Paracyclisme – Championnats panaméricains

Deux autres médailles pour le Canada à Cali

Jean Quevillon et Éric Bourgault sur la troisième marche du podium

Montréal, 13 novembre 2007 – La récolte de médaille va bon train pour l’équipe canadienne de paracyclisme en action cette semaine aux Championnats panaméricains ouverts de paracyclisme à Cali, en Colombie. Jean Quevillon a obtenu sa deuxième médaille des Championnats en montant, mercredi, sur la troisième marche du podium au 1000 m sur piste chez les CP3 tandis qu’Éric Bourgault a mérité le même honneur chez les LC2.

Quevillon, de Sainte-Adèle, et Bourgault, d’Orford, ont, de plus, tous deux fracassé leur marque personnelle. « Ce sont des résultats phénoménaux, a souligné l’entraîneur national, Eric Van Den Eynde. En un an, les deux athlètes ont retranché plusieurs secondes à leur temps initial. Ce sont des athlètes qui ont travaillé très fort cette année, ils ont beaucoup progressé et se rapprochent maintenant du peloton de tête. »

Dans le cas de Quevillon, qui a réalisé un chrono d’une minute 20 secondes, le paracycliste a retranché plus d’une seconde et demie à son ancienne marque réalisée dans le cadre des Championnats du monde disputés à Bordeaux, l’été dernier. « Je suis vraiment surpris, car ce n’est pas vraiment ma force », a souligné le principal intéressé.

Pour Bourgault, c’est aussi une surprise de pouvoir réaliser encore des meilleurs temps aussi tard en saison. « Je ne pensais pas atteindre un aussi haut niveau cette année. Il faut aussi dire que la piste, même si elle est à l’extérieur, est très rapide. »

Mark Breton, paracycliste chez les LC1, a également établi une nouvelle marque personnelle au 1000 m en stoppant le chronomètre à 1 min 17 s. « Au départ j’étais un peu découragé, car tous les meilleurs de ma catégorie participent aux Championnats parapanaméricains ouverts », a souligné Breton qui a terminé huitième de l’épreuve. « Ensuite j’ai réalisé que faire des bons temps alors que j’ai été blessé toute la saison dernière est vraiment ma réussite », a ajouté l’athlète qui a souffert d’une radiculopathie.

Réussir de si bonnes performances en fin de saison résulte d’une chose, selon Van Den Eynde, la motivation ! « Il faut réussir à se garder motivé et ensuite développer de l’ambition. Nous sommes restés motivés après les Championnats du monde et avons travaillé fort et c’est ce qui fonctionne. De plus, nous avons eu la possibilité d’arriver en Colombie une semaine avant le début des Championnats parapanaméricains ce qui a donné la chance aux athlètes de s’entraîner dans le vélodrome », a-t-il souligné.

Le nouveau tandem féminin, formé de Geneviève Ouellet et de sa pilote Mathilde Hupin, a continué sa belle progression en terminant huitième à la poursuite individuelle sur piste, mercredi. « Ça se passe super bien, a confié Hupin. Par exemple, les filles sont super fortes et nous n’avions jamais fait de piste ensemble avant notre arrivée ici. » Le duo Ouellet-Hupin a parcouru les 4000 m en 4 min 3 s et sont maintenant à trois secondes du record canadien.

« Leur rendement est surprenant ici, mais elles réussiront bientôt à passer sous la barre des quatre minutes », a noté leur entraîneur Van Den Eynde.

Le tandem québécois formé de Daniel Chalifour et d’Alexandre Cloutier tentera de récolter, mercredi, leur troisième médaille d’or des Championnats parapanaméricains en participant à l’épreuve de sprint. Quant à Mark Breton, Eric Bourgault et Jean Quevillon, ils prendront part au sprint par équipe.

Rédaction : Émilie Bouchard Labonté


une page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive