Paracyclisme – Championnats panaméricains

« Après de tels résultats, les athlètes sont plus motivés que jamais »

Montréal, 16 novembre 2007 – Tels sont les propos de l’entraîneur national Éric Van den Eynde, partagés à la suite d’une autre journée faste pour les paracyclistes québécois à Cali, en Colombie, dans le cadre des Championnats panaméricains. Trois autres médailles, soit deux d’or et une d’argent, se sont rajoutées à la récolte.

Aux épreuves individuelles sur route, Éric Bourgault (LC2) et Mark Beggs (HCB) ont mérité l’or, tandis que Jean Quevillon (CP3) a récolté l’argent.

Aux dires de l’entraîneur, voilà des résultats qui témoignent d’un rare dévouement à la tâche. « Depuis un an les athlètes ont travaillé très fort, parfois de façon isolée, sans toujours récolter le fruit de leurs efforts. Avec les résultats d’aujourd’hui (vendredi), lorsque tu peux voir concrètement tes temps s’améliorer, c’est la rançon du travail qui se manifeste. Cette tangibilité leur donne beaucoup de motivation. Ce qui est encore plus encourageant, c’est que jusqu’à maintenant, on n’a pas encore vu de plateau. »

La performance de Bourgault est d’autant plus méritoire qu’elle prouve l’efficacité des changements à l’entraînement opérés par Van den Eynde et l’athlète. « Quand j’ai commencé à travailler avec Éric, nous nous sommes rendu compte que sa prothèse n’était pas adéquate, a dit Van den Eynde. Nous avons dessiné une nouvelle prothèse, qu’Éric a fabriquée lui-même, car il travaille chez Bombardier. Avant son coup de pédale était à 139 rpm, maintenant, avec l’entraînement et l’équipement, il est à 198 rpm. C’est moins dur de motiver un athlète à travailler fort lorsque la structure d’entraînement est optimisée et que les résultats sont tangibles. »

Bourgault, d’Orford, était très excité à l’idée de remporter un titre aussi prestigieux. « Je ne déteste pas ça être champion panaméricain! » Je ne m’attendais pas à un résultat comme ça, surtout après ma contre-performance aux Championnats du monde. Je suis très satisfait », a-t-il mentionné.

Dans la catégorie HCB, Beggs a mérité l’or aux dépens du champion du monde en titre, l’Allemand Max Weber. « Ça termine bien la saison en tout cas! », a déclaré Beggs, de Montréal. « Je suis en excellente forme et ç’a paru aujourd’hui. C’est de bon augure pour la prochaine saison. »

Toujours lors des épreuves individuelles sur route, Mark Breton, de Charlesbourg, a pris le 17e rang du LC1, tandis que le tandem Stéphane Côté, de Québec, et Pierre-Olivier Boily, de Bromont, a terminé au neuvième rang.

Beggs sera le seul Québécois en action samedi. Tout les Québécois seront de la partie dimanche pour la dernière journée de ces Championnats parapanaméricains.

Rédaction : Pierre-Philippe Gouin


une page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive