Herald Sun Tour

Perras et Rollin toujours 5e et 15e au général

Montréal, 17 octobre 2007 – Même s’ils ont réussi à conserver leurs 5e et 15e places au classement général du Herald Sun Tour, Dominique Perras et Dominique Rollin n’étaient pas satisfaits après la troisième étape de la classique cycliste australienne présentée mercredi.

« Très honnêtement, je suis un petit déçu parce que j’ai perdu quelques secondes précieuses en raison d’une erreur un peu bête, a avoué Perras. Nous ne connaissions pas tout à fait bien le parcours à la fin. Nous étions sur une grande route et nous devions tourner sur une petite où il y avait une côte abrupte. J’étais à ce moment un peu mal placé. Il y a donc eu de petits écarts dans le dernier kilomètre. »

L’Australien Aaron Kemps (Astana) a profité de sa connaissance du parcours de 139,5 kilomètres entre Mansfield et Beechworth pour devancer 13 adversaires au sprint final. Le détenteur du maillot jaune, l’Australien Matthew Wilson (Unibet.com), et 5 autres coureurs ont franchi l’arrivée 4 secondes plus tard.

Rollin, Eric Wohlberg et Perras, de l’équipe canadienne Bicycle Superstore, se sont dans l’ordre classés aux 24e, 25e et 26e rangs, à 7 secondes du vainqueur du jour, tout comme 8 autres participants.

Au classement général, Wilson est toujours en tête, maintenant 17 secondes devant son compatriote et coéquipier Baden Cooke. Perras a reculé à 34 secondes du meneur et Rollin à 9 minutes et 36 secondes, en raison notamment d’une pénalité de 20 secondes.

« Quand tu es bien placé au général, c’est une lutte constante », a rappelé Perras, qui s’en voulait encore beaucoup plus de 15 heures après la course. « J’ai été alerte toute la journée sauf à ce moment-là. »

« Nous sommes cependant encore les meneurs au classement par équipe. C’est assez prestigieux, d’autant plus que nous devançons deux équipes du Pro Tour », a affirmé l’athlète de Saint-Lambert.

Rollin semblait de son côté être un peu moins déçu que son coéquipier. « J’ai juste raté les bons coups. En raison de mes performances de la veille, j’étais assez surveillé », a-t-il souligné.

« En même temps, tout au long de la course, j’ai eu des ennuis mécaniques. Je faisais l’aller-retour entre la caravane et le peloton, a expliqué le Bouchervillois. Heureusement, je m’en suis tiré pas trop mal puisque personne n’a mis en danger ma place au classement des sprinters. »

« C’est dommage parce que j’aurais aimé être sur le podium ou grappiller quelques points pour prendre l’avantage au classement des sprinters. Mais bon, j’ai réussi à aider les gars », a-t-il conclu.

Grâce à ses 18 points, Wilson détient toujours le maillot de meilleur sprinter, tandis que Rollin en a 16.

Deux bonnes montées, la première d’environ huit kilomètres et la seconde d’une trentaine de kilomètres, seront au programme de la quatrième étape entre Beechworth et Falls Creek jeudi.

« Les écarts risquent d’être plus en minutes qu’en secondes. C’est l’étape difficile du tour. Mais j’ai encore un peu d’avance sur au moins deux des meilleurs grimpeurs, Trent Lowe et Steve Morabito », a analysé un Perras plutôt optimiste.

Rédaction : Éric Gaudette-Brodeur


une page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive