Challenge des îles Baléares

Tout un Challenge pour Charles Dionne

Montréal, 9 février 2006 – Le Challenge des îles Baléares a encore une fois poussé le cycliste Charles Dionne à se dépasser jeudi, lui qui a terminé à 34 minutes et 6 secondes du vainqueur, l’Allemand David Kopp (Gerolsteiner), au 128e rang de la cinquième étape de cette compétition tenue dans un archipel espagnol en pleine Mer Méditerranée.

Kopp a enlevé cette dernière étape au terme d’un travail ardu de 3 heures, 50 minutes et 11 secondes, devançant respectivement l’Italien Lorenzo Bernucci (T-Mobile), l’Espagnol Inaki Isasi (Euskaltel Euskadi) et l’Espagnol Julian Sanchez (Comunidad Valenciana).

Comme mercredi, Dionne a peiné dans les 149,3 kilomètres et cinq cols (trois de deuxième catégorie et deux de troisième catégorie) que comptait le parcours entre Magalluf et Palmanova. L’athlète de l’équipe Saunier Duval Prodir a d’ailleurs fini l’épreuve en queue de peloton, avec les Russes Denis Vorontsov et Ivan Terenine d’Omnibike Dinamo Moscow.

Le coureur de Saint-Rédempteur s’est dit heureux de l’expérience acquise jeudi. « Je savais que ce n’était pas pour un résultat, mais pour les courses futures », a indiqué le spécialiste des sprints en parlant de sa présence en montagnes. « J’avais dit que ça allait être une étape extrêmement difficile et ç’a été une étape extrêmement difficile. »

« La course a débuté de façon très agressive, parce que les 30 premiers kilomètres étaient sinueux et que les routes étaient étroites, a expliqué Dionne. Je me suis bien placé dans les premiers kilomètres, mais ç’a fait mal dans une montée après le premier col. Je me suis fait distancer à ce moment-là. »

L’athlète de 26 ans n’a par la suite jamais rejoint le peloton. « Il m’en manquait un petit peu moins qu’hier. Je pense déjà que j’ai progressé. C’est ça qui est positif. J’ai encore fini l’étape aujourd’hui, c’est une autre chose positive. Arrêter, ça me sert à rien, tandis que si je continue, à un moment, donné je vais être capable de m’accrocher. »

Le Québécois s’est tout de même déclaré satisfait de cette toute première expérience avec l’équipe espagnole Saunier Duval Prodir. « Ça s’est bien passé. J’ai connu une bonne deuxième étape. »

Du 19 au 26 février, Dionne participera au Tour de Californie. « Ce sera une nouvelle course pour moi, mais dans des villes que je connais un peu, a-t-il souligné. J’espère bien faire. Je pense que ça promet. Sur les huit jours, il devrait y avoir quelques jours qui vont m’avantager. »

Rédaction : Éric Gaudette-Brodeur


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive