était vraiment difficile, pas techniquement mais il était rapide avec des montées et des descentes qui brassaient beaucoup. Il n’y avait jamais de place pour la récupération », a raconté à Sportcom celle qui s’était classée quatrième l’an dernier à Houffalize, considérée par les observateurs comme étant la course-reine de la discipline.

Vice-championne de la Coupe du monde, médaillée de bronze aux Mondiaux, gagnante aux Jeux du Commonwealth et championne nationale pour une quatrième année de suite, Prémont n’avait pas d’attentes particulières en Belgique, après un hiver où elle a alterné son entraînement entre le vélo stationnaire, la course à pied et le ski de fond. « Je suis peut-être à 45 secondes de la quatrième place, c’est pas si pire. La première place était à quelque trois minutes, c’est encore raisonnable pour le type de parcours que c’était. C’est seulement avant-hier que j’essayais mon vélo pour la première fois. Je n’avais pas encore de courses dans les jambes et c’était un peu désavantageux pour moi.

« Je suis satisfaite parce que j’ai réussi à tenir le rythme tout le long de la course. Ç’a été long après les deux premiers tours avant que je réussisse à me refaire une santé. La course a commencé dans une côte assez abrupte, c’est parti vraiment vite. Mon corps a retrouvé les feelings d’une course de vélo de montagne et ça risque d’aller mieux la prochaine fois. La première est faite, la glace est cassée », de conclure l’athlète de 29 ans.

Membre de la formation Rocky Mountain/Haywood, Marie-Hélène Prémont était la seule athlète du Québec à Houffalize. Mathieu Toulouse (Maxxis), de Montréal, se concentrera sur les épreuves du circuit américain en début de saison, alors que Raphaël Gagné (Rocky Mountain/Haywood) sera en action aux premières épreuves de la Coupe Canada.

La prochaine Coupe du monde de vélo de montagne aura lieu les 12 et 13 mai à Vigo, en Espagne.

Rédaction : Jean-Pierre Boisvert


une page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

veloptimum.net